Partagez|
Only family matters -
avatar
Messages : 74
Libre pour rp? : 4/4 mais ouvert a la reservation
Voir le profil de l'utilisateur
Ours
Jeu 3 Aoû - 21:28


ft. OC de Nesskain

fiche médicale
Sous les Briques

J’aime a me faire nommer Tesla, mais je suis une dame, de signe astrologique Scorpion. J’ai bientôt la vingtaine, je n’habite pas sur le sol français et je une slavophile pathologique (aka fane incongrue des pays slaves et plus particulièrement des yougoslaves. ) sinon ce forum m a tapé dans l’oeil au point de m’éborgner je tenais a le dire.


nom : Vedran Grgić. Nom incongru, imprononçable, étranger, mâtiné de ces accent roulant des contrée d’est europe. Une identité perdue presque a regret. Qu’importe, seule la Maison décide. Et pour la Maison il était Ours. Animal imposant, velu, régent d’un monde sauvage mais aussi rassurant, doux, parental, peluche. Ours n’est pas trop grand mais il est massif, équipé d’une épaisse toison brune, a la voix chaude et profonde. Rassurant, ouvert, aimant, habitant un monde primal et y ayant sa place. Ours n’était pas son premier surnom mais il sera le dernier, désormais imposé comme évidence.

âge : 40 ans. Il en ferait presque partie des meubles, après ses 17 ans dans l’école, référentiel stable dans une univers voué a l’entropie

âge d'arrivée : 23 ans, encore idéaliste, encore frais, parlant avec un accent marqué. Une envie altruiste d’aider, en plus de voir le monde.

origines : Croate, né en yougoslavie.

groupe : Adulte

rang : Je le laisse a votre inventivité.

rôle : Professeur de littérature

affiliation avec l'envers : S Tombant, tombant enthousiaste. Il n’a pas de prise, n’a jamais trouvé le chemin, c’est la Maison qui le pousse au détour d’un couloir. L’Envers ne lui a jamais montré sa porte et pourtant Ours lui ouvre les bras, attendant chaque fois de se faire de nouveau happer.

raison de l'admission : Prise de poste, après avoir posté sa candidature, voyant en cela l’opportunité naïve d’aider le monde.
Comment votre personnage perçoit-il La Maison, son folklore et ses traditions ? —
Il a fait son possible pour s’y intégrer, s’y fondre, devenir un élément du décors familier des jeunes. Il perçoit la Maison comme un royaume, vaste et complexe, ayant une culture, une souveraineté et des lois auxquelles il doit adhérer. Il est adulte, il n’est pas chef, même dans sa propre classe. Il a tenté avec plus ou moins de réussite a s’intégrer a certains rituels. Monnayant contre de l’affections et les objets insolite qu’il peut se procurer son ticket pour faire partie des choses, Ours sait bien qu’il n’est pas un enfant. Mais il a besoin de la Maison. C’est vital. Il a abandonné symboliquement sa vie de l’En Dehors en y entrant. Ours sait que pour faire partie de la Famille il a besoin de suivre les règles du jeu.

Comment perçoit-il L’Envers ? —
Chaque attente du prochain plongeon est longue et langoureuse. Il attend les nuits ou les couloirs se fondent dans une autre réalité avec une impatience angoissée. Mais la Maison, impitoyable maitresse, le nargue, aime a ne lui en donner que des bribes. Ses plongées sont pour lui de véritables bouffées d’oxygène et lorsqu’elles surviennent, il s’y complait, y observe.

Son Envers est montagneux, ressemble aux montagnes de son enfance si loin pour lui. Puis, comme a chacun, la forêt, profonde. Il connait certains de ses recoins, pas grand vadrouilleur. Il se contente de peu, mais ce peu la lui procure beaucoup de complaisance.

Ours y est ours. C’est simple, trop simple. Il est entier, fondu dans son sobriquet. Créature de son enfance, aussi, crainte dans ses jeunes années. Il porte le masque de ses peurs juvéniles. Pourtant ce n’est pas la peur qu’il incarne.

Ours veut trouver coute que coute la clef qui fera de lui un Sauteur.

Quel est son avis sur les adultes/enfants ? —
Ils sont sa Famille. Une famille nombreuse, pas vraiment choisie dont on aime pas tout le monde mais on fait avec parce qu’ils sont liés a nous. Une famille bruyante, mais ou chacun a sa place. Il la connait lui, sa place. A l’aise, bien que faisant tache parmi les autres grands, et présence insolite, comme un animal sauvage dressé chez les plus jeunes. « Il n’est pas comme les autres ».

Surtout il n’a pas de camp. Résigné a accepter ce monde, il tente de composer avec tout les codes. Il offre aux fragiles sa présences solide, il se veut pilier des égares, pour les uns comme pour les autres. Parfois refoulé par les enfants pour son âge, parfois par les adultes pour son manque de rigueur, il compose. On ne peut pas aimer tout le monde dans sa famille. Mais on peut la protéger, du mieux possible.
Pensées en l'air


*A son arrivée et durant ses deux premières années il aurait changé quatre fois de sobriquet. On compte comme anciens titres « Barrique », « Shakespeare », « Spoutnik » et « Monsieur Jeudi »(dans le désordre)
*Aime dormir et les choses sucrées. Ca a contribué a son appellation
*Romantique pathologique, fait la cour et « tombe amoureux » de la plupart des dames du personnel menant a un chevaleresque outrancier, cabotin, théatral. Quand il est « amoureux » tout le monde le sait et se rit probablement de lui tant il agit comme un coeur transi
*Il commande régulièrement des costumes de theatre dont les fragment sont distribués aux élèves
*Sa classe a une disposition anarchique, les tables et les chaises sans ordre au grand damn des cygnes. Ses cours se veulent vivants et pendant ses heures de classe, beaucoup de materiel insolites et théâtre incroyables sont mis en scène.
*Son jour préféré est le jeudi. Tout le monde le sait sans savoir pourquoi
*Il aime bien le football, uniquement pour critiquer les joueurs qu’il n’aime pas
*Il ne jure qu’en croate
*Il est le principal fournisseur de beaucoup d’objets étranges
*On dit qu’il a déja participé a une Nuit des Contes, mais ca tiens beaucoup de la rumeur
*A été marié, il n’en parle jamais. Apparement ce n’est plus d’actualité
*Cuisine bien pour un prof
Fragment d'Âme

Ours dans son espace naturel. Une salle bariolée, peinte de mots et couleurs, vide, mais résonnant encore de babillage et paroles. Son sanctuaire. Tout est laissé la, comme les vestiges croulant d’une cité a l’abandon. Seul lui reste, âme de l’endroit. Sa salle est plus surement sa maison que la ou il loge vraiment. Courbé, affalé, éteint sur son propre pupitre il s’adonne a la somnolence réparatrice que nécessite son corps.

Ours mesure 1m78. C’est peu, pour un montagnard d’origine. Les plus grands élèves le dépassent. Il est massif, il est fort, mais ici point de muscle. Un corps épais, un ventre rond, son visage seul laissé hors de ce que son gout impose a son corps. Velu, méditerranéen et brun, sa barbe est toujours fournie et son cheveu toujours maintenu point trop long. Il a un charme dans le style quarantaine, chemise et cravate nouée au petit bonheur. Mais la plus grande partie de son potentiel charisme est son expressivité débordante, franche et incontrôlable.

Son humeur est trahie par tout son corps depuis son visage jusqu’aux inflexions de sa voix. Franc par nature et né inapte a mentir correctement, il a développé une expression neutre de dissimulation, pour les situations d’urgence

Ours endormi est peu intéressant a étudier. Ours éveillé possède dans les grandes lignes un tempérament bourru, affectueux, protecteur, irritable, ouvert, bon vivant, intègre, désorganisé et altruiste. Ours fait preuve de mauvaise foi mais pour de bonnes raisons. Ours veut être le gentil de l’histoire et pense l’être, la critique l’agace, il y est fermé, totalement. Sa fierté le pousse a se refermer totalement dans certains cas et lui donner ce tempérament épouvantable de mauvaise gueule et réparties cyniques.

Ours est loyal, beaucoup trop pour son propre bien. Il vit chaque « trahison » comme une petite mort. Âme en peine, cassée par les actes a son encontre il se rétablit au fil du temps. Pour être de nouveau affable. Au fond il a une fragilité sensible, qu’il cache au mieux sous sa tranquille assurance. Cabotin, flamboyant, humoristique, à l’aise il est un spectacle de bienveillance. Attaqué il prend sur lui tout en exprimant de tout son corps colère, tristesse et rage.

Paradoxalement, avant toute chose, Ours est profondément humain.
Le Début du Conte

Sa vie commença a la ferme. Une espèce de bergerie de montagne avec un potager. Village de Trnovac, mais bon on préférait dire qu’on venait de Gospić, parce que c’était une vraie ville au moins. Sa vie commença donc dans une famille pleine de filles, dans un village rural du massif des Alpes dinariques, bourré de légendes et d’histoires. Un monde sur lequel l’humanité ne régnait pas encore tout a fait. Quand on garde du bétail on apprend vite que l’ennemi c’est le prédateur sauvage, l’ours, le loup et le lynx. L’hiver, chaque homme racontait comme il leur avait fait face, comment il les avait défaits. Lui imaginait les crocs impitoyable des forces primordiales, il feignait le courage mais tremblait intérieurement a la pensée d’avoir a y faire face.

Créature mythique aperçue a de nombreuse reprises mais crainte, l’ours était le monstre de son enfance en montagne. Mais lui aussi dut grandir, faire des études, aller « a la ville » pour apprendre a l’école. Il était mauvais mais il aimait lire et de toute façon qui s’en souciait, il serait amené a faire comme son père.

C’était en oubliant les adieux qu’il avait du mener a la ferme, lors de ses 15 ans. Quitter l’Eden primal pour partir conquérir de nouvelle terres, inconnues, tout un monde. Zagreb, la capitale. Un monde nouveau, un monde bibliothèque. Il s’enferma dans les livres pour oublier qu’il avait été arraché a son sol, a une partie de sa famille, ses oncles, tantes, grands parents restés sur place.

« Ton père a besoin d’être ici pour la politique, Vedo»

La politique. Son père était un patriote. De quoi est on patriote quand on est croate en Yougoslavie ? On veut l’indépendance du pays. Josip Grgic avait en horreur ce gouvernement de Tito, qui oblige les croates a ne pas disposer de leurs terres quand bon leur semble. La capitale est un bon moyen de faire des connexions quand on à l’âme révolutionnaire.

Vedran, l’homme-livre. Il partage son savoir, on lui donne son entrée a l’Université. Il sera professeur.

Le jeudi deviens jour-rituel, la pause dans son univers de travail, le jour ou la Famille se voit, se réunit, vit comme un seul organisme pour un repas du soir. Marija, la première, la grande Maša aux yeux de biche, part avec un dalmate et des promesses d’avenir. Puis suivent Jelena, Vesna, Sanja, toutes promises a autre chose. Le jeudi ne fait plus entendre ses rires.

Puis Josip se fait repérer par la police secrete. Craignant l’enfermement ou pire pour ses idées, il guide sa famille vers le nouveau monde en quête d’un autre destin. Un an après, une intégration difficile a un monde extraterrestre après, Vedran devient professeur.

Une nouvelle fois coupée a sa famille, une nouvelle promesse de se reconstruire.

Des hordes. Elles le foulent au pieds et le brisent. Sanglantes et amatrices de sang, elles se rient de lui, elles le pressent et l’attirent dans leur Enfer. Il ouvre les bras, il est christ offert a la torture. Il apprend le Mal en enseignant le Bien. Soleil cassé, il ternit son éclat pour permettre qu’on vole ses rayons. Il s’effraie de ce monde, puis se deguise, met le masque du demon pour se fondre parmi les démons afin de les rendre humains. Il plonge, tombe, puis accepte, est admis, entouré.

1992

Son pays est en guerre. A quoi cela sert il d’être indépendant si les gens meurent. Les idéaux de son père lui apparaissent terme a la lumière des horreurs. C’est de la faute des serbes cependant, tout le monde le dit. Son pays est souvenir idéalisé. Son pays est inaccessible. La seule Famille qui ne l’a pas trahi c’est la Maison, après tout.

avatar
Messages : 129
Âge : 27
Libre pour rp? : Complète mais je prends les idées/projets.
Voir le profil de l'utilisateur
Brèche
Jeu 3 Aoû - 21:36
Bienvenue officiellement Ours ! Une bonne pâte au sein de cet univers distordu ça va apporter un vent de fraîcheur. Qui sait la douceur de Ours saura briser les barrières que Brèche s'est érigée - et elle se blessera plus que probablement pendant les cours de sciences. Hâte de voir la suite !



PortraitCarnet

Avatars par Quenotte et Cassiel. Award par Quenotte
Feu/Brèche par Fantôche
avatar
Messages : 130
Âge : 28
Libre pour rp? : Complet / prends les projets en mp
Voir le profil de l'utilisateur
Fange
Jeu 3 Aoû - 22:06
heyyy ! que voilà un bon prof ! on pensait que les adultes seraient peu joués mais c'est une super bonne surprise que voilà ! je te laisse terminer ta fiche mais j'aurais une petite correction à te faire faire malheureusement... on vient de se rendre compte qu'on a pas mis les matières et les sciences sont réservées déjà. là pour le coup c'est entièrement notre faute et nous te présentons nos plus plates excuses. que dirais tu de prendre les maths à la place ? en espérant ne pas trop te décevoir du coup...

bienvenue dans tous les cas et bonne continuation pour ton écriture cher ours ! (moustache va être heureux d'avoir un confrère poilu !)



avatar
Messages : 81
Âge : 33
Libre pour rp? : Yep
Voir le profil de l'utilisateur
Moustache
Jeu 3 Aoû - 22:14
Bienvenu Winnie. o/
Je suis bien content de voir un autre adulte héhé. J'aime bien Ours j'ai hâte de voir la suite de la fiche de ce gros nounours.

Bon courage pour la suite.


avatar
Messages : 74
Libre pour rp? : 4/4 mais ouvert a la reservation
Voir le profil de l'utilisateur
Ours
Jeu 3 Aoû - 23:55
J ai fini, merci a tous, vous etes beaux


Merci Quenotte:
 
avatar
Messages : 196
Libre pour rp? : 2/2
Voir le profil de l'utilisateur
Quenotte
Ven 4 Aoû - 11:51



Tu es validé


Fiche rapidement menée et diablement efficace.
J'aime Ours.
J'aime sa fragilité un peu bourrue et son enthousiasme presque innocent. L'animal en lui-même veut tout dire et il m'a l'air d'une âme charitable pleine de bon sentiments dans un torrent de jeunes gens troublés. J'avais peur qu'on délaisse le groupe des adultes, mais entre toi et Moustache, la qualité est déjà plus qu'au rendez vous. Merci à toi pour ce personnage, j'ai hâte de le voir en jeu.

Bon voyage sur le chemin de L'Envers Ours, en espérant qu'il t'apporte quelques bribes de tes montagnes. En attendant, tu as largement de quoi faire parmi les livres et les enfants. Tu peux dès lors aller faire ton journal et demander un rp et même te recenser das la Chronologie!

PS : Ta signature bordel. *fond*




avatar
Messages : 135
Âge : 21
Libre pour rp? : 2/2 actuellement !
Voir le profil de l'utilisateur
Raspoutine
Ven 4 Aoû - 12:24
Bravo pour ta validation Ours. Voilà un personnage qui appelle terriblement à la sympathie ; sensible sous la carapace, lui même encore auréolé par un éclat de jeunesse. Un originale qui ne fait pas de vagues, comme il y en a beaucoup. Et un brave type, qui tente de faire de son mieux malgré les blessures et les actes manqués. Qui s'est laissé digéré par la Maison ; par faiblesse ? Par désir ardent de faire le bien ? J'ai l'impression qu'il s'agit un peu des deux, et ça ne le rend que plus humain.
BEN J'AIME BEAUCOUP CE PERSONNAGE. J'ai tendance à suivre les rps d'un forum même quand ils me concernent pas, donc je suis impatient de le voir acquérir encore plus de profondeur dans son périple à travers la Maison :D. D'autant plus que je compte bien m'y inviter. J'ai déjà des idées. fabulous
ON S'REVERRA.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» cornélya y.-o. de maupou ღ family matters
» Family Matters
» Nothing Else Matters [Livre 1 - Terminé]
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: