La Maison :: Le Mur aux fresques :: Grands chambardements
Les portes se referment
avatar



personnage : Demoiselle phalène toute de cheveux sombres et de pâleur. Soeur aînée de Tamanoir, ex Fange. Cheffe des Cerfs, adolescente et sauvage, main de fer et langue de velour.
Libre pour rp? : 2/2
Messages : 357
Noctambule poudrée
Noctambule poudrée
Dim 4 Nov - 12:54
Bonjour à tous,

Il n’est pas aisé pour moi d’écrire ce message. A dire vrai je ne sais pas par où commencer. La Maison a déjà dépassé ses un an d’existence, ce qui est assez énorme en soi pour un forum à notre époque. La Maison était à l’origine un petit forum sans prétention, fait avec les moyens du bord, un sursaut d’inspiration et pas mal de chance et de bons contacts. Je n’imaginais pas à l’époque qu’il allait faire son petit bout de chemin et encore moins qu’il attirerait quelques membres motivés aux idées folles. Je trouvais le contexte trop compliqué, trop fermé, peut-être un peu trop nébuleux.

La Maison ne fêtera pas ses deux ans.

Ce n’est pas facile pour moi de vous faire part de cette réalité et l’inactivité du forum ces derniers temps est due à cette réflexion que nous avons eue à ce sujet. Le fait est que pas mal de choses ont bouleversé nos vies ces derniers temps, tant du côté travail que personnel et ne nous ont fatigué, pas encouragé à reprendre les rênes du forum. Nous avions des idées et une fin d’intrigue mais sommes devenus incapables de faire de nouveau marcher et de relancer la machine. C’est tout simplement devenu trop difficile à gérer psychologiquement. Nous en sommes sincèrement désolés, croyez le bien, mais préférons être honnêtes et ne pas continuer les choses sans envie, ce qui affecterait forcément votre expérience de jeu.

La Maison a été pour nous un refuge le temps qu’elle aura duré et un lieu de rencontre avec de très belles personnes. Il était préférable de clôturer les choses avant que cela ne devienne un poids. Le forum ne sera pas supprimé, vous pourrez toujours y évoluer librement et le hanter à votre guise. Nous sommes toujours présents sur Discord pour discuter avec vous également.

La Maison restera pour nous un excellent souvenir et une expérience très positive. Mais tout comme l'enfance dépeinte par le forum, elle se doit peut-être de rester une chose intense, mais éphémère.

Aussi, j’aimerais vous remercier de votre présence (Quenotte speaking wush) tant en mon nom qu’en celui de Tamy et Raspoutine, pour les idées que nous avons ensemble, pour votre motivation et votre participation sur ce petit bout de chemin.

Merci à Brèche et Hérisson pour leur présence à chaque event et leurs fouilles minutieuses pour essayer de démêler les vrais et faux de l’intrigue. Merci à Ours et à sa gentillesse légendaire, la douceur de ses personnages et toute son implication, pour ces supers rp avec un certain soldat. Merci à Ulysse, à titre personnel pour l’ébauche d’évolution avec mon oiseau et pour ses idées de personnages dantesques, pour sa bonne humeur et son enjaillement. Merci à Charogne pour toute son implication, le swag de son Lardon et sa volonté de s’investir dans le scénario du forum (on n’oubliera jamais ta montée à la tête des Cygnes wesh). Merci à Abel et ses teupeutons, pour sa douceur et un très grand courage à toi pour tes études et tout le reste. Merci à Fable d’être littéralement revenu d’entre les morts, ma boîte à mp t’est toujours ouverte bro. Et tout simplement, merci à tous les petits nouveaux, les membres tous récents qui n’ont pas eu de chance d’arriver en plein pseudo hiatus et ont tout de même posé leurs petits yeux sur notre forum.

Juste pour votre présence et pour les bons moments qu’on a passés ensemble, en rp, en cb ou par discord, merci à tous. Vous savez où nous trouver au besoin ou vous pouvez demander nos discords à ceux qui l’ont. Nos mp sont toujours ouverts quoi qu’il en soit et le forum ne va pas disparaître.

Ce n’est pas tant un au revoir qu’un merci. De la part Rasty, Tam et moi-même.

PS : Pour ceux qui péteraient des câbles de pas savoir le pourquoi du comment de l’intrigue et qui est cette saloperie de Tête d’Ampoule, vous pouvez hurler sous le sujet, nous demander des comptes par mp et/ou Discord ou juste attendre le résumé de l’intrigue qui devrait pas tarder. Dans tous les cas vous allez hurler. On est des génies maléfiques et on vous aime.




avatar



personnage : arrivée en septembre 1991, ne sent pas la douleur physique, se transforme en centaure biche dans l'envers, parfaite bouc émissaire (ne crie jamais, ne pleure pas, ne sent rien), a du sang sur les mains, enterre les morts humains comme animaux.
Libre pour rp? : Oui
Messages : 253
Reine du prank
Reine du prank
Dim 4 Nov - 15:24
J'avais eu vent de la nouvelle avant l'annonce officielle et comme à chaque fermeture de forum ça fait toujours bizarre de lire la conclusion d'une aventure, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Le forum m'aura permis de développer des concepts de personnages jusqu'ici réduits à l'état larvaire, les events m'auront hypé comme jamais et j'ai hâte de lire la conclusion de tout cela. Merci d'ailleurs de nous offrir cela : le mot de la fin, la résolution de toute l'énigme. Merci aussi à vous trois de nous avoir créé cet univers. Je continuerais d'y écrire si mes partenaires le veulent aussi et il fera parti de mes bons souvenirs de rpgiste.






Avatars par Quenotte et Cassiel. Award par Quenotte
avatar



personnage : Longue gueule patibulaire d'adulte perchée sur un mètre quatre vingt cinq de puanteur caprine. Croyez le non, Alactraz a seulement dix sept ans. Dans ses bottes de sept lieux et ses vêtements de velours, il n'affiche pourtant qu'une mine éternellement sinistre. Morose jusqu'au bout des lèvres, grinçant à chaque parole. L’œil torve, éteint ou menaçant, il traîne partout sa fatigue morale et son irritabilité foudroyante. Difficile de passer à côté de l'inquiétant Alcatraz et de son amertume, difficile de ne pas frémir quand sa voix grave s'enroule hors de sa bouche comme une lanière de cuir cloutée de sarcasmes et de cynisme. Il fait bien dix ans de plus que son âge, et ce n'est plus tant la barbe ou la carcasse massive : c'est l'air désabusé, l'étouffante et morne aura macabre qui l'entoure constamment. Prenez garde à l'ancien Chef des Cerfs. Ne vous permettez pas des aises sous prétexte que son regard est souvent vague, mélancolique, qu'il semble tout compte fait s'éloigner des vivants un peu plus à chaque jour qui passe. Jamais il ne fut plus manipulateur et amorale qu'il ne l'est aujourd'hui, ni jamais plus violent, alors même qu'il a cessé son tintamarre permanent, sa comédie faunesque. Alcatraz était bien moins dangereux quand il faisait perpétuellement du bruit. C'est désormais qu'il a plongé dans un silence lugubre, désormais que son regard est triste, que vous avez toutes les raisons de le craindre. Pour peu que vous ne soyez pas un Cerf -auquel cas, il puisera au moins dans ses réserves déclinantes de patience et d'amabilité-, évitez le autant possible. On ne sait jamais quand il pourra frapper. Avec la langue, ou bien avec les poings.

Fiche ; Carnet de liens

Libre pour rp? : X
Messages : 226
Naufrage humain
Naufrage humain
Dim 4 Nov - 16:48
Les clés de l'intrigue

L'intrigue reposait sur l'idée que, dans la Maison, la croyance donne du pouvoir. Être le point de convergence de l'attention des enfants, de leurs peurs, de leur admiration, de leurs espoirs, permet d'acquérir de la puissance. Et Tête d'Ampoule l'avait compris.


L'histoire commence avec les Enfants de Noé. Peut-être vous en souvenez vous : un flyer à leur sujet a été trouvé dans la bibliothèque à l'occasion de l'event qui vit la découverte du corps de Poppy et du fantôme d'Elizabeth Withers. Un flyer déchiré, vantant les mérites d'une communauté religieuse prônant un retour à la terre et à une pratique plus rigoureuse de la foi. La vérité cachée derrière tout ça ? Les Enfants de Noé était un mélange de secte hippie et chrétienne. C'est dans ce lieu aussi sain et propice au développement de l'enfant qu'on peut l'imaginer que naquit (ou fut recueillis) Noah.

Noah ? C'est le vrai nom de Banshee. Nommé ainsi en raison de son albinisme...que l'on nomme aussi "le syndrome de Noé", en raison de ce passage de la bible relatant la naissance de la figure éponyme :

«Quand l'enfant naquit, son corps était plus blanc que neige et plus rouge qu'une rose, toute sa chevelure était blanche comme de blancs flocons, bouclée et splendide. Et quand il ouvrit les yeux, la maison brilla comme le soleil.»

Les fidèles de la secte virent sa naissance comme un signe divin, un miracle. La preuve qu'ils étaient bien choisis pour fonder une nouvelle arche et échapper à un déluge prochain. Les dirigeants de la secte eux, y virent une opportunité en or pour asseoir leur emprise psychologique sur les fidèles,  et ils instrumentalisèrent l'enfant dés son plus jeune âge en créant toute une liturgie autour de lui. Détail qui a son importance : la structure familiale de la secte était telle que les rapports parents/enfants n'existaient pas entre des géniteurs et leurs petites têtes blondes. Les adultes étaient considérés comme les parents de tous les enfants de la secte indifféremment de leur lien de sang, et les gamins ne devaient normalement pas savoir qui les avait enfanté. Néanmoins, Banshee avait un statut particulier. Considéré comme la réincarnation de Noé, il n'a non seulement jamais su qui étaient ses parents biologiques, mais il était en plus dans une position étrange en vertu de son statut : il était le "père" spirituel de la secte, et les fidèles étaient ses enfants, ses brebis. Les dirigeants de la secte, eux, étaient ses prêtres ; du moins officiellement.


Banshee a été élevé dans l'idée qu'il était un prophète. Il a eu des attributions religieuses et sociales dés qu'il a su marcher, qui sont allé en se multipliant au fil des ans. Il devait bénir les unions, les enterrements, les femmes enceintes, baptiser leurs bébés, et il était même chargé de déterminer si les femmes étaient vierges ou non quand on lui ramenait un draps tâché de sang après leur nuit de noce. Il devait faire tout un tas de choses plus ou moins bourrées. En raison de son statut, il a toujours été forcé à se montrer digne et serein en toute situation- c'est de là que lui vient son éternel sourire doux, presque hypnotique. Peu importe ses sentiments, il devait sourire constamment pour donner le change, préserver son image, être digne de son rôle.

Une fois par semaine, on laissait les fidèles le toucher. Ils se jetaient tous sur lui pour être en contact avec le divin, et le reste du temps, il captait leurs regards avides et leurs gestes fébriles. Certains avaient des crises mystiques en le touchant et entraient dans des états extatiques. Il a développé une aversion pour le contact physique en raison de ces expériences, et c'est d'ailleurs en raison de cette détestation qu'il a plus tard écopé du surnom de Banshee dans la Maison... mais les précisions quant à cet évènement viendront plus tard.

Il n'avait droit de porter que du blanc, tandis que les autres membres de la secte portaient des habits qui allaient du gris foncé au gris clair, selon leur "niveau de pureté", qui servait bien entendu à créer une sorte de système de castes. Il était lavé plusieurs fois par jour afin de sentir bon du matin jusqu'au soir et pour être impeccablement propre ; même une simple tâche sur un vêtement était passible d'un nouveau bain lors duquel on le frottait à l'éponge, au gant de toilette et parfois à la pierre ponce. On lui confectionnait des couronnes de fleurs et on chantait autour de lui. Il présidait des rituels auxquels il ne comprenait presque rien- mais il était convaincu d'être la réincarnation de Noé. Pour de vrai. Et c'est la raison pour laquelle tout a dégénéré.


Il a compris très jeune que les dirigeants de la secte ne croyaient pas en lui et utilisaient les fidèles ; ils n'étaient pas toujours discrets en sa présence, car il n'était qu'un enfant. Mais un enfant très vif et pénétré de la certitude d'être spéciale- conforté dans cette idée par les fidèles.


Un jour, il a simplement piqué une crise, pour une raison quelconque. Une crise de colère comme en font la plupart des enfants au moins une fois. Et il a hurlé aux fidèles que s'ils l'aimaient vraiment, ils n'avaient qu'à tuer les dirigeants de la secte car ils étaient des menteurs et qu'ils les détestaient. Les paroles d'un enfant énervé. MAIS ILS L'ONT FAIT. Les fidèles se sont entretués dans un accès de révolte fanatique envers les dirigeants, mais également en laissant exploser des rancœurs qu'ils nourrissaient les uns envers les autres. Certains ont pris partie pour Banshee, d'autres pour les dirigeants. Les plus bas instincts de tous ont éclaté. Ça a été un bain de sang. Banshee s'est retrouvé au milieu des cadavres, et les survivants se déchiraient entre eux pour déterminer la marche à suivre. Après quelques jours, il s'est tout simplement enfuis. Sa naissance n'ayant jamais été déclarée, quand on l'a trouvé errant au bord de la route et remis aux services sociaux, on a pas vraiment cherché à retrouver ses éventuels tuteurs légaux et on l'a envoyé dans la Maison.


Quand il est arrivé, il était presque mutique. Très observateur, mais en apparence serein, et il ne décrochait pas un mot. Il était d'une stature assez frêle, et sa pâleur lui donnait une apparence fragile, alors des enfants sont venus le chahuter lors de son premier jour, jusqu'au moment ou un gamin a voulu le pousser. Et Banshee a hurlé. Un cri à glacer le sang qui a rameuté un Envers cauchemardesque dans la Maison, en plein jour, plein des visions horribles auxquels il avait assisté pendant la massacre de la secte. C'est la raison pour laquelle on l'a appelé Banshee, et c'est ce qui a poussé le chef des Cerfs de cette époque à le prendre dans son groupe. On est alors en 1979, Banshee est âgé de cinq/six ans. (il est possible qu'il ait un an de plus que ce qui a été déclaré)


Il n'y a pas grand chose à dire sur les six années qui suivirent. Banshee a grandis dans la Maison et développé son lien avec elle. Il est devenu une figure de plus en plus importante au fil des ans, et bien que n'étant pas chef, beaucoup d'enfants, Cerfs ou non, se tournaient vers lui en raison de son charisme. Il confectionnait des amulettes, faisait office de guide dans l'Envers, parrainait des enfants et donnait des conseils à chacun. Il a aidé à consolider la place des Cerfs dans la Maison par son charisme naturel et son lien inné avec la Rouge. Il a mis ces années à profit pour en apprendre plus sur l'histoire de la Maison, passionné qu'il était par les mythes et la foi.

Et il a découvert la vérité concernant Poppy bien avant tous les autres. A force de fureter, d'explorer les recoins de la Maison et de l'Envers, de chercher des réponses, il a finit par tomber sur Elizabeth et sur le mur dans lequel Poppy avait été emmuré. D'ailleurs, si vous aviez empruntez la gauche au moment de choisir une direction durant l'Event d'exploration des murs, vous n'auriez pas trouvé des visions du passé se rejouant pour vos beaux yeux, mais des objets ayant appartenu à la Grande Rouge et à Johan... ainsi que des traces du passage de Banshee, il y avait des années de ça.


Comme vous l'avez déjà compris, Banshee a gardé la vérité pour lui. D'abord par instinct, puis par choix conscient : il a considéré qu'il valait mieux éviter d'annoncer la vérité aux enfants sous peine d'un embrasement général... et parce-qu'au final, elle n'avait pas réellement d'importance. Son expérience le prédisposait à arriver à cette conclusion, mais c'est l'identité réelle de la Grande Rouge et son histoire qui ont finis par l'en convaincre : l'essentiel, c'était de croire. Il a compris le pouvoir de la croyance, ce qu'elle pouvait accomplir- qu'elle pouvait donner naissance à un lieu tel que la Maison. Et savoir si Poppy était ou non une déesse n'avait pas d'importance à ses yeux tant que ça fonctionnait, alors il a gardé le silence, et fort de cette vérité, il a encore gagné en charisme, en pouvoir de persuasion, et en emprise sur les enfants. Il pouvait maintenant consciemment -et donc mieux- faire ce qu'il accomplissait déjà depuis toujours : appeler autrui à l'admiration, à la vénération, créer un groupe loyal autour de lui, devenir le centre de quelque chose ; créer sa légende. Il a même falsifié ou supprimé les archives qui permettaient de remonter jusqu'à la vérité. Il a finit par devenir chef des Cerfs, à l'âge de dix ans.


Puis le Grand Massacre a eu lieu. L'évènement a résonné en lui. Il avait déjà vécu quelque chose d'approchant étant plus jeune. L'évènement a concrétisé une pensée qui l'habitait déjà... et il a pris sa décision.


Banshee a décidé de remplacer la Grande Rouge. Puisque les enfants avaient créer une Grande Rouge par le passé, ils pourraient faire de même maintenant, créer un nouveau dieu. Un dieu qui serait à leur écoute et les aimerait vraiment, contrairement à Poppy (qui s'en balek depuis toujours). Après toutes ces années, ce serait même plus simple, car des générations de pensionnaires avaient renforcé le pouvoir de la Maison. Mais il ne pouvait pas simplement prendre sa place comme ça. Il fallait qu'il devienne une légende, qu'il concentre l'attention des enfants sur lui, qu'il soit l'objet de leurs peurs, de leur amour et de leur admiration.


Dans la lumière, il est donc devenu une figure iconique de la Maison, un Chef infaillible qui se débrouillait aussi bien dans le monde réel que dans l'Envers, parce-qu'il avait parfaitement compris le fonctionnement de la Rouge, qu'il possédait un recul que les autres n'avaient pas encore. C'est lui qui a donné plus d'importance aux Cerfs qu'ils n'en avaient avant, faisant d'eux une supposée élite en s'arrangeant pour qu'ils soient toujours impliqués dans la vie des autres groupes. Il en a fait une sorte d'organisation d'espions autant que des fonctionnaires et des médiateurs. Depuis l'ombre, il a influencé la politique des autres groupes pour s'assurer qu'aucun ne soit au-dessus des autres- à l'exception du sien, bien sûr, en faisant des Cerfs les petits archivistes toujours au courant de tout ce qui se passe qu'ils sont aujourd'hui. Il a été indirectement responsable de certains coups d'état, et il n'est pas exagéré de dire que la Maison était devenu sa toile tant il était impliqué de près ou de loin dans tout ce qui s'y passait. Son but ? Créer de plus en plus de distances entre chaque groupe, très insidieusement. C'est la raison pour laquelle toutes les années pendant lesquelles Banshee a été chef des Cerfs ont été marqué par une recrudescence de l'importance accordée aux traditions. D'une part il martelait l'importance de ces dernières, d'une autre il faisait en sorte que par leurs biais, les enfants de la Maison soient de plus en plus craintifs et isolés de l'Extérieur, et de plus en plus pointilleux quant à l'appartenance à leur groupe respectif. Il a utilisé la peur des enfants et leur foi en la Maison comme prétexte de cohésion sociale, alors que ça œuvrait en fait à diviser les gens.

Et, très clairement, Banshee a sacrifié les Cygnes. Si leur situation est aussi merdique par rapport aux autres groupes, c'est parce-qu'il lui fallait des victimes, donc il n'a rien fait pour arranger la situation (et l'a même empiré) ; mais aussi parce-qu'il avait besoin d'un ennemie intérieur pour la dernière phase de son plan, histoire de brouiller les pistes permettant de remonter jusqu'à lui avant qu'il ait pu atteindre son objectif. Le cas de la révolte des Cygnes étant le meilleur scénario possible pour lui : ça permettait de montrer que le destin des enfants de la Maison laisse Poppy indifférent tout en renforçant l'antagonisme et les soupçons à leur encontre.


A ce point du résumé, une évidence à propos de Banshee : c'est quelqu'un d'extrêmement narcissique qui est convaincu d'être le mieux placé pour diriger- la Maison en l’occurrence, mais ça pourrait être n'importe quoi d’autre. Il a besoin d'être en contrôle de son environnement et des gens qui l'entourent, et il n'hésite pas à user de manipulation pour ça, recréant donc toujours autour de lui un rassemblement sectaire. Il est incapable de remords mais il agit toujours avec les meilleures intentions du monde, même quand il s'agit D’ASSASSINER DES GENS. Il est capable de remises en question qui lui permettent d'affiner ses stratégies, mais pas quand ça concerne sa moralité, sa vision du monde ou ses intentions. Il voit les gens comme des moyens ou des symboles ; il n'éprouve pas d'amour, même envers Raspoutine, étant à priori incapable d'aller au delà du sentiment d'une sincère affection, dans le meilleur des cas. Quand il appelait ce dernier "mon chien de garde" ou "mon chauffage", il était très sérieux. Au même titre que les autres, Raspoutine se définissait par sa fonction et son utilité. Quenotte était sa tête à coiffée et sa petite poupée- et par de nombreux aspects, elle lui ressemblait beaucoup.

Pour sa part, Banshee se considérait comme la maman des Cerfs.

Suite au Grand Massacre, Banshee a donc commencé à mettre en œuvre un plan pour destituer la Grande Rouge et prendre le contrôle de la Maison. Il s'est mit à voler des dents de lait parce-qu'elles symbolisent l'innocence et la perte de l'enfance, or l'inconscient collectif des enfants a du pouvoir. En affermissant le poids des traditions, il a pu également travailler à éloigner la Maison de l'Extérieur-littéralement. C'est à dire que la Maison était en train de devenir un autre monde indépendant, qui à terme aurait finis par se détacher totalement du nôtre. Avec les superstitions et les rumeurs, il s'est échiné à parvenir à ce résultat, notamment en faisant de la forêt une barrière de plus en plus infranchissable.

Tout ça est assez inoffensif ceci-dit. Là où ça devient plus sordide, c'est qu'il a également tué plusieurs enfants au cours des ans. On ne sait pas exactement combien, mais il y en avait plusieurs par an. Certaines "disparitions dans l'Envers" ou "fugues" étaient dû à Banshee. Il a commis ces meurtres pour donner de la substance à son Envers ; en le gavant littéralement  avec de la chair, du sang et des os. Comme on épaissis une pâte à gâteau. Il a fait des sacrifices humains en fait, pour que son Envers devienne plus puissant et puisse rivaliser avec celui de la Grande Rouge. Ces sacrifices, conjugués à la vénération (ou la détestation) dont il était l'objet dans la Maison lui ont permis d'accomplir quelque chose d’inédit : il a créer un Envers quasiment indépendant de Poppy et de la Rouge. Car il était devenu suffisamment important au sein de la Maison pour ça, il s'était taillé une place dans sa mythologie. Néanmoins, pour parfaire sa légende il lui fallait y ajouter une touche finale. Après avoir monopolisé le pouvoir pendant sept années au cours desquelles il a gagné en influence de manière exponentielle, Banshee a donc brutalement et mystérieusement disparu, laissant l'énorme place qu'il avait prise vacante, et la Maison plus désunie que jamais. (jusque dans son propre groupe, il n'a jamais cherché à arrangé la situation entre quenotte et raspoutine afin d'éviter que leur coopération puisse mettre son plan en échec par exemple ; il avait besoin que raspoutine échoue à être chef des cerfs, et qu'il le fasse en essayant de suivre sa doctrine patiemment inculquée- du moins, pendant un temps, car il l'avait suffisamment bien cerné pour savoir qu'avec les évènements engrangés par tête d'ampoule, rasti finirait par arriver à la même conclusion que lui concernant Poppy et la Maison dans son état actuel ; et il espérait avoir droit à son soutien au final, bien qu'il l'ait quand même plongé dans un enfer psychologique et sentimentale pendant un an)


C'est à ce moment là qu'a pu débuter la dernière phase de son plan. Ainsi, après avoir occupé le devant de la scène en tant que Banshee, il est revenu sous l'identité de Tête d'Ampoule- attirant à nouveau toute l'attention sur lui. A l'occasion de cet évent, les enfants on pu pénétrer l'Envers de Banshee et avoir un aperçu de ce qu'il cherchait à accomplir ; c'était voulu. D'une part pour les impressionner et leur faire peur, d'une autre pour instiller l'idée qu'il était possible de défier Poppy et la Maison. (tout le monde a pu sentir que son Envers était étrange et entrait en confrontation avec la Maison) Il les a conduit sciemment à la réserve de dents, car le fait qu'elles aient été découvertes n'a fait qu'accroître le pouvoir qu'elles lui avaient déjà conféré en raison de leur symbolique. Leur disparition juste après l'event était aussi une démonstration de force.


Le meurtre de Morphée... relevait en fait du suicide assisté. Morphée était complice de Banshee, et iel a été tué(e) avec son consentement. Iel était d'accord pour se débarasser de son corps et vivre dans le nouvel Envers créer par Banshee. D'ailleurs, le champs de coquelicots de la Fête des Loirs aperçu dans l'Envers de Banshee... et ben c'était celui de Morphée.

Symbolique recherchée cette fois-ci : les dents de lait sont posées dans une assiette pour signifier que la Maison se nourrit de leur innocence et les dévore parfois littéralement. (en commençant par de petits bouts de phalanges) Les yeux de Morphée ont été prélevés pour illustrer l'aveuglement des enfants qui ne connaissent pas la vérité sur Poppy et sont convaincu du bien fondé des traditions. Son corps est présenté sur une table comme un plat d'honneur, toujours pour pointer la voracité de la Maison, mais aussi pour les mettre en porte à faux : les enfants s'entretuent et s'entredévorent eux même.

Banshee choisit de faire correspondre les meurtres à des contes pour les rendre encore plus marquants et jouer avec l'inconscient des enfants. Encore une fois, tout est question de symboles et de pouvoir.


Concernant l'expédition au sein des murs et les fouilles dans la bibliothèque, elles ont été voulu par Banshee. Il est essentiel pour la suite de son plan que les enfants découvrent la vérité concernant Poppy et comprennent qu'il ne s'est jamais soucié d'eux. La seule chose qui lui a échappé, c'est ce fameux prospectus sur Les enfants de Noé, qu'il a probablement trouvé dans la bibliothèque alors qu'il était encore jeune, mais qu'il avait depuis lors oublié. (déchiré d'ailleurs pour une bonne raison : il posait sur la photo, au milieu des fidèles)

Vous pouvez dire merci à Banshee pour le pétage de plomb d'Elizabeth Withers, il a laissé poindre sa présence juste suffisamment pour lui faire perdre pied. C'est presque un succès total pour lui (vérité dévoilée sur la nature humaine de Poppy, décision impopulaire de leur ôter l'Envers, envoie forcé à l'Extérieur objet de toutes les craintes, attaque d'Elizabeth, nouvelles pistes incriminant vésuve et chaman) sauf que des alliances imprévues et dangereuses pour la préservation de son anonymat se forment à cette occasion.


Pendant que l'expédition à l'Extérieur avait lieu, Banshee se frottait les mains. La révolte des Cygnes ne faisait pas partie de ses plans, mais sa survenue représentait pour lui le meilleur cas de figure : elle est la preuve ultime du désintérêt de Poppy à l'encontre des enfants, et elle place les Cygnes en position encore plus délicate. Qui plus est, ça n'a pas été fait, mais des rumeurs devaient laisser entendre qu'avant même le retour de l'Envers, Tête d'Ampoule avait été aperçu pendant la révolte. Ça devait permettre d’appuyer l'idée selon laquelle il s’affranchissait de l'influence Poppy et de la Rouge. Banshee possède ses propres sorties et sa propre version de l'Envers ; à ce moment là de l'intrigue, grâce à ses actions en tant que Tête d'Ampoule et la peur, la paranoïa et la frénésie qu'elles ont provoqué, il est devenu suffisamment puissant pour se passer du pouvoir de Poppy.


Et on en arrive maintenant à ce qui aurait dû survenir par la suite. La prochaine animation aurait dû s'intituler "Cendrillon", et ça aurait été, je vous le donne dans le mille, la découverte d'un cadavre mis en scène comme celui de Morphée ; cette fois, celui de Tomate. Le cadavre aurait été trouvé sans pieds et tous les doigts coupés à l'exception du pouce, pour parodier les rituels de la Maison ; les pieds prélevés pour signifier qu'il est impossible de s'enfuir, que ce soit de la Maison ou des évènements en train de se jouer. Cendrillon, car minuit, l'heure du crime a sonné : les enfants se sont réveillés, ils ont découvert que toute la magie de leur monde reposait sur un mensonge. Banshee accompagne leur prise de conscience avec ce meurtre, qu'ils ne croient surtout pas que tout s'est arrangé avec le retour de l'Envers et l'apparition de la Bleue. Il tient à leur rappeler que Poppy n'est pas un dieu et que Tête d'Ampoule rôde toujours.


D'autres meurtres devaient avoir lieu ; un rat noyé dans le purgatoire, cf le joueur d'Hamelin =  vous dansez sur une musique qui vous conduira tous au trépas, vous suivez un petit air qui vous enjoint à la mort (le fonctionnement de la Maison est tel qu'il incite les gens à mourir, et en acceptant de jouer le jeu ils font tous face à une angoisse insoutenable jusqu'à l'heure des départs). Telle quelle la Maison est une fausse salvation = il faut transformer ce paradis factice en véritable éden, en se libérant de toute emprise extérieure, lui faire tenir ses promesses.

Les autres meurtres n'étaient pas encore planifiés, néanmoins il était prévu que le Borgne y passe lui aussi, et les enfants devaient finir par tomber sur un charnier (après une cauchemardesque invasion de l'Envers de Banshee sans doute). Quelques indices auraient permis de rendre la culpabilité de Banshee plus évidente, via des détails vraiment discrets. (il y avait notamment l'idée d'une paire de lunettes permettant de voir des choses normalement invisibles) Après une fouille des archives et une identification des squelettes avec l'aide des dossiers du Sépulcre et une mise en rapport avec les dossiers compilés sur les enfants disparus dans la Maison au cours des ans, les enfants auraient découvert que, tient donc.... parmi tous ces cadavres, il n'y avait aucun cerf.


L'event suivant aurait donc été le procès des cerfs, désormais considérés comme les principaux suspects ; Chaman aurait été en tête de liste, suivi par Quenotte et Raspoutine, tandis qu'eux même, tout en cherchant à plaider leur innocence, auraient désigné Vésuve comme responsable. Le procès aurait été interrompu au moment de rendre un verdict par l'intervention de Tête d'Ampoule, créant le chaos parmi les enfants.


Et faisant directement suite à ce procès, ou advenant quelque temps plus tard, l'avant-dernier event aurait eu lieu : Blanche-Neige. A savoir, la découverte du -supposé- cadavre de Banshee, un corps carbonisé.... avec du cidre (oui)(parce-que alcool de pomme)(jurez on était pas bourrés au moment d'écrire l'intrigue), et positionné au milieu d'un pentacle délimité par des nains de jardin. Des mèches de cheveux blanc, des affaires de Banshee et le délicat petit papier annonçant "blanche-neige" auraient permis de comprendre "l'identité" du macchabée. Sans surprise, pétage de plomb complet de Raspoutine qui devait suite à l'évent se raser le crâne et la barbe en signe de deuil et prendre le nom évocateur de Carcasse. Détruit de chagrin mais enragé à l'encontre de Tête d'Ampoule, il se serait mis à prendre à partis les suspects de manière de plus en plus brutale.

Néanmoins, les soupçons sur les Cerfs sont atténués voir supprimés : leur chef idolâtré a été tué par Tête d'Ampoule et il est évident que ce meurtre n'a pas été commis par Raspoutine pour prendre sa place, alors le coupable est soit un membre d'un autre groupe, soit un Cerf qui n'a pas encore fait montre de ses prétentions à devenir chef.


Et c'est seulement après cet event du fun que l'on arrivait à la conclusion de l'intrigue. Quelques temps après la découverte du cadavre, une fois le chaos, la peur et la paranoïa à leur paroxysme, Banshee sort enfin de l'ombre en entraînant tout le monde dans son Envers. Les enfants évoluent dans le délicat monde merveilleux de Banshee, sorte de manoir/salon de thé géant et sans limites définies dérivant sur un océan de pavots, avec ses couloirs plein de boiseries, de tapis rouges, de rideaux de velours et de vases remplis de tournesols ; le tout étant une sorte de manoir-bâteau grinçant, "l'arche" de Banshee.

Les enfants sont accueillis par des automates chantant un petit air joyeux,  dans une scène tout droit inspirée de Charlie et la chocolaterie  : https://www.youtube.com/watch?v=YIU78uVplV0 Banshee est sur un trône festonné de tournesols et de tranches de pastèques (non ce personnage ne peut pas être à la fois diabolique et sérieux) et les accueille chaleureusement, avec à ses côtes Morphée et Chaman, deux de ses principaux soutiens. Il leur explique ses intentions : remplacer la Grande Rouge qui ne s'est jamais vraiment soucié d'eux, devenir le maître bienveillant d'un royaume enchanté où la maladie et la souffrance n'existent pas. Il veut entraîner la Maison hors du monde réelle, la couper de toute attache avec la terre ; et à ce moment là, il a déjà réussis, au moins fugacement, au moment où il leur parle. Il les invite à rester avec lui pour vivre dans un Envers éternel, en déclarant que tous ceux qui le souhaitent sont libres de partir pour regagner le monde réel ; que seuls ceux qui le veulent resteront dans ce nouveau monde.

Et face à tout ça, Raspoutine se tire une balle avec le pistolet remis par Lardon après la mort de Richter. C'est juste trop pour lui. Sauf que voilà. Banshee troll même le suicide.

Au lieu d'une balle, c'est une explosion de paillettes et de confettis qui est expulsée du canon dans un bruit ridicule. Banshee sourit doucement à Raspoutine et lui explique que dans son monde idéal, la mort n'existe pas. Ce qui est vécu à peu près aussi bien que vous pouvez l'imaginer par le principal concerné.

Selon les réactions de vos personnages, Banshee aurait expliqué plus avant le fonctionnement de la Maison ; tout ce qui a rapport au pouvoir des sentiment, des idées, de la croyance. Il aurait eu un discours en réalité très réaliste à propos des raisons pour lesquelles la Maison est nocive, tentant d'expliquer aux enfants pourquoi l’alternative qu'il a choisis est la meilleure pour tous. A propos des meurtres, il expliquera avoir choisis des personnes "mauvaises" ou condamnées par leur maladie le plus souvent ; mais qu'il lui a fallu parfois tuer des personnes qui avaient un rôle symbolique ou étaient importantes aux yeux des enfants, afin de pouvoir mener sa démarche à bien.

Vous pouviez adhérer au plan de Banshee ou choisir de le combattre. En cas d'adhésion, il n'avait pas été tout à fait décidé du tour pris par le forum, mais l'idée retenue pour le moment était la suivante : la Grande Rouge et ses alliés débarquaient dans l'Envers de Banshee, lui portant un grand coup. Cerise sur le gâteau : on découvrait qu'avec les cadavres de ses victimes, Banshee créait sa propre Grande Rouge- ou du moins, un gardien sur mesure, car la chose devait lui servir "d'ange gardien", veiller sur son royaume et venir à bout de Poppy le moment venu.. Après cette attaque, le plan de Banshee était retardé. Il n'était pas maître de la Maison mais gardait une emprise et une place importante, créant un nouveau groupe "Les Hurleurs" (pas de nom d’animal pour faire un pied de nez aux traditions) que vos personnages auraient été libres de rejoindre ; la Maison aurait été beaucoup plus détachée du monde réel, mais pas tout à fait, et l'Envers de Banshee (parallèle à celui de la Maison) serait resté présent ; il serait devenu une entité au même titre que la Grande Rouge, et aucun des deux n'aurait été aussi puissant et omnipotent qu'avant ce partage forcé des pouvoirs. Il restait des choses à mettre au clair pour savoir ce qu'aurait impliqué le choix de suivre Banshee ceci-dit, nous n'avions pas décidé de tout- ce qui est certain, c'est que le forum n'aurait pas changé au point de devenir le monde reclus rêvé par Banshee, ça aurait impliqué un changement trop radical du contexte.

Si vous aviez choisis de combatte de Banshee, vous auriez littéralement fait tomber les masques. Son corps serait tombé en morceaux opaques rappelant du verre d'ampoule, pour laisser surgir ce qui est peut-être sa "vraie" apparence dans l'Envers, pour peu qu'il en ait une réellement stable : celle d'une créature mi-homme mi-araignée mécanique semblable à l'Autre Mère de Coraline. Son gardien serait intervenu et ses soutiens auraient paniqué (parce-que Chaman est un être tout pourris-pourrave, faut pas déconner), et vous seriez parvenu à renverser la situation, peut-être avec l'aide la Grande Rouge, de la Maison elle même et des autres enfants. Toujours est-il que plusieurs choix se seraient offert à vous : tuer Banshee, le jeter hors de la Maison avec une peine de mort en cas de retour, ou le garder à jamais prisonnier entre les murs en tant que simple employé de la Rouge, ignoré, méprisé et moqué de tous jusqu'à la fin de ses jours, condamné à mourir s'il essayait de s'enfuir, et en prime Effacé (auquel cas il serait devenu un pnj). Vous auriez également été libre de juger Chaman à votre guise, de même que Vésuve le Crevard qui a profité du bordel mis par Banshee pour commettre des actes de violence et des assassinats que ce dernier ne se serait pas gêné pour pointer du doigt au moment des révélations.



ET VOILA. C'est tout ce qui était prévu à l'heure actuelle, c'est le fin de l'histoire, la clé du mystère. Tout reposait sur le personnage de Banshee, qui n'était au final qu'un manipulateur extrêmement narcissique convaincu du bien fondé de ses actions ; malgré ses plans machiavéliques, il a toujours été absolument certain d'agir pour le mieux et ses ambitions mégalomanes étaient soutenues par le sentiment d'agir en sauveur. Qui plus est, aussi tordus qu'aient été ses plans, il avait finalement raison concernant la Maison, et si ses méthodes étaient extrêmement répréhensibles, il était bel et bien pétris de bonnes intentions (mais suffisamment imbu de lui même pour songer qu'il était le seul à pouvoir assumer de pareilles responsabilités et mériter de devenir l'espèce de dieu de la Maison). Au final,tout reposait donc sur le choix suivant : prendre d'abord en considération ses méthodes, ou ses idées ; les unes étant horribles, les autres malheureusement réalistes.


Quelques points supplémentaires/éclaircissements, parfois sur des précisions apportées plus tôt :

- Chaman était complice de Banshee. C'est la raison pour laquelle c'est lui qui a annoncé aux Cerfs que Banshee lui avait remis une lettre proclamant que Raspoutine était son successeur. Il a aidé Banshee à recolter des dents et à isoler la Maison de l'Extérieur ; en propageant des rumeurs, mais surtout en menant à bien quantités de rituels "magiques" (qui le sont devenu grâce au pouvoir tiré de la peur des enfants). Ainsi, la plupart des choses étranges dans la forêt (attrapes rêves, constructions en bâtons à la projet Blairiwtch, arbres scarifiés de pentacles et autres symboles) sont du fait de Chaman. Avec l'aide de Banshee, il a tracé un cercle autour de la Maison, et peu à peu, une frontière à commencé à se dessiner réellement ; quitter l'enceinte de ce cercle provoquait par exemple des acouphènes, des maux de tête, un affaiblissement généralisé, voir des poussées de boutons (originellement, à la suite de l'event de la recherche du roi cire, les participants de l'expédition devaient être touchés par "la maladie de l'extérieur", une sorte de varicelle éclair avec nausées). A terme, tous les systèmes de communication avec l'Extérieur auraient été coupés. Les téléphones auraient fait du bruit blanc, et l'Envers serait devenu palpable de jour comme de nuit dans la forêt, qui, pour le coup, aurait été réellement hantée.

- Morphée était également complice, et iel a été tué(e) avec son consentement. Iel était d'accord pour se débarrasser de son corps et vivre dans le nouvel Envers créer par Banshee. D'ailleurs, le champs de coquelicots de la Fête des Loirs, aperçu dans l'Envers de Banshee... et ben c'était celui de Morphée.

- Vésuve... était aussi malsain et dangereux que tout le portait à croire, et si l’intrigue avait été plus longue, il était d'ailleurs plus ou moins prévu que l'un de meurtres attribué à Tête d'Ampoule ait été en réalité de son fait. Néanmoins, il n'était pas complice de Banshee : ce dernier a juste choisis une cible évidente sur laquelle faire peser les soupçons généraux. Il ne pouvait pas s'encadrer Vésuve parce-que ce dernier tuait tout le temps ses hamsters en raison du rapport bizarre qu'il entretient avec les figures d'autorité et les gens qu'il respecte/jalouse. (oui) (du coup pour se venger il met Vésuve en danger de mort) (c'est banshee hein)

- Sables était au courant que Banshee était encore vivant, sans pour autant être complice de son plan. En fait il prenait même régulièrement le thé avec Banshee dans son Envers, mais sans bien faire la part des choses entre illusion et réalité, présent ou futur, et sans prendre en compte L'IMPORTANCE de cette information. Enfin... c'est Sables, il plane quoi.

- Détail random : Banshee avait en fait des origines latines. Moins perceptibles en raison de son albinisme, mais dans l'idée ses parents ou grands parents étaient originaires d'Amérique du sud, et il avait probablement du sang amérindien.

- Détail random : On en aurait jamais parlé en rp, mais en fait Quenotte et Raspoutine sont liés à la Grande Rouge. Le père de Quenotte appartenait à la famille Songbird dont Poppy est un descendant (sa mère s'appelait Meredith Songbird), tandis que celui de Poppy était un membre de la famille de Rasti. (un fis du frère de son grand père sans doute)

- L'Envers de Banshee a été inspiré en partie par la saison trois de l'excellente série Channel Zero, ainsi que par la saison cinq d'American Horror Story. L'intrigue du forum est née de la conjontion d'idées créée par Silent Hill 4 et une vieille inspiration tirée d'un téléfilm sur les légendes arthuriennes, qui passait sur la six il y a mille ans de cela. (l'antagoniste de l'histoire perdait tous ses pouvoirs quand les gens cessaient de croire en elle)
Dans la première version de l'intrigue, avant même le premier event, Banshee devait simplement chercher à créer une Grande Rouge alternative afin de remplacer Poppy ; un dieu sur mesure qui se serait vraiment soucié des enfants. Ensuite est venu l'idée d'une volonté de sa part de couper la Maison de l'Extérieur pour de bon ; pendant un temps, il devait même la rendre réellement vivante, à l'image du monde du cauchemars de Silent 3 et de ses décors organiques. Mais finalement... on est partis plus loin, bien plus loin. PARDON

- Vous savez les tournesols tout en bas du forum, là où se presse la nébuleuse de nos partenariats ? Ils sont là pour faire référence à Banshee, qui est représenté par cette fleur pour le pur lulz de l'ironie. De rien.

- Les titres des différentes parties de l'intrigue devaient former une phrase : Dans le noir, l’œil s'ouvre, la main se tend, les masques tombent. (ou quelque chose comme ça)

- Banshee serait réapparu... avec de la beubar toute blanche. Pas au point de réinterpréter le père noël, mais suffisamment doté en pilosité faciale pour choquer tout le monde.


Enfin en bonus, voici la prise de notes de l'intrigue, dans laquelle on trouve des idées qui n'ont pas été retenues, des fragments du grand discours de Banshee pour l'event final, des résumés très brefs de certains events ;  l'essence à partir de laquelle tout s'est construit en somme.


Déroulement de l'intrigue Hurlement:
 



- Fiche
- Carnet de liens
Rasti beugle en #006600

Award du plus beau parleur (mais pas suffisamment pour réussir son coup):
 

Merveilleux cadeau de noël de Tembrèche :
 
avatar


bear him
personnage : Croate, il est aux Etats Unis depuis une vingtaine d'année et depuis bien longtemps dans la Maison. Il se voudrait lumière dans les ténèbres, mais en attendant il nourrit les imaginaires avec ses empires de papier
Libre pour rp? : OUI
Messages : 114
Shakes-bear
Shakes-bear
Dim 4 Nov - 23:00
J’ai pleuré.


Merci Quenotte:
 
avatar


Chat chat rogne
personnage : Sorcière aux yeux verts - met trop de rouge à lèvres et pas de soutien-gorge - crache fumée et venin au visage de quiconque s'approche trop près - pieds nus dans les couloirs - aussi belle que sèche dans ses atouts d'un style victorien - coud en secret - aime tirer les cartes - cache beaucoup de squelettes dans ses placards mais ça tout le monde s'en doute.
Libre pour rp? : Oui
Messages : 140
Wicked
Wicked
Mar 6 Nov - 14:45
Je suis triste de voir le forum fermer mais wow quelle intrigue. Vu l'envergure de la chose je ne peux pas reprocher aux admins de s'arrêter là, on a tous une vie.

Merci à tous du fond du coeur pour cette année passée en votre compagnie. Merci aux admins de nous avoir ouvert les portes de La Maison pendant tout ces temps (et donné les clefs de l'intrigue).
Si certains veulent garder contact, ma messagerie privée reste ouverte et je peux également vous donner mon discord.


Sinon pour Banshee, tout ce que j'ai envie de dire c'est qu'au dernier chapitre Lardon lui aurait fait un grand doigt d'honneur *backflip arrière* J'espère que dans un univers parallèle il est devenu l'artiste qu'il a toujours rêvé d'être et qu'il peint des nus de Diablo en secret ptdr
Et pour Charogne je lui souhaite de faire la paix avec son fils unique et d'adopter 30 chats pour combler le vide abyssal de son petit coeur tout aigri.



Animal, tu n'as pas le choix, tu auras mal ✝️ Animal.
Award du meilleur prof 2k17:
 
avatar



Libre pour rp? : Chefouichef!
Messages : 13
Mar 6 Nov - 17:10
Je n'aurais pas été là longtemps mais je trouvais le forum super cool, c'est triste de voir ses portes se fermer... En tout cas, bonne continuation à vous tous/toutes! <3
avatar


we could make a deal ?
personnage : Psychiatre antipathique et asocial à la canne tordue, marche comme une cloche rouillée, met son génie au service du mal et surtout de son propre amusement, impossible de gagner contre un adversaire qui se fiche du résultat de la partie et qui cherche seulement à s'amuser, faussement souriant, hypocrite à loisir, ironique encore plus, acide en dents de scie, Sauteur qui court après une toute puissance perdue, maudit par la Maison pour une raison connue de lui-seul, maudit et transforme l'Envers en rien, démon-triangle dans l'Envers, peut vous donner du pouvoir, peut vous donner la puissance, peut vous donner probablement tout et n'importe quoi, ne passez jamais de pactes avec lui, en général, ça se retourne contre vous, dandy fuyant le temps et l'ennui, s'intéresse à tout et à rien, s'appâte avec du divertissement.
Libre pour rp? : voui !
Messages : 60
Papier super absorbant
Papier super absorbant
Mar 6 Nov - 20:54
jvous aime
cette intrigue
ohmygad
continuation
(ce forum va)
faste.
(me manquer)
<3





Oh, I can help. That is what doctors do.
avatar



personnage : Kinder Pingui et boule de douceur, cheveux de crème et regard de fleur. Petit ange tombé du ciel et enfant perdu grandissant. Six ans dans sa tête et amour inconditionnel. Petit être aimant sa douce mama rouge, son autre maman récemment arrivée et ses moutons d'Envers. Un mouton par être aimé, à votre couleur, venez les admirer !
Libre pour rp? : Complet !
Messages : 40
Dessine moi un mouton
Dessine moi un mouton
Mar 6 Nov - 23:27
Ok, alors.
Déjà j'ai un peu envie de pleurer.
Ensuite, bordel de merde cette intrigue du feu de dieu (lol banshee et son god complex)
Enfin, de rien pour les tepeutons, prenez en plein avec vous sheep

Alors.
Déjà, merci énormément pour tous ces moments passés ensemble. J'ai adoré être avec vous. J'ai adoré tout ce que vous nous avez offert, et je suis quand même triste de pas avoir participé à un évènement haha... Et je suis triste de pas avoir atteint les 4 comptes. Oui, sérieusement, j'avais encore AU MOINS 4 idées de comptes.

Ensuite, je comprends entièrement votre décision, et c'est vraiment mieux ainsi si ça vous minait tant que ça, mais je suis quand même vraiment triste. La Maison, ben c'était un peu une deuxième maison pour moi. J'en ai rêvé, de cette maison. J'ai rêvé, dormant et éveillé, de me promener dans l'Envers, de m'amuser dans la Maison. J'ai imaginé des histoires, des jeux, des personnes, des rires, des larmes, et tout ça à côté de vous tous, de tous ces petits êtres, même des grands, même avec Charogne (le personnage (oui oui)).

Je vais reprendre les mots de notre poto Quenotte, mais j'ai l'impression de perdre une bande de potes.
PAS VOUS BIEN SÛR. Mais genre. Nos petits enfants. Nos grands adultes. Plus de rps ensemble, leurs chemins se séparent. C'est triste. C'est la vie. Mais c'est triste.


Maintenant, l'intrigue.
Déjà, clairement, bravo, parce que c'est incroyablement long et beau et bien ficelé et j'aime TELLEMENT
Ensuite, clairement Lupus aurait fait des fuck à Banshee. Abel aurait été hyper séduit par l'idée "Il y a des tepeutons ?" et il aurait fallu le prendre à part et expliquer à Bebel que non, le monsieur il a tué des gens, comme graine, que donc c'est un m é c h a n t garçon. Bon après, lui est aussi partisant de la maison, il aurait pas cru que Maman et Mama s'en foutaient de lui (pauvre petit).

J'en profite du coup pour parler de Hurleur et ce que j'avais prévu pour lui.
Si ça vous intéresse !:
 

Dire que j'ai pas eu le temps de faire un QC pour Ailleurs, Panoptès ou Illusion... !
du blabla de persos si ça vous intéresse !:
 
Franchement un jour je risque de les faire, vu qu'on a le droit de hanter le forum à notre guise, je vais faire un chasseur de fantômes- (ou pas haha, chut.) (mais du coup on va s'autovalider ou bien... (moi jsuis chaud pour le faire tbh))


La Maison fut vraiment importante pour moi, et elle gardera à jamais une place dans mon coeur. J'ai jamais autant aimé un forum RP, je me suis jamais autant investi dedans, et tout ce que j'ai vécu, je le garde précieusement dans mon coeur. Je risque de réutiliser tous ces souvenirs pour une histoire, mais bien évidement, sans recopier la Maison, ni votre scénario, juste, ces souvenirs, cette sensation que j'avais en étant à la Maison, avec des gamins dans un paradis artificiel dans leurs petites guerres, dans leur petit monde. C'était une expérience géniale.
J'ai fait plein de belles rencontres. Je me suis fait plein d'ami.e.s. Je me suis bien amusé parmi vous tous, que ce soit en temps qu'Abel, que Hurleur ou que Lupus. On s'est tous bien amusés, et on continuera de s'amuser dans nos rêves.

MAINTENANT. AJOUTEZ MOI SUR DISCORD LES ENFANTS. Le mien, c'est Pandore#3506. Qu'on se connaisse bien ou de loin, ajoutez moi, parce que vous êtes mes potes, et j'ai pas envie de vous perdre. Même si on se prend des petites nouvelles que tous les 3 mois, on a été à la Maison ensemble. Soudés à jamais. Don't forget.

J'ai une question, est-ce que le forum va rester sur pied ou être supprimé à un moment ? (edit je viens de voir que non, scusez il est tard)
AUSSI. Si quelqu'un veut encore RP sur cet univers là, ben sign me up, je suis peut-être dévoré par la fac mais je trouverai bien un peu de temps pour vous. love

Cette maison va me manquer. (si jamais j'ai le courage, l'inspiration, le temps, un jour peut-être, je tenterai de faire revivre la Maison, sur une autre trame, une autre histoire, d'autres légendes, d'autres enfants, mais tous toujours avec le même sentiment)
Maintenant excusez moi pendant que je vais relire La Maison dans Laquelle chaque mois pour ne jamais oublier la Maison, et que je relis tous les rps existants pour être toujours près de vous. (si le forum ferme genre supprimé, je ferai des screens de tout. oui je le ferai. d'absolument t o u t .)

Sachez que je vous aime, tous, oui, tous même ceux que je n'ai pas croisé, et que je vous souhaite tout le bonheur du monde.
Que vos jours soient remplis de tepeutons et d'amour love
Et bravez l'En Dehors, soyez fort.e.s, tout le monde !


Contenu sponsorisé

Les portes se referment
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Portes de la Moria
» Gardiens des Portes
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» La seule chose que j'aime chez toi, c'est la haine que tu me portes Ҩ Sarily
» Les portes d'Azkaban.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison :: Le Mur aux fresques :: Grands chambardements-
Sauter vers: