Partagez|
Ludwig Wesker aka Moustache !
avatar
Messages : 81
Âge : 33
Libre pour rp? : Yep
Voir le profil de l'utilisateur
Moustache
Dim 30 Juil - 16:26


ft. comte Alucard - Helsing

fiche médicale
Sous les Briques

Je suis Yuutsu un petit vieux qui vous aime. BD
Humm je suis le forum depuis qu'il est en cours de création. Une petite So me l'a soufflé à l'oreille quand elle vous a vu sur le forum libre service.   sebastiancastellanos  sebastiancastellanos


nom : A l'origine Ludwig Wesker, maintenant Moustache (à son arrivée c’était plutôt Tignasse). C'est la première chose qu'on voit sur lui. Et le premier surnom qu'il a accepté. Alors les gosses ont pas osé chercher plus loin, principe de survie.

âge : 42 ans.

âge d'arrivée : 10 ans ( 24 décembre 1960  joyeux noël). Il n'en est jamais reparti. Il a prit un poste à l’infirmerie à 18 ans sans repartir en dehors de la Maison. Malgré son caractère il avait certaines compétences médicales qui ont fait qu'on l'a embauché. De toute façon il n'avait pas de parent pour venir le récupérer et ne voulait pas, de base, repartir.

origines : Autrichien ? Germanique.

groupe : Adulte

rang : J'aimerais bien vous laissez choisir car j'ai pas peur du ridicule, mais si je dois le faire moi même, no problem. ^^

rôle : Infirmier/Araignée

affiliation avec l'envers : Sauteur

raison de l'admission : Comportement dangereux voire sadique envers toute chose vivante.
Comment votre personnage perçoit-il La Maison, son folklore et ses traditions ? —
Bien que ce fut une intégration plutôt houleuse il y a un bon moment. Il n'allait pas forcement vers les autre. Mais par son caractère plutôt agressif ou, pour être plus exact, ses pulsions agressives, il se retrouvait un peu trop souvent au milieu d'histoires ou d'affaires auxquelles il ne voulait même pas participer à la base. Mais à force de vivre dans la Maison, et surtout chez les Rats, l'environnement de la Maison lui plut de plus en plus. Apprenant à maîtriser plus ou moins ses pulsions qu'il n'aurait jamais pu maîtriser autre part qu'ici. La Maison c'est un peu son bac à jouets, sa chambre où il peut s'amuser, l’endroit où l'enfant en lui a toujours voulu être et d'où il n'est jamais reparti.

Comment perçoit-il L’Envers ? —
Bien vite intrigué par un lieu que plusieurs essayaient de fuir, il n'en fallait pas plus pour lui donner envie de le découvrir. Il alla de lui même dans la foret, là où on pouvait plus facilement trouver ce fameux Envers. La logique aurait voulu qu'il se renseigne un peu plus dessus, sur les expériences vécues par d'autres avant le Grand Saut, mais non. Pourquoi gâcher le plaisir de la surprise du moment. Si cela effrayait tant de monde c’était une raison suffisante pour vouloir y aller de son plein gré et sans aucune préparation. La peur il ne demandait qu'à la connaître. Peut être que cela ferait taire en lui ce feu qui le consumait et qu'il exprimait par ses excès de rage et violence.

Une fois de l'autre côté, en effet, rien n'aurait pu le préparer à ce qu'il avait vécu et quelque part c’était mieux comme ça. Savoir quelque chose et l'attendre en vain pouvait soit décevoir, soit faire perdre pied. Mais c’était surtout la forme qu'il avait dans cet Envers qui était le plus étrange : à quatre pattes, décharné, avec un feu qui le brûlait de l’intérieur. Ce feu qui brûlait en lui était comme une part de lui qui avait toujours été la. Elle l'avait même déjà consumé en partie, pour se l'approprier, transformant ses pattes en flammes. L'incarnation de sa rage, de sa violence. Même consumé, ainsi, il avait l'impression d’être enfin lui même.

Le jour où Tignasse revint de son premier passage dans l'Envers, il ne dit mot à personne. Les autres le regardaient bizarrement comme si il avait trouvé de quoi se maîtriser, du moins c’était le sentiment que certains avaient en le voyant. Depuis ce jour il devint un Sauteur.
Spoiler:
 

Quel est son avis sur les adultes/enfants ? —
Comme des jouets. Il s'en amuse autant qu'il le peut et plus qu'il n'en devrait. Peut être a-t-il gardé une âme d'enfant quelque part ?
Pensées en l'air

Moustache est atteint d’insomnie, pas de façon aiguë, mais il a quelque gros soucis pour dormir. Qu'il se couche tôt ou non, ses nuits demeurent courtes. Il lui arrive donc fréquemment de sauter une nuit sur deux en se disant que la suivante sera meilleure. Ce qui l'arrange pour mener les gardes de nuit où il peut faire ce que bon lui semble quand les gamins et adultes viennent lui demander de remplir ses fonctions.

Il a une très bonne connaissance du corps humain et de son fonctionnement. Fasciné par ce sujet il a vérifié ses connaissances et les a développé via son travail. Après tout les Cygnes font de parfaits cobayes. Il a quelques connaissances dans le domaine de la psychothérapie grâce à des ouvrages, mais ce n'est pas son point fort.

Pour avoir été un ancien Rat, il sais très bien comment ça se passe chez les gamins, mais il n'a pas de préférence dans les groupes, du moins officiellement. Les Cygnes restent ceux qui auront le plus de mal à la convaincre. Mais selon ses affinités, il soignera mieux et essayera de moins faire souffrir. Peut-être daignera-t-il donner les bonnes doses de médicaments, de ne pas cautériser une plaie au fer rouge.  Ce n'est peut être pas pour rien que les gamins ont peur du Sépulcre.

Il a un penchant pour les cigarettes et surtout pour les bon alcools,. C'est d'ailleurs pour cela qu'il cherche des indices concernant la rumeur sur des réserves cachées d'alcool qui lui promettent une sacrée gueule de bois. Malheureusement rien n'y fait. Malgré les années il n'a toujours pas trouvé le Saint Graal.

L’infirmier a un autre penchant : la musique classique. Il possède un vieux tourne disque dans son local. Si on l'entend, on peut être sûre qu'il est là. Mais c'est pas pour autant que vous passerez un agréable moment.
Fragment d'Âme

On attend d'un infirmier de la tenue, de l'hygiène et de présenter un visage aimable. Tout ce que Moustache n'est pas. Sa chevelure n'est qu'un amas informe de boucles grasses roulant sur les épaules, une cape naturelle où son visage se dissimule. La moustache frémit à l'approche d'un patient, les yeux brillent et le sourire s'étire, carnassier. Il a la Maison dans le sang, ne l'a jamais quitté, passant du statut d'enfant à adulte sans passer par la case Départ. Et ça se sent. L'homme s'est coulé dans les règles de la Maison, a fait siennes celles qui régissent le Sépulcre. Coudoyant ses collègues il pioche ses patients, adopte ses méthodes selon ses intérêts. Si vous souhaitez un peu d'anesthésiant et du travail bien fait, il vous faudra marchander. Sinon autant aller voir un chirurgien comme on en voit dans les romans de pirate, le résultat sera le même, ainsi que la douleur. Selon les rumeurs de l'alcool, des cigarettes et autres denrées sont la clé nécessaire à de bons soins. Ça et ne pas trop râler sur les méthodes sans quoi l'infirmier a la main lourde.

Du haut de ses presque deux mètres, avec sa toison qui lui servirait presque de vêtement, il en impose l'infirmier. Il ne donne pas envie de confier ses maux, s'ajoutant à la digne réputation du Sépulcre. Les rumeurs vont bon train sur son compte, sans compter les témoignages. Il a la curiosité mal placé qui lui confère l'allure d'un scientifique de série B (et le rire qui va avec). Il s'amuse de la douleur de ses patients, de leurs pleurs, reçoit sans amabilité, aboie même lorsqu'il n'est pas d'humeur fermant sa porte au nez de l'enfant qui a tenté de bravé sa peur. Moustache ne fait pas dans le sentimentalisme. Il soigne non pour avoir juré sur le serment d'Hippocrate d'aider son prochain, mais s'y attelle avec la passion du joueur. Il aime découvrir de nouveaux maux, lister les fiches des patients, noter l'évolution de leurs plaies et ecchymoses. Comme un enfant qui observe les insectes qu'il a enfermé dans un bocal.
Le Début du Conte

Si la Maison n’était pas ce qu'elle était peut être que Moustache se lasserait de cette vie. Mais ici à la Maison, même si les journées pouvaient se ressembler, il n'en était rien. Puis il y avait les sessions à l'Envers. S'il y avait bien un lieu dans la Maison où il se sentait vivant, c'était bien là-bas.

Mais pour rester à la Maison il fallait soit être un gamin, soit bosser pour y rester. Moustache avait donc suivit la voie du Sépulcre pour pouvoir rester. Puis la crainte du  Sépulcre lui collait plutôt bien. Moustache accueillait tout le monde du moment que l'individu pouvait susciter un intérêt chez lui ou bien s'il savait se montrer convaincant. Il n'en restait pas moins que pour avoir des soins corrects il y avait deux possibilités. Que le chef du groupe soit en bons termes avec Moustache, négociant le soin contre des services, ou connaître quelques penchants de l'infirmier et le payer en conséquence. Si il était de son devoir de soigner les gamins de la maison, il n'y avait pas de règles concernant les moyens employés. Moustache n’était pas le seul à s'amuser des gamins. Carrier aussi le faisait, avec des méthodes différentes certes.

Aujourd'hui un gamin bien arrogant était venu demander à se faire soigner une blessure, provoquée par arme blanche sur le bras.

Manque de bol pour lui, en plus de jouer les téméraires, pensant pouvoir intimider l'homme, le gosse était un membre des Cygnes. Il y a des habitudes qu'on ne perd pas quand on a passé plusieurs années chez les Rats. Aujourd'hui encore les vieilles rancunes avaient la peau dure.

Ce n’était pas la première fois que le pauvre gosse venait le voir. La première fois il lui avait fait croire qu'il possédait des informations sûres concernant la fameuse cache d'alcool légendaire. Pour le coup Moustache avait marché dans la combine, et offert des soins de qualité, désinfectant correctement la plaie. Mais il s'était avéré que les informations étaient faussées. Moustache avait eu une de ses crises de rage qu'il était allé passer dans l'Envers. Au moins là-bas il pouvait se défouler sans aucune autre limite que celle qu'il s'imposait à lui-même ; autrement dit aucune.

Mais aujourd'hui c’était différent. Le gamin était revenu tout en ignorant que son mensonge avait été percé à jour. Moustache sortit le dossier du sale gosse avec toutes les notes le concernant, et pas seulement les informations médicales. En échange de bons soins l'homme avait récolté des informations diverses sur le garçons et principalement ses faiblesses, ses peurs et ses troubles. Le garçon avait une peur peu banale : celle des fourmis.

Moustache s'approcha doucement du gamin. Le saisissant à la gorge, il promit à l'enfant qu'il sortirait soigné mais, qu'avant, ils avaient un payement à régler tous les deux. Il sangla le jeune bipède à un lit sans lui laisser le choix de la résistance ou non. Une fois cela fait l'adulte sortit une cigarette tout en regardant le gamin se débattre encore et encore.

C'était amusant de voir ce gamin si sûr de lui pleurer toutes les larme de son corps en se débattant inutilement. Moustache lui conseilla d'en garder un peu pour la suite tendant vers lui un bocal de fourmis d'une race bien particulière.

La journée fut longue pour cet enfant, bien plus longue qu'une nuit dans l'Envers pour un Tombeur. Des cris de douleur et de peur se firent entendre en provenance du local de Moustache. On pouvait aussi entendre quelques rires sinistres manifestant un amusement sans fin. Une journée qui ne manqua pas de se rajouter aux nombreuses rumeurs sur le Sépulcre. On peut ressortir de cet endroit soigné, mais rien ne prouve que les soins soient sans dommage. Tout comme ce gamin qui fut mis à la porte du local le regard vide et le corps en partie couvert de bandages et de crème soulageant les brûlures en dose minimale.

avatar
Messages : 135
Âge : 21
Libre pour rp? : 2/2 actuellement !
Voir le profil de l'utilisateur
Raspoutine
Dim 30 Juil - 17:49
"Sinon autant aller voir un chirurgien comme on en voit dans les romans de pirate, le résultat sera le même, ainsi que la douleur."

Dans les romans de pirate, hein ? :3 *clin d’œil appuyé d'une subtilité tout à fait émouvante*
Bienvenue parmi nous Moustache ! Voilà une araignée pour le moins vénéneuse. Qui pique, pique, pique et mord. Et s'assurant, avec dévotion, que la réputation du Sépulcre n'est pas usurpée... Mais attention, tout de même, à ne pas faire hurler tes patients trop fort, au risque d’alerter des âmes plus compatissantes que la tienne, noire, si noire.
Toi qui fréquentes les lieux depuis si longtemps, tu as dû vivre des choses qui t'ont conduit à voir encore plus... rouge :D. Te voilà donc un bien ancien enfant de la Maison. Puisses-tu continuer d'y vivre des jours paisibles.
Ou pas ?




- Fiche
- Carnet de liens

Merci à Fantâche pour mon avatar <3
Award du plus beau parleur (mais pas suffisamment pour réussir son coup):
 
avatar
Messages : 130
Âge : 28
Libre pour rp? : Complet / prends les projets en mp
Voir le profil de l'utilisateur
Fange
Dim 30 Juil - 20:17



Tu es : VALIDÉ





IL


EST


LAAAAAAA

je me permets cette partie "flood" pour te souhaiter évidemment la bienvenue et te confier mon plaisir intense de revoir enfin ce bon vieux wesker dans nos parages. il est bien évidemment CERTAIN que je te chope ton premier rp et je te donne le rang tout personnel de : grand méchant loup.

en te remerciant de ta venue et pour cette fiche impeccable, amuse toi bien par ici. pense à créer ta fiche de lien qui comportera ton gestionnaire des rps et surtout : à t'éclater.

des feulements admiratifs et heureux pour toi, cher faux'papa

ta fourmi balle de fusil adorée, fang(e).






avatar
Messages : 81
Âge : 33
Libre pour rp? : Yep
Voir le profil de l'utilisateur
Moustache
Dim 30 Juil - 21:08
Raspoutine > Je savais pas que tu connaissais les origines de Wesker ça ma surpris. x')
Surtout que cette référence là était même pas voulu pour le coup. Puis pour les âmes compatissantes au pire elle crieront aussi ? ça peut être drôle de s'amuser avec les adultes. ;) Mais oui il en a vue de belles. Techniquement il a vécu plusieurs événements importants de la maison.
En tout cas tu m'as tué avec ton lien j'ai bien ri sérieux GG.

Fange > Héhé c’était la petite surprise que je te/vous réserve depuis que je sais que vous faites ce forum (à la base on aurait du s'inscrire vendredi soir quand vous l'avez ouvert à minuit, oui je vous stalke. x') )

Je suis content de pouvoir rejouer mon petit sadique (faut dire que je peux pas le jouer n'importe où non plus). Je suis content que la fiche vous plaise, j'avais un peu peur vu qu'il est plus âgé et qu'il quitte pas la maison. D'ailleurs merci pour ce beau surnom qui, avec le côté de l'envers, me va comme un gant. o/

Pour le rp tu sais bien que je ne peux pas te le refuser donc c'est quand tu veux ma grande. =)

Merci à vous pour ce superbe forum vous avez fait un super boulot.


avatar
Messages : 196
Libre pour rp? : 2/2
Voir le profil de l'utilisateur
Quenotte
Dim 30 Juil - 21:12
*trottine dans le coin* Wesh t'approche pas de mon frère sp'èce de grand adulte sale là fangirls
Plus sérieusement, un grand bienvenue à toi aussi, ça me fait plaisir de retrouver ce personnage et ça m'a fait sourire de le reconnaître.

J'espère que tu te plaira parmi nous et que ton Moustache vivra de beau jour au beau milieu de ses proies collègues et patients. A très bientôt en lien et en rp, j'y compte. fabulous




avatar
Messages : 81
Âge : 33
Libre pour rp? : Yep
Voir le profil de l'utilisateur
Moustache
Dim 30 Juil - 22:23
Coucou.

Hey gamine c'est ton frère qui m'approche!

Il y a pas de raison que je me plaise pas en si bonne compagnie. o/ Par contre Moustache on va lui souhaiter des jours de merde il le mérite bien. BD

Et pas de problème pour le lien et un futur rp cela sera avec grand plaisir. o/


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Présentation Moustache d'Argent | À FINIR D'ICI LE 20 JUIN |
» Les petits Teigneux du Colonel Moustache
» MOUSTACHE NOMMÉ DG DU WILD...
» Cuir, cuir, cuir moustache ! [pv Dento Hikaru]
» Entretien avec Arnold Wesker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: