Partagez|
Dans la toile de l'araignée - Sommeil
avatar
Messages : 6
Âge : 26
Libre pour rp? : Vui
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Oct - 22:32


ft. OC de Erebun11

fiche médicale
Sous les Briques

Coucou les gens !
Comment je me suis retrouvé ici ? Je me suis retrouvé sans comprendre ce qui m’arrivait à être harponné par une petite bestiole à qui je n’ai pas su dire non. Du coup par sa faute voici venir quelqu’un que vous n’auriez jamais voulu voir venir par ici ^^
Sinon bah le forum est cool et j’aime heuu… LE FROMAGE !!! CHERCHE PAS À RÉFLÉCHIR C’EST LE FROMAGE LA BONNE RÉPONSE !!! C’EST TOUJOURS LA BONNE RÉPONSE !!!


nom : Son nom ? Il suffit de le voir pour le croire. Est-il possible de faire tenir autant de vérités dans un simple mot sans même le faire exprès ? Bon, il n’en n’a pas eu qu’un seul. Son premier nom était Silence. Celui-ci aussi il marchait plutôt bien. Il faut dire qu’il est assez rare pour un bébé de ne pas émettre de sons. Oh pas une absence de son à la naissance non, il a bien crié comme tout bébé… Enfin peut-être… ? Mais nous y reviendrons. Silence était correct mais pas assez précis, ils ont été nombreux à s’en rendre compte mais, finalement, ce fut Banshee le plus clairvoyant… Sommeil… Savait-il à quel point il était dans le vrai à ce moment ? Voyait-il plus loin que cette mine flegmatique et ce regard à moitié clos qui semblait en permanence sur le point de s’effondrer de fatigue ? C’est en tout cas devenu son nom pour tous les habitants de ce monde illusoire qu’ils appellent La Maison…

âge : 16 ans

âge d'arrivée : Naissance

origines : la Maison

groupe : Cerf

rang : Guide de l’Envers

rôle : Professeur de l’Envers

affiliation avec l'envers : Sauteur

raison de l'admission : Est né dans la Maison
Comment perçoit-il L’Envers ? —
Pourquoi tous s’échinent à parler de l’Envers ? Pourquoi est-ce que personne n’accepte donc d’ouvrir les yeux ? On l’appelle Sommeil, c’est pourtant lui le plus éveillé de tous. Pour lui l’Envers est un nid, un délicieux, reposant et rassurant cocon. Il y voit la Maison, la Vraie Maison. Celle qui enveloppe et qui protège.

C’est dans ce cocon qu’il peut réellement s’éveiller, quitter toute fatigue pour ouvrir ses yeux et devenir celui qu’il est réellement : Éveillé. Vient alors la liberté du monde véritable, non soumis à ces règles oniriques et complètement absurdes. Un monde dans lequel chacun peut apporter et construire ensemble. Y-a-t’il demeure plus agréable à partager que celle qui est réellement la nôtre ? Mais pourquoi tant d’enfants, tant d’adultes, ne peuvent quitter leur rêve ? Ces étranges individus sont ceux qui l’attirent à se laisser aller à Sommeil, à quitter sa demeure pour les guider, leur montrer le chemin.

Mais pourquoi la plupart d’entre eux a peur de se réveiller ? Lorsqu’il les aide à se réveiller, qu’il leur montre la réalité. Pourquoi ont-ils peur de lui ? Pourquoi sont-ils si effrayés ?

Comment votre personnage perçoit-il La Maison, son folklore et ses traditions ? —
La Maison est intrigante. Illusoire et irréelle, il ne peut s’y déplacer correctement, amputé qu’il est de ses membres, ne conservant que de malheureux appendices qui lui permettent tant bien que mal d’errer. Il est surprenant de voir comment certains poussent leur rêve jusqu’à y créer tant de mythes, tant d’histoires.

Il a pris l’habitude de s’y mouvoir, il a appris à surmonter son handicap, l’amputation de ses membres, l’ablation de ses yeux… Ce sont des choses avec lesquelles Sommeil a appris à rêver, mais il ne peut pas s’empêcher d’avoir en général besoin de temps pour s’adapter au rêve. Il s’est entrainé longuement, fermant ses yeux à l’avance, cessant d’utiliser ses membres dont on lui refuse l’existence.

En revanche il écoute beaucoup les histoires des autres enfants. Les mythes et les légendes qui parcourent des murs beaucoup trop froids, beaucoup trop solides, il les écoute et y réfléchit. Pour ça il a pu être aidé par le passé et, à présent qu’il a réussi à se les approprier, il peut les retransmettre, les enseigner…

Quel est son avis sur les adultes/enfants ? —
Ils ne le font pas exprès, tous sont globalement dans la même situation après tout… Les plus jeunes ont passé leur enfance dans l’illusion, dans le rêve et l’ignorance même de la réalité. Ils ne sont pas perdus par contre. La Maison en elle-même n’est peut-être qu’un rêve, mais elle approche la plupart de ses habitants de la réalité, la leur montrant même à tous brièvement. Suffisamment pour que d’autres tels que lui prennent ensuite le relais, faisant découvrir le monde véritable dès leur plus jeune âge.

Ensuite il y a ceux qui se perdent. 18 ans… C’est habituellement l’âge où la plupart se laissent dériver au large, entrainés par leur folie qui remplace la réalité ainsi que même les rêves. Certains parviennent à se raccrocher à la réalité, mais là encore, ils restent la plupart du temps bien loin du monde réel. Cependant la plupart disparaissent à jamais, il est alors normal d’imaginer qu’ils veulent se réveiller mais n’y arrive pas. C’est en général à cette période qu’il mange réellement… discrètement… Ceux qui refusent la réalité au point d’être prêts à la fuir, la tension emmagasinée qui explose chez tout le monde. Tant de tumultes, tant de violence, tant de sang…

Les adultes sont encore plus étranges, intrigants. La plupart n’ont pas grandi dans la Maison, ils ne connaissent pas le vrai monde. Est-ce qu’ils cherchent à empêcher les enfants de se réveiller ? À les maintenir dans cette illusion ? Ils n’ont pas le droit… Mais il faut être prudent… patient… méticuleux…
Pensées en l'air

Le rêve : Le rêve est omniprésent puisque tout le monde semble vouloir s’y réfugier. Il y a cependant plusieurs types de rêveurs. Les Éveillés tout d’abord, ceux qui savent qu’il vivent dans un rêve. Ils ne sont pas forcément tous capables de se réveiller mais ceux-là il est prêt à les aider. Il suffit de le lui demander et, pour les plus timides d’entre eux à ce sujet, il peut même prendre l’initiative. Les Hésitants viennent ensuite. Ils se doutent que quelque chose cloche mais ne savent pas réellement quoi. Il s’agit souvent les nouveaux venus qui découvrent la Maison mais parfois même des anciens ont des doutes. Eux il cherche à les guider, à leur montrer la vérité. Enfin il y a les Aveugles… Qu’est-ce qu’il les déteste eux qui se voilent complètement la face, qui refusent de voir au-delà de l’illusion…

Les vivariums : Il en a plein, des grands de la taille d’un carton placés sous son lit tout comme des plus petits, de simples bocaux. Jamais il ne tue la moindre petite bestiole, il les récupère, il les installe dans ces prisons de verre en les mélangeant, regardant comment elles réagissent entre elles. Ses préférées sont les araignées… Il en connait tellement, et il a ses préférées bien sûr. Sa préférée de toutes c’est une Argiope argentée du nom de Silver. Pour elle il a réservé l’un de ses plus grands vivariums qu’il remplit régulièrement d’insectes en tout genre.

Le repas annuel : Chaque année, les Départs… Un repas, un repas réel pour tenir ensuite, continuer à rêver, continuer à mener les Éveillés, à guider les Hésitants… Un Aveugle, une année… Un seul… Unique… Pas davantage, envelopper hors des illusions…
Fragment d'Âme

Silence… Sommeil… Tous deux auront toujours au moins eu en commun d’être particulièrement calmes. Marchant tranquillement, voire peut-être même nonchalamment, ignorant toute forme de remarque ou d’injonction, il suit sa route, d’un pas toujours lent, se trainant même plutôt que véritablement marchant… De mémoire humaine, personne dans la Maison ne l’a jamais vu aller à un rythme plus rapide que trottiner, laissant une épaisse langueur émaner de lui comme si l’endormissement suintait par les pores de sa peau.

Cette paresse qui caractérise tant sa démarche se retrouve également dans sa posture. Tête inclinée vers le bas, yeux mi-clos, un léger soupire en permanence aux lèvres, c’est ainsi que se présente Sommeil à la plupart des gens qu’il croise voir même à ceux avec qui il parle. Son parler est lent, presque hypnotique tant il agrippe l’esprit de son rythme précis, imperturbable.

Même lorsqu’il fait preuve de davantage de passion dans le sujet traité, cette lenteur reste en partie présente, créant un étrange mélange de fascination et de curiosité quant à savoir quelques seront les futurs mots du jeune homme.

Jeune homme, du haut de ses seize années il trône à un mètre quatre-vingt-cinq, pouvant observer une grande partie de son monde malgré sa tête pendante. Si par la taille il se traine au sommet, sa carrure n’en n’est rien est, sans être filiforme pour autant c’est un garçon plutôt mince qui erre, posant sur le monde son regard bleu-gris en partie recouvert de ses fins cheveux noirs mi-longs dès lors qu’il ne les décale pas pour ouvrir davantage son visage.
Le Début du Conte

L’histoire de Sommeil commence il y a 13 années de cela, en septembre très précisément, septembre 1979. Il a été le premier à l’appeler ainsi, quelques jours à peine après être arrivé. Il arrivait et déjà il chamboulait les choses, mais il se rapprochait surtout de la vérité. Banshee… Ce fut lui qui donna naissance à Sommeil. Avant ça il y avait Silence…

Silence n’avait pas vécu très longtemps finalement. Finalement il ne saura jamais qui lui avait donné ce nom, figure oubliée perdue depuis longtemps dans le rêve qui happe chaque année dans d’enfants. Apparemment il ne disait jamais un mot, il était muet comme une carpe - ce nom avait été évoqué à l’époque - et n’émettait même pas de bruit avec sa bouche. En même temps que Silence il y avait quelqu’un d’autre, c’était Libellule qui le nommait ainsi. Elle était bien la seule d’ailleurs, luttant contre tous… Comment elle l’appelait déjà… Il y avait un son en « T ». Ça il s’en rappelle toujours, il n’y a jamais eu de son en « T » dans ses prénoms. Mais impossible d’en savoir plus, et même pas la peine de demander aux autres. Pour eux il n’y avait que Silence puis Sommeil.

Avant Silence il y avait Libellule bien sûr, c’est par elle que tout a commencé après tout. Libellule et Il, parfois c’était Lui et, une fois, ça avait même été Ton père. Qui était-il vraiment ? À vrai dire personne ne sait et depuis le temps toutes les hypothèses ont probablement dû être proposées.

En vrai, Libellule n’en parlait pas souvent. Elle était partie pour travailler à la Maison, elle était pédopsychiatre mais Lui ne voulait pas qu’elle aille travailler. Pour ça elle L’avait quitté. Elle disait qu’Il l’empêchait de vivre sa vie, qu’Il cherchait à la retenir. Cette offre de travail à la Maison était parfaite pour elle, c’est comme ça qu’ils sont arrivés, Libellule et Silence… Même si à cette époque elle ne savait pas encore que Silence était avec elle.

Finalement les choses auraient pu être pires… Quand elle s’en était rendue compte, Libellule ne s’était même pas posée LA question. Elle L’avait quittée, certes, mais ce n’était pas Son enfant, ce serait le sien, uniquement le sien et Il n’y pourrait rien… Oh tout ne fut pas toujours facile pour Libellule, certains enfants avaient des comportements particulièrement violents mais le pire était… ailleurs… Elle ne comprenait pas ce qui se produisait lorsque, par moments, elle se retrouvait comme happée, tombant en bordure d’une grande mare, souvent les pieds dans l’eau.

La première fois avait été effrayante, comme souvent dans les premières fois, mais les fois suivantes avaient été beaucoup plus tranquilles. Les enfants disaient d’elle qu’elle était une libellule, c’était en tout cas ainsi qu’ils l’appelaient. Elle avait entendu parler de l’Envers, petit à petit, au travers des contes et légendes que transmettaient les plus anciens aux nouveaux. Ainsi peut-être que c’était à cause de ce nom qu’elle se retrouvait ici... Grâce à ce nom en fait, ses virées complètement incontrôlées lui apportaient en effet une certaine sérénité alors qu’elle était tranquille dans son petit coin de mare.

Puis il y avait eu Silence. Il était arrivé dans des circonstances qui ne manquèrent pas d’attirer l’attention. En effet, Libellule ne contrôlait pas le fait de tomber dans l’Envers et le sort joue parfois de drôles de tours. Drôles ? On peut dire ça comme ça oui… Une autre Araignée était à ses côtés alors qu’elle était allongée sur un lit de l’infirmerie. L’endroit n’était pas adapté pour faciliter ce genre de choses mais ils n’avaient pas eu le temps de pouvoir l’emmener à l’hôpital, les choses étaient allées bien trop vite. Cependant, avant que ne commence réellement le travail, l’Envers avait décidé d’attirer Libellule à lui.

Pourquoi à ce moment précis ? La question ne fut jamais réellement posée ni sur le coup ni par la suite. En tout cas pas par Libellule. Ce qui se passa exactement à côté de cette mare, Libellule aura toujours été la seule à connaître la véritable réponse.

L’arrivée de Silence attira donc effectivement beaucoup l’attention, particulièrement l’attention des Cerfs, jeunes curieux passionnés par l’Envers. Très vite, et alors qu’il n’avait pas deux ans le groupe posa une « option » sur lui, le réservant pour lorsqu’il serait en âge de rejoindre un groupe. A aucun moment ils ne semblèrent prendre en compte la possibilité qu’il parte avec sa mère le moment venu pour trouver un cadre moins… particulier. Il devint le gamin de l’Envers

Puis vint Banshee, le pâle Banshee. Silence avait trois ans lorsqu’il devint Sommeil pour le blanc jeune garçon puis, rapidement, pour tous les Cerfs et finalement pour l’ensemble des habitants de la Maison. Il y avait comme une vérité imperceptible dans ce nom qui ne s’exprimait réellement que lorsqu’il atteindrait ses cinq ans et l’arrivée d’un certain évènement…

Cela faisait quelques jours que sa mère et lui avaient fêté son cinquième anniversaire. Il s’était déjà rendu à quelques occasions dans ce lieu que les autres appelaient l’Envers. Il s’y rendait presque naturellement, ouvrant simplement une porte de la Maison pour se retrouver dans ce lieu si particulier. Toujours est-il que ce jour-ci il emmena sa mère avec lui, désireux de lui montrer « quelque chose de formidable ».

Lorsqu’il revint seul et qu’on lui demanda où était Libellule sa réponse fut perturbante pour nombre. « Libellule s’est réveillée ». A partir de ce jour il est dit que l’on peut parfois apercevoir dans l’Envers, à proximité de sources d’eau, une énorme libellule accompagnée de nombre de ses semblables. Elles ne sont nullement agressives, émettant même une douce et apaisante lumière, guidant des enfants perdus vers une large mare où ils peuvent se reposer avant de retourner à la dure réalité.

En commençant à parler, Sommeil commença également à développer cette idée qui le hantait depuis toujours. Il n’était pas à sa place ici car il ne s’agissait pas de son véritable monde. La personne qui semblait être la plus réceptive à son discours fut Banshee. Simple attention portée à un Cerf comme à n’importe quel autre Cerf ou véritable intérêt dans ces échanges ? Cela expliquera plusieurs années après que, lors de sa disparition, Sommeil soit l’une des rares personnes à en être sincèrement heureux pour lui. Après tout il s’était définitivement réveillé.

Mais il y eut d’abord toute une enfance. Grandissant, Sommeil se révéla particulièrement intéressé par la lecture, principalement des auteurs comme Poe ou Lovecraft. Pour lui, ces personnes étaient simplement capables d’accéder au monde réel sans passer par la Maison, apercevant des bribes de réalité qu’ils transposaient ensuite à leur manière.

Il lui arriva également de se lier d’amitié avec plusieurs personnes au fil du temps. Ceux vers lesquels il se dirigeait probablement le plus n’était, curieusement, pas tant les enfants de son groupe, avec lesquels il s’entendait bien, évidemment, mais plutôt des tombants sans distinction de groupe. Il observait, il les repérait puis se rapprochait d’eux. Parlant peu, il écoutait beaucoup et lorsqu’il ouvrait la bouche, ses mots étaient savamment choisis. Les problèmes arrivèrent lorsqu'il commença à les transporter dans ce qu’il appelait lui-même le « monde réel ». Peu étaient ceux qui comprenaient réellement ce qu’il cherchait à leur montrer. Il retrouva particulièrement cet entêtement chez les effacés qui, eux, n’étaient absolument pas sensibles à ce monde réel.

Les effacés devinrent rapidement, à ses yeux, des imbéciles qui se complaisaient dans leurs rêves à un point tel qu’ils s’étaient entièrement coupés du réel… Il se mit alors en quête de les forcer à voir la vérité en face jusqu’à ce qu’arrive l’Accident.

Il avait douze ans à cette époque, cela se passa lors du jour des Départs et des conflits explosifs qui l’accompagnaient. Elle s’appelait Moustique, toujours à courir dans tous les sens, toujours à émettre ce petit sifflement insupportable lorsqu’elle respirait. Mais surtout elle faisait partie de ces jeunes qui ont choisi de rester dans leurs illusions. Ce jour-là, il l’avait attirée dans sa toile pour la mettre face à la réalité mais les choses avaient dégénéré… Le sang et les chairs… Elle s’était débattue n’est-ce pas ? Elle avait cherché à le blesser… Ou peut-être pas finalement… Mais une fois que cela était terminé il avait bien fallut faire quelque chose. Elle était Moustique, les choses devaient donc simplement suivre leur cours, c’était naturel après tout. Même dans le rêve les choses se passaient ainsi…

Les fois suivantes, la routine s’installa. Toujours au moment des Départs, là où la tension était à son comble. Une fugue, une disparition, plus de nouvelles. Et après ? Qui s’en préoccupait réellement, il fallait juste que ça n’ait pas trop de retentissement après tout.

En dehors des Départs tout se passait bien. Il emmenait toujours ceux qu’il pouvait, leur montrant la réalité, cherchant à leur faire prendre conscience du monde dans lequel ils étaient vraiment eux.

Les années passant, il devint petit à petit un guide pour les nouveaux venus, les initiant à apprendre à se réveiller, cherchant à les y aider pour ceux ayant le plus de mal. A côté de ça grandissait en lui cet agacement démesuré face aux lâches, face aux faibles incapables d’avoir la volonté de chercher à quitter ce rêve. Ceux qui ne voulaient pas quitter leurs illusions n’avaient pas leur place ici…

avatar
Messages : 34
Âge : 19
Libre pour rp? : voui.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Oct - 22:37
bananaintensifies (slt toi (le fromage oui)
avatar
Messages : 44
Âge : 21
Libre pour rp? : 3/3 (ouverte aux propositions !)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Oct - 7:50
Bienvenue !

(fromaaaage ♥️)

J'aime beaucoup ce début de fiche. Sa vision de l'Envers, son inversion avec l'En-Dehors, je trouve ça super intéressant ♥️ et puis c'est un baby de la Maison !

Bon courage pour la suite love


MINUIT (RÉ)SONNE
Time is running out.


Bégaie en midnightblue.
PrésentationRelations
avatar
Messages : 81
Âge : 33
Libre pour rp? : Yep
Voir le profil de l'utilisateur
Moustache
Mar 31 Oct - 9:58
Bienvenue à toi.

Il est sympa ton début de fiche. Par contre je sais pas si tu as vu avec le staff, mais hormis cas très rare on ne peut pas naitre à la maison. ^^

Bon courage pour le reste de ta fiche.


avatar
Messages : 130
Âge : 28
Libre pour rp? : Complet / prends les projets en mp
Voir le profil de l'utilisateur
Fange
Mar 31 Oct - 10:28
yep ça a été vu en amont en discussion privée justement et c'est bon ! bonne continuation de fiche sommeil et bienvenue sur le fo !



avatar
Messages : 6
Âge : 26
Libre pour rp? : Vui
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Oct - 10:55
Bonjour et merci à vous tous,

J'ai effectivement vu avec le staff en amont pour la naissance oui.

La suite n'arrivera pas dans l'immédiat mais je devrais quand même être dans les temps ^^
avatar
Messages : 81
Âge : 33
Libre pour rp? : Yep
Voir le profil de l'utilisateur
Moustache
Mar 31 Oct - 11:43
Oki autant pour moi. C'est comme la dernière fois une personne avait voulu le faire et que c’était plutôt 5 ans au final, je me suis permis de dire ça, cela ne se reproduira pas. ^^


avatar
Messages : 196
Libre pour rp? : 2/2
Voir le profil de l'utilisateur
Quenotte
Mar 31 Oct - 12:04
C'est effectivement compliqué pour le personnel de La Maison de s'occuper d'un bébé, dans le cas de Sommeil on m'a demandé mon aval pour que ses deux parents soient employés et l'aient élevé sur les lieux plutôt que de le remettre au personnel du coup c'est bon pour moi ^^ (J'attends les premiers personnages joueurs qui vont avoir un gosse dans La Maison d'ailleurs, ça sera marant et on l'appellera Courgette, ça sera le petit frère/la petite soeur de tout le monde u_u)

Ceci dit, je vais ajouter un petit point là-dessus dans les sujets administratifs pour éviter qu'on puisse effectivement se méprendre! :3

Du coup bienvenue officiellement en tant qu'admin Sommeil, tu sais où me poker si tu as besoin poru ta fiche! Ou Fange, ou Rasty :)




avatar
Messages : 45
Libre pour rp? : pas pour l'instant :(
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Oct - 17:09
fromaaaaage !  hand

fromage fromage fromage
fromage.  excited

fromage fromage fromage fromage !!!
fromage ♡
avatar
Messages : 6
Âge : 26
Libre pour rp? : Vui
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Nov - 16:22
Désolé d'avoir été un peu long pour terminer ça mais voilà enfin ma fiche de terminée joy
avatar
Messages : 135
Âge : 21
Libre pour rp? : 2/2 actuellement !
Voir le profil de l'utilisateur
Raspoutine
Mar 14 Nov - 22:35



Tu es validée


Mais doit-on vraiment s'en réjouir ? Tous les arachnophobes du forum diront NON. Je ne suis pas arachnophobe.
Et cependant, pour avoir eu des retours du personnage lors de sa précédente incarnation (coucou furtive apparition Silver), pour avoir lu attentivement cette fiche, je ne peux qu'éprouver un délicat malaise à l'encontre de cher Sommeil. Ne serait-ce que parce-que ta diabolique malice t'a fait donner des noms d'insectes à tous les protagonistes de ta fiche, un détail bien trouvé. Ne serait-ce qu'en raison de sa conviction d'évoluer dans un rêve, un rêve qui doit lui sembler mortellement ennuyeux ; et de savoir, sans que ce soit jamais dit frontalement, qu'il s'agit d'une bienveillante araignée qui cherche à guider les enfants de la Maison. Une grosse araignée. Qui boulotte des Cygnes (de toute évidence) une fois dans l'année. ( Pour certains c'est de la dinde, ce qui compte c'est que ça ait des ailes. ) Ce qui fait probablement de Sommeil l’Antéchrist pour Richter.
BREF MONSIEUR. Il y a de l'idée. Une bonne idée. PLUSIEURS MÊME. Un concept original et intéressant. Et un personnage qui proposera aux autres membres des interactions que je suis curieux de suivre.
Maintenant, dieu me pardonne. Je te valide.

Viens vendre du rêve tissé en soie d'araignée dans le section des fiches de liens, proposer tes innombrables patounes velues à un compagnon de jeu et nous faire un octuple coucou sur la chronologie.
Encore bienvenue, mon cher faon insectoïde.






- Fiche
- Carnet de liens

Merci à Fantâche pour mon avatar <3
Award du plus beau parleur (mais pas suffisamment pour réussir son coup):
 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dans la toile de l'araignée | Liens de Spider-man
» Dans la toile de l'araignée
» De nouveau dans la toile de l'araignée
» Toile d'Araignée : Te prendras-tu dans ma toile ?
» Toile d'Araignée - Te prendras-tu dans ma toile ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: