Partagez|
l'oiseau ne chantera pas ܤ rouge-gorge
avatar
Messages : 32
Libre pour rp? : Nope
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Oct - 16:58


ft. Ichimatsu - Osomatsu-san

fiche médicale
Sous les Briques

Olà, coucou ! Je m'appelle Bulle mais vous pouvez m'appeler Rouge-gorge ou me donner le surnom qui vous plaira. J'ai connu le forum par un partenariat, à moins qu'il ne s'agisse d'un top ? J'ai longuement tourné autour avant d'oser m'y poser. J'aime beaucoup l'ambiance terriblement onirique qui s'en dégage. J'espère que Rouge-gorge vous plaira et que je m'amuserai bien avec lui !
P.S. J'ai un rythme de rp assez lent en ce moment, j'espère que ça ne gênera pas. éè


nom : Rouge-gorge crache souvent du sang (hémoptysie) les muqueuses irritées par des poumons trop souvent malades. C'est rouge et cela sort de sa gorge : le nom était tout trouvé.

âge : Déjà seize ans.

âge d'arrivée : Neuf ans

origines : Lincoln dans le Nebraska

groupe : Loirs

rang : Le ventriloque

rôle : Chef ! Gardien des pots de peinture et des batailles d'oreillers

affiliation avec l'envers : Tombant

raison de l'admission : Rouge-gorge est atteint de bronchite chronique que ses parents n'avaient pas les moyens de traiter. Or, en l'absence de soins adéquats, la maladie peut évoluer en insuffisance respiratoire chronique et irréversible, entraîner des problèmes cardiaques, etc.
Comment votre personnage perçoit-il La Maison, son folklore et ses traditions ? —
Rouge-gorge est pensionnaire depuis assez longtemps maintenant pour parcourir ses couloirs sans arrière-pensée. Il orchestre le quotidien de son groupe en respectant les traditions. Subit parfois les caprices de la Maison. Sensible à ses manifestations, il la respecte comme une figure maternelle, quasi divine. Rouge-gorge croit à son folklore, très fort. Il ne manque jamais une Nuit des Contes ou un Sacrifice. Quitte à en faire lui-même les frais. Il y a des traditions auxquelles on ne s'habitue pas.

Comment perçoit-il L’Envers ? —
L'Envers prend pour Rouge-gorge l'apparence d'une forêt. Des arbres noirs, aux troncs longs et fins, l'accueillent lorsqu'il s'y pose. Dans l'Envers, Rouge-gorge vole. Du moins il essaye. Il sautille de branche en branche aux cris des prédateurs. Des mains sortent du sol pour le happer, attraper sa gorge et l'étrangler. Peut-être le manger ? Il est toujours sorti avant d'arriver à cette éventualité.

Quel est son avis sur les adultes/enfants ? —
Rouge-gorge considère les enfants de son groupe comme ses frères et sœurs et se sent personnellement responsables d'eux. Il ne le montre pas beaucoup mais il a de l'affection pour eux, et pour les autres gamins aussi. Il accueille volontiers les nouveaux, réconforte les plus peureux avec sa marionnette — Rouge-gorge est ventriloque — s'attache physiquement à eux en prenant les plus jeunes dans ses bras avant d'aller dormir. Mais il sait que son cœur ne doit pas flancher car lorsque le Sacrifice vient, ils sont tous égaux devant la loi de la Maison.
Il n'a ni amour ni haine envers les adultes. De la reconnaissance pour ceux qui le soignent, du respect pour ceux qui leur enseignent... Il ne lui tarde pas de leur ressembler.
Pensées en l'air

• Rouge-gorge est ventriloque. Il possède une marionnette de chiffon qu'il a appelé Pantin, et s'exprime souvent à travers elle. Sauf quand sa bronchite emprisonne trop fort sa gorge et ses cordes vocales. Ils ne se quittent presque pas.

• Pantin est amusant, il aime faire rire les enfants. Il parle lorsque Rouge-gorge n'en a pas envie. Même lorsqu'il ne l'y autorise pas. Il lui arrive de dire des choses maladroites, auxquelles Rouge-gorge réagit avec plus ou moins de consternation.

• Rouge-gorge porte un masque médical quand il tousse et des vêtements amples. Il n'est pas très à l'aise avec son corps adolescent, il se trouve trop dégingandé, trop courbé. Il marche comme s'il voulait raser les murs.

• Lorsqu'il est trop malade pour quitter son lit, Rouge-gorge délègue ses fonctions au second des Loirs. Mais si les enfants viennent le voir, il continuera de leur raconter des histoires grâce à Pantin.

• Bien qu'il ne puisse pas chanter, c'est un grand amateur de musique et le piano lui procure beaucoup d'émotions. Il ne sait pas en jouer, mais il pourrait passer sa vie à l'écouter.

• Rouge-gorge n'aime pas se battre. Si un autre enfant le défie, il lui remettra probablement sa place de chef sans broncher. Ce n'est encore jamais arrivé. Rouge-gorge aime penser qu'il est un bon chef.

• Il aimait bien Banshee. Sa disparition l'a beaucoup affecté. Il l'a longtemps cherché entre les murs de la Maison. Un jour, Banshee l'a "trouvé". Depuis Rouge-gorge a arrêté de chercher. Il a arrêté de chercher qui que ce soit. Lorsque les enfants les plus téméraires parlent d'explorer les dangers de l'Envers, Rouge-gorge ne les retient pas.

• Il manque une phalange à son pouce gauche. C'est la main qui se cache à l'intérieur de Pantin.
Fragment d'Âme

Rouge-gorge avait l'apparence d'un corbeau dans sa silhouette longiligne, courbée comme l'oiseau perché sur les réverbères et les tombes des cimetières. Un mot ou un regard de reproche et ses mains se tordaient nerveusement comme des serres. Ses cheveux noirs couvraient des paupières lourdes et dissimulaient dans l'ombre les cernes d'un garçon qui ne dormait pas assez, ou peut-être trop. Lorsque sa colonne vertébrale se penchait pour poser sur le monde un regard moins terne qu'à l'ordinaire et que son ombre glissait sur eux, les petits frémissaient.

Il y avait pourtant dans les yeux de Rouge-gorge une douceur qui démentait son apparente noirceur.

Du haut de ses seize ans et fort de sa petite expérience des lieux il s'offrait volontiers en guide pour les nouveaux, en grand-frère pour les jeunes et en gardien pour les siens. S'il ne pouvait préserver leur innocence ou la sienne, il était au moins capable de porter assez de responsabilités sur ses maigres épaules voûtées. Pour qu'ils ne grandissent pas encore, pas trop vite. Lorsque sa voix rauque croassait trop maladroitement les mots, il agitait les doigts et son pantin prenait le relais. À travers lui la véritable nature de l'oiseau se révélait. À défaut de chanter le rouge-gorge amusait. Sa nature ironique, provocatrice dissimulée sous le masque imparfait du corbeau qui se voulait roi. Rouge-gorge était conscient qu'il n'en imposait pas, pas comme les autres chefs. Il était mou, faible, trop honnête pour ne pas s'écraser sous le charisme douloureux d'un Fange ou d'un Raspoutine. Il n'avait pas le maintien ou les belles paroles d'un Richter.

Mais pour Rouge-gorge Pantin pouvait sourire. Quand la timidité et la droiture de l'adolescent s'étouffaient dans sa gorge comme une toux rauque, Pantin osait. L'oiseau absorbait les doléances des oisillons et sa main les recrachait. La voix nasillarde de la poupée prenait des accents railleurs ou moralisateurs pour siffler une vérité brutale et parfois vulgaire. Pantin exprimait les sentiments enfouis d'un maître trop préoccupé par les états d'âme de ses frères et sœurs, et de leur maison.

Face aux colères de la Rouge Pantin se taisait. Rouge-gorge se tenait seul face à la maison et, dépouillé de son masque de chef comme de son bras droit, ou plutôt sa main gauche, il laissait éclater devant leur mère à tous ses plus honteuses faiblesses. Rouge-gorge était esclave de sa position, esclave des rituels et des traditions du groupe et de la maison. Tout comme il était esclave en ses murs, condamné à porter le masque des chefs ou à en assumer la perte. Ses chaînes avaient pour nom Devoir ou Empathie. Quand elles l'appelaient, Rouge-gorge répondait. Il répondait aux enfants, comme aux demandes toujours plus pressantes de celle qu'il appelait Maman.

C'était là la seule véritable noirceur de l'oiseau : ses ténèbres ne se reflétaient que dans celles de la Maison.
Le Début du Conte


« C'était un temps déraisonnable
On avait mis les morts à table
On faisait des châteaux de sable
On prenait les loups pour des chiens
Tout changeait de pôle et d'épaule
La pièce était-elle ou non drôle
Moi si j'y tenais mal mon rôle
C'était de n'y comprendre rien. »

Rouge-gorge avait porté toutes sortes de noms d’oiseaux dans sa courte vie. Quand il suivait maman ses frères et sœurs l’appelaient le poussin. Longtemps il avait traîné entre ses pattes, assis à ses pieds quand les doigts de maman couraient sur le piano de la paroisse du quartier. Gabriel écoutait. Maman était une artiste. Sa musique était comme un voile doux sur le brouhaha opaque de la maison. Remplie de marmaille, comme Gabriel. Mais Gabriel ne faisait pas un bruit. S’il ne crachait pas de sang on l’aurait appelé Souris. Mais Gabriel ne souriait pas.

Il avait l’air grave des petits garçons qui observent le monde avec attention, portent sur leur vie un regard objectivement triste. Gabriel était malade. Quand il s’agitait trop le médecin lui disait de rester tranquille. Alors Gabriel observait. Il écoutait. Il entendait. Papa ne pouvait pas offrir à maman le piano qu’elle désirait. C’était trop cher et les frais médicaux de Gabriel l'étaient plus encore. Il entendait. Sa tante parlait d’un pensionnat en Louisiane. Pour les enfants comme lui. Il entendait. Le docteur disait que le climat du sud lui ferait du bien. Gabriel entendait, et Gabriel pleurait. C’était trop loin le Sud.
Mais, enfin, peut-être qu’avec cet argent, papa offrirait son piano à maman.

L’Arrivée avait été terrible. On criait et on se battait. Il pleurait, il toussait.
Eeeh... est-ce que c’est du sang ?
Dégueu !
Rouge-gorge était né ce soir-là. Il ne le savait pas encore. Mais il était né dans une nouvelle famille, dans une nouvelle maison et d’une nouvelle maman.

Maman ne m’a pas abandonné. — Je suis juste malade. —  Elle reviendra me chercher.

Il serrait contre lui la poupée de chiffon qui le tranquillisait la nuit. Il faisait parler Pantin pour ne pas pleurer. Mais Pantin lui répondait :

Tu es ici pour guérir. — Si tu ne guéris pas, elle ne reviendra pas. — Tu ne guériras probablement pas et maman te laissera là.

Rouge-gorge avait répété qu’elle viendrait le chercher. La Maison n’aimait pas ça. Et les autres handicapés, les boiteux, les fous et les dérangés tournaient autour de lui et dans sa tête une méchante pensée :

Je ne suis pas comme eux.

La Maison avait senti son arrogance et elle l’avait puni.

Une semaine après son arrivée elle avait ouvert ses portes les plus obscures. L’Envers s’était déversé dans ses murs lors de la nuit du Sacrifice. La Rouge avait ouvert ses bras. Le chef l’avait désigné. Rouge-gorge, tu seras le sacrifice des Loirs cette année. Ne pleure pas, ça ne sert à rien. La Maison n’écoute pas les pleurs. La Maison est dure et implacable, mais aussi aimante et indulgente : elle pardonnera tes erreurs, petit oiseau rouge. Il y avait laissé un bout de pouce et plus de sang qui ne s’était jamais déversé de sa gorge. Il avait à nouveau pleuré, alors. De peur, de douleur. Et soudain comme s’il avait senti qu’elle dévorait son sacrifice, Rouge-gorge s’était tu. Il avait écouté. Il avait senti le sang pulser et ce n’était pas celui de sa main ensanglantée. Il en était sûr. Il l’avait entendue respirer.

Sa nouvelle mère l’avait accepté.

De reconnaissance, Rouge-gorge avait pleuré. Il avait compris la vérité : sa mère ne reviendrait pas. Elle était déjà là.

En grandissant il avait appris comment se comporter. Il ne voulait pas la fâcher. Il acceptait ses colères comme des punitions méritées. Il s’était laissé guidé par les plus âgés ; lorsqu’il fut en âge de mener des petits par la main, Rouge-gorge partagea lui aussi les secrets subtils de la Maison avec les nouveaux arrivants. Les Arrivées et les Sacrifices lui étaient toujours difficiles à supporter. Mais Rouge-gorge savait que cela faisait partie du jeu. La douleur et la mort même étaient partie prenante de la vie et c’était ainsi que la Maison faisait leur éducation. Certaines pertes étaient plus dures à gérer. La mort de Couseur l’avait affecté. L’ancien chef des Loirs était son compagnon de chambre au Sépulcre et souvent ils toussaient de concert. Sa douceur agissait comme une pommade sur les bobos de l’oiseau.

Couseur laissa un grand vide derrière lui. Rouge-gorge ne pouvait plus regarder son lit vide à l’infirmerie. Raspoutine, avec ses grandes initiatives et son cœur trop grand, remplit la disparition du précédent chef avec de nouvelles règles et des activités qui donnaient à tout le monde envie de hurler sa joie et sa colère et sa tristesse. Rouge-gorge ne pouvait pas crier. Il observait, il écoutait et il entendait. À tous ces malades le médecin ne disait pas de rester calmes. Peut-être qu’il fallait juste cela. On ne surmontait pas un deuil dans le brouhaha. Mais ils étaient si courants ici bas, les enfants qui partaient, qui disparaissaient, et c’était toujours un tel déchirement pour la maison elle-même. Rouge-gorge préférait se taire.
Il était déjà grand quand Raspoutine était parti pour les Cerfs alors il avait proposé de le remplacer. Les soirées seraient moins animées mais il y aurait toujours ces grands cris et ce brouhaha indiscipliné qui caractérisaient les Loirs. Seulement ce serait comme le piano pour Rouge-gorge, une musique intérieure.

----------------------------------------------------------------------------------------
Banshee ?
Il déambulait dans les couloirs bien après minuit. Il pensait que si Banshee se cachait il le ferait de nuit. Mais la Maison n’acceptait pas que Rouge-gorge entre dans la partie. Pas encore.
Banshee ?
Un murmure lui répondit. Peut-être le vent. Peut-être sa voix. Rouge-gorge ne flancha pas. Il passa en silence devant l’entrée du Sépulcre et ses doigts blêmes effleurèrent ses murs pâles. Il frissonna. S’il se concentrait assez fort il entendait les crachotements et les toussotements de Couseur – ou étaient-ce les siens ? Rouge-gorge ne s’attarda pas. Au détour d’un couloir enfin ses doigts perçurent les pulsations caractéristiques de la Maison. Le sol s’ouvrit sous ses pieds et il bascula en arrière.

Dans l’Envers, Rouge-gorge était un oiseau aux plumes ébouriffées, un peu déplumé, qui sautait plus qu’il ne savait voler. Les branches nues de la forêt noire tentèrent de le happer. Pour cette fois, Rouge-gorge s’y laissa glisser. Si Banshee n’était pas à l’Endroit il était peut-être de ce côté-là.

C’était une erreur, bien sûr.

Rouge-gorge était un enfant trop curieux. Sa maman le lui avait assez répété, pourtant. Ne pas écouter aux portes. Ne pas mettre son petit nez dans les affaires qui ne nous regardent pas. Ne pas guigner à travers le trou de la serrure le monstre qui lorgne de l’autre côté... Mais Rouge-gorge n’écoutait pas. Une fois encore, la Maison devait le punir.

L’ombre blanche qu’il vit cette nuit-là avait les traits adolescents de l’ancien chef des Cerfs mais ne lui ressemblait pas. L’illusion – ou le piège – était parfaite. Rouge-gorge y courut tout droit et trébucha. Les ombres l’engloutirent si bien qu’en ressortant il ne savait plus qui il était et ce qu’il faisait là.
Ça va, Rouze-gorze ?
Un sursaut. C’est une petite qui l’a trouvé. Il est couché au milieu d’un couloir, l’air de s’être endormi là. Mais sa poitrine brûle comme s’il avait couru trop fort alors Rouge-gorge sait qu’il n’a pas rêvé. Il se redresse. Remonte son masque sur son nez et tousse pour dégager ses bronches.
Ouais, ça va.
Sa voix est trop rauque. Il se relève. Un coup d’œil à la main gauche. Pantin lui rend son regard d'un air morne. Rouge-gorge l’époussette.
Pourquoi tu fais pas dodo dans ton lit ?
J’ai été puni.
Toi, puni ? Par qui ?
Tu sais bien.
Un sourire froisse le masque devant l'innocence de l’enfant. Il s’éclaircit la gorge et Pantin raille de sa voix criarde :
Cet abruti n’a pas été sage !
La petite hoquète devant la véhémence de son ton et Rouge-gorge secoue la tête, gêné. Il raccompagne sa cadette à son dortoir et s’assure qu’elle s’endort paisiblement avant de rejoindre son propre lit. En chemin il tousse à s’en décoller les poumons et quelque chose dans les murs frémit en réponse. Rouge-gorge l’ignore.

Je sais, Maman. J'ai retenu ta leçon cette fois.

« Je passais comme la rumeur
Je m’endormais comme le bruit. »
Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

avatar
Messages : 68
Libre pour rp? : 4/4
Voir le profil de l'utilisateur
Pieds-Nus
Mar 10 Oct - 17:19
Hello et bienvenue chef Loir! hand J'aime déjà ton perso. love Il devrait bien s'entendre avec mon petit Pieds-nus. Je viendrai te demander un lien dès que tu seras validé. D'ici là, bon courage pour la fin de ta fiche. excited


Lorian gribouille en #99cc66.


Forme dans l'Envers:
Spoiler:
 


Opaline, doudou favori:
Spoiler:
 

avatar
Messages : 46
Libre pour rp? : oui !
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Oct - 17:32
Bienvenue ! Ce début de fiche est trop chouette, j'ai hâte de lire la suite émerveillé

(la bronchite c'est trop nul, je plains ce pauvre Rouge-Gorge :'/)



Spoiler:
 

merci Quenotte pour cet avatar du swag
avatar
Messages : 196
Libre pour rp? : 2/2
Voir le profil de l'utilisateur
Quenotte
Mar 10 Oct - 21:35
Ok je veux, je prends, j'adhère.
Le mal de ton personnage est assez peu vu et juste purfect
Et enfin un chef pour le troupeau de nos Loirs! J'ai hâte de voir tout ça terminé gosh.

En attendant, n'hésite pas à me poker si tu as besoin d'informations, bienvenue à toi! <3




avatar
Messages : 69
Âge : 14
Libre pour rp? : no
Voir le profil de l'utilisateur
Richter
Mer 11 Oct - 7:24
ohoh le chef des loirs ! ravie de voir ce rôle pris surtout avec un aussi joli perso ♥️
je trouve le nom très poétique, et il me tarde de lire la suite !!!
bonne chance et bienvenue !
avatar
Messages : 32
Libre pour rp? : Nope
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Oct - 12:20
Merci pour votre accueil ! émerveillé

Pieds-nus : ce sera avec plaisir pour un lien, ton petit loir est adorable ! ♥️

(Non : oui (oui non) la bronchite c'est nul bouh è_é)

Quenouille : contente d'avoir visé juste avec ce handicap ! Je n'hésiterai pas en cas de question, merci beaucoup. ♥️ Pour l'instant tout me paraît clair, les sujets explicatifs sont top !

Richter : merci futur collègue chef love

J'ai posté le caractère, je m'attelle de ce pas au gros morceau qu'est l'histoire. J'ai déjà cité brièvement les autres chefs, d'ailleurs, j'espère que ça ne posera pas de problème si je les mentionne ici ou là. J'enverrai au besoin un petit message privé pour prévenir les intéressés et ne pas raconter de bêtise à leur sujet. D:
avatar
Messages : 196
Libre pour rp? : 2/2
Voir le profil de l'utilisateur
Quenotte
Mer 11 Oct - 12:41
J'ai juste une petite question que j'ai oublié de poster hier. Tu dis que Rouge Gorge a trouvé Banshee? J'aimerais simplement savoir ce que tu entend par là, et simplement te préciser que Banshee a disparu et n'est pour l'heure pas trouvable. C'est un des mystères du forum justement :3
Voilà voilà.

Courage tu es presque à la fin o//




avatar
Messages : 135
Âge : 21
Libre pour rp? : 2/2 actuellement !
Voir le profil de l'utilisateur
Raspoutine
Mer 11 Oct - 12:53
COUCOU ROUGE GORGE. Je te fais le même topo qu'à Maladresse, ton éventuel futur second si sa fiche est achevée :D. ( Et on l'espère. )

Citation :
Parmi les personnages présents sur le forum, on a deux anciens chefs des Loirs : Sables et moi même.
Sables a été chef des Loirs de septembre 1986 jusqu'à sa destitution en novembre 1988 (date à laquelle il a rejoint les Cerfs), puis un pnj du nom de Couseur lui a succédé de cette date-ci jusqu'aux environs de décembre 1989 (moment de sa mort). Raspoutine a pris sa suite pendant trois mois (jusqu'en février 1990) avant d'être destitué et de rejoindre les Cerfs.
Rouge Gorge a donc été membre des Loirs sous les mandants de ces deux zouaves 8D. Si tu as des questions sur le sujet, n'hésite pas à en poser, ma boîte à mps t'es bien sûr toute ouverte ! Un lien avec Couseur, pnj décédé, est même possible, car ce dernier était très doux et souffrait lui aussi d'une maladie respiratoire (mucoviscidose), ce qui aurait pu les rapprocher.
( Bien entendu tu n'es pas forcé de parler de tout ça dans ta fiche si tu crains que ce soit trop de choses à caser. )

Ceci étant dit, je te souhaite la bienvenue parmi nous ! Rouge-Gorge porte un nom délicieusement ironique, et c'est un personnage ADORABLE ; un brave type auréolé de douceur qui se laisse broyé par la Maison, parce-qu'il pense que c'est le mieux à faire. En avoir fait un ventriloque, c'est à la fois beau symboliquement, et prometteur rpgiquement. Bonne chance pour la dernière ligne droite, trace la donc avec cette prose fluide et agréable qui porte le reste de ta fiche :D. Tu peux bien entendu faire mention des personnages du forum à l'intérieur, ce n'est pas un soucis, au contraire !
Pour ce qui est de lenteur rpgique, ne t'en fais pas, le staff aussi a son escargot en ma personne. U_U TOUT MON SOUTIEN
bananaintensifies


- Fiche
- Carnet de liens

Merci à Fantâche pour mon avatar <3
Award du plus beau parleur (mais pas suffisamment pour réussir son coup):
 
avatar
Messages : 32
Libre pour rp? : Nope
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Oct - 13:39
Quenotte a écrit:
J'ai juste une petite question que j'ai oublié de poster hier. Tu dis que Rouge Gorge a trouvé Banshee? J'aimerais simplement savoir ce que tu entend par là, et simplement te préciser que Banshee a disparu et n'est pour l'heure pas trouvable. C'est un des mystères du forum justement :3
Ah oui, désolée si je ne suis pas claire dans cette partie de la fiche. Pour moi Rouge-gorge pense avoir vu Banshee dans l'Envers, ce n'était pas forcément le vrai Banshee, mais c'est une vision qui l'a effrayé. Mon interprétation, c'est que la Maison, agacée qu'il cherche Banshee, lui aurait montré ce qu'il voulait voir, mais pas de façon agréable, pour lui ôter toute envie de recommencer à fouiner. Au final il est impossible de prouver qu'il a bel et bien vu Banshee, surtout que Rouge-gorge lui-même tente de faire l'impasse sur ce souvenir désagréable, mais ça pourrait participer aux rumeurs comme quoi Banshee serait toujours là quelque part.

Cela dit vu l'implication de Banshee dans l'intrigue, peut-être que je n'ai pas choisi le meilleur PNJ ! ^^' Je le remplace volontiers par un autre disparu si mon interprétation ne convient pas.

Raspoutine : merci pour ton accueil et pour les explications. Ca me plairait bien de citer les anciens chefs des Loirs dans ma fiche. (Un lien positif avec Couseur serait chouette ! Il est décédé à cause de sa maladie ?)
Il nous faudra un lien aussi, du coup. émerveillé Ce serait intéressant de savoir si Rouge-gorge a pris directement la suite de Raspoutine, parce que si oui, ça impliquerait qu'il l'ait destitué ? On peut en parler par mp si tu es d'accord !
avatar
Messages : 196
Libre pour rp? : 2/2
Voir le profil de l'utilisateur
Quenotte
Mer 11 Oct - 13:45
D'accord je comprend! Ton explication me semble tout à fait plausible et les pnj sont là pour ça donc c'est parfait ne t'en fais pas :3




avatar
Messages : 135
Âge : 21
Libre pour rp? : 2/2 actuellement !
Voir le profil de l'utilisateur
Raspoutine
Mer 11 Oct - 14:10
Oui, Couseur est décédé des suites de sa maladie à l'âge de dix sept ans ^^. Il était d'ailleurs très amis avec Raspoutine, c'est une des raisons pour laquelle ce dernier a pris sa suite. Je pense qu'il aurait pu très bien s'entendre avec Rouge Gorge aussi. Un petit topo du personnage >
Couseur : Ancien chef des Loirs avant que Raspoutine n'ait pris sa suite. Toujours serein, très spirituel, incapable d'organiser sa pensée. Subversif mais discret. D'une douceur parfois piquante. Était très doué de ses mains à défaut d'être loquace ; connaissait d'ailleurs le langage des signes et préférait s'exprimer par ce biais. Aimait coudre à des fins artistiques, d'où son surnom. Raison de l'admission : Mucoviscidose.
Pâle, fin, cheveux noirs mis-longs, yeux marrons d'une grande douceur.


Raspoutine a été destitué par une décision unanime du groupe, tout comme Sables :D. Il n'a été chef que trois mois, mais ça a déclenché un tel bordel que tout le monde s'en souvient. En fait il a communiqué son hyperactivité et sa flamboyance au reste du groupe, et même si dans le tas il y avait des trucs cools (des groupes de soutient, des réunions au cours desquelles chacun pouvait s'exprimer librement, encouragement à hurler pour se défaire de son stress plutôt que d'opter pour la violence physique, plein d'activités artistiques communes et de manière général une ambiance au beau fixe) ça a vite dégénéré en véritable chaos de Loirs gueulant nuits et jours, manifestant à tout bout de champs et déversant leur fièvre artistique absolument partout. Du coup les autres groupes ont mis la pression aux Loirs pour qu'ils se calment, par peur qu'ils prennent le contrôle de la Maison. Ils ont choisis de destituer Rasti qui a accepté de bonne grâce, puis est passé chez les Cerf grâce à l'invitation de Banshee.
ET VOILA. Pour ce qui est d'un lien, on peut discuter de tout ça par mp pendant ou après l'écriture de ta fiche. ^^


- Fiche
- Carnet de liens

Merci à Fantâche pour mon avatar <3
Award du plus beau parleur (mais pas suffisamment pour réussir son coup):
 
avatar
Messages : 129
Âge : 27
Libre pour rp? : Complète mais je prends les idées/projets.
Voir le profil de l'utilisateur
Brèche
Mer 11 Oct - 14:56
Bienvenue Rouge-Gorge, j'aime déjà l'ambiance qui se dégage de cette fiche, cette douceur que possède le personnage, son don de ventriloque, le pourquoi de son nom (puis les rouge-gorge c'est tellement cute) Courage pour la suite de ta fiche !



PortraitCarnet

Avatars par Quenotte et Cassiel. Award par Quenotte
Feu/Brèche par Fantôche
avatar
Messages : 32
Libre pour rp? : Nope
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Oct - 17:07
Merci Brèche pour ton accueil ! :D

Et merci Raspoutine pour les explications ! Ca m'arrange bien qu'il y ait eu destitution en fait (sorry Raz) parce que je voyais mal Rouge-gorge défier qui que ce soit. Je ne pense pas développer assez ses liens avec les autres chefs dans mon histoire, sauf peut-être Couseur (qui est trop adorable pour son propre bien, rip petite chose ;;), mais quand j'aurais fini je te contacterai pour discuter de la relation entre nos deux bonhommes. love

EDIT : J'ai terminé ma fiche runforyourlife J'espère n'avoir écorché personne dans l'histoire et ne pas avoir dit de bêtise hum... *glisse discrètement vers la sortie*
sebastiancastellanos
avatar
Messages : 16
Libre pour rp? : Non, 2/2. Mais je prends les idées !
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Oct - 20:41
Coucou, bienvenue petit oiseau !
J'avais pas prévu de dire bienvenue avant d'être validé, mais tu es juste trop génial, je peux pas passer à côté de ton amour de Rouge-gorge.
Il est aussi chou qu'Abel - voir plus en fait -, j'ai tout lu. J'aime beaucoup beaucoup Pantin, et j'adore vraiment que Rouge-gorge soit ventriloque, et tu es tellement inscrit dans l'univers de la Maison, j'en suis tout jaloux - c'est à moitié faux -.

Je sais pas quoi dire vu que je suis très fatigué, je devrais faire ce message à tête reposée mais pas le temps, je vais perdre la sensation d'amour que j'ai pour ton petit sinon ! whiterabbit
Du coup, quand on sera tous les deux validés, on pourrait peut-être avoir un lien ensemble ? Même si Abel ne comprendrait pas tout ce que Pantin pourrait dire, il serait en admiration devant lui et Rouge-gorge, et toujours heureux d'assister à un numéro de ventriloque !
J'ai l'impression que plus je continue à écrire, plus je dis des choses gênantes et qui font vraiment enfantines donc je vais m'arrêter là, mais vraiment, devient mon ami s'il te plaît, t'es trop mignon émerveillé
avatar
Messages : 135
Âge : 21
Libre pour rp? : 2/2 actuellement !
Voir le profil de l'utilisateur
Raspoutine
Jeu 12 Oct - 14:42



Tu es validé


Ne t'en fais pas Rouge-gorge, tes liens avec les autres chefs peuvent être décidés plus tard, et aucun personnage n'a été mis à mal au cours de ta fiche :D Je salue au contraire ton effort d'intégration au contexte, citer des personnages, pnj ou non, est une bonne initiative ! Et tu t'en doutes, étant donné LES GROSSES LETTRES AU-DESSUS je passe te valider ; preuve en est que ta fiche est parfaite :3.
J'aime beaucoup ton personnage. Il est d'une grande douceur -presque asphyxiante parfois- et ta prose s'accorde très bien à son caractère. L'histoire en particulier est très agréable à lire, aisée à comprendre, et intéressante. Dans sa tendre résignation, Rouge-Gorge dégage même un soupçon de malaise, et pourtant, il reste avant tout adorable ; c'est un bon gars, il fait de son mieux, se laisse porter en essayant simplement de garder la tête hors de l'eau. Bref, il m'est sympathique ce garçon. ET IL APPELLE A LA COMPASSION. Sauvez moi ce puppy nom d'un chien é_è
C'est donc avec un grand plaisir que je te valide ! Va donc répandre ton sang et ta douceur à travers le forum ~

Je t'enjoins à aller tousser du côté des fiches de liens et à quêter un rp, ou à en rejoindre un déjà existant. Viens aussi cracher tes poumons sur  la chronologie du forum, j'adooore remplir la chrono. *maniaque de l'archivage*
Bienvenue parmi nous petit oiseau !






- Fiche
- Carnet de liens

Merci à Fantâche pour mon avatar <3
Award du plus beau parleur (mais pas suffisamment pour réussir son coup):
 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» C'est l'histoire d'un type qui voulait qu'un rouge gorge arrète de chanter [Pv Robin]
» Le Noël de PIKO
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Ici, au Rouge Gorge, le boudin est toujours servit frais[PV]
» Liste des patronus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: