Partagez|
S'il vous plaît... Dessine moi un mouton. † Abel
avatar
Messages : 11
Libre pour rp? : Non, 2/2. Mais je prends les idées !
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Oct - 23:12


ft. Re° - Personnage original

fiche médicale
Sous les Briques

Alors... Moi c'est Narlizu, j'ai cinq ou sept ans selon mon humeur, j'aime bien dessiner et écrire... J'aimerai savoir chanter mais c'est un peu raté pour l'instant. Je suis quelqu'un d'envahissant qui aime tout le monde, mais quand j'aime pas quelqu'un, difficile de ne pas le savoir. Je suis Sagittaire ascendant Sagittaire (quelqu'un m'a dit de le dire, il paraît que c'est important). J'ai aussi trois milliards de personnalités selon où je suis, mais comme tout le monde j'ai envie de dire. Si vous avez des questions, ben j'y répondrai pas. (ou si mais sshhht.)
J'ai découvert le forum avec un top-site, juste avant la remise à jour. Et dès que je suis arrivé dessus, j'ai eu un bon pressentiment. Parce que vous voyez, la description du forum m'a tapé dans l'oeil direct, c'est ça qui m'a fait regardé. Et en lisant le contexte – même si je n'ai pas tout compris du premier coup –, j'ai su que c'était le forum fait pour moi. Le forum que je cherchais. Un beau forum jeune, avec un beau contexte, des gens actifs qui ont l'air super sympa, j'aime, j'adore, je like, je follow, je m'abonne, je vous suis dans la rue... Ouais, bon, peut-être pas jusque là. J'ai trop la flemme d'aller marcher.


nom : Abel. C'est joli Abel, comme nom, pas vrai ? Mais ce n'est pas sans raisons. Abel, il est arrivé avec son frère aîné, pour deux raisons différentes. Il s'appelait pas Abel avant, mais Mouton. Parce qu'il était berger, parce qu'il parlait toujours des moutons, et parce qu'il suit le troupeau. C'est marrant quand même, qu'Abel ait été Mouton. Parce que son frère, on l'appelait Graine. Parce que lui, il travaillait la terre avec son père, pendant qu'Abel gardait les bêtes avec sa mère. Graine et Mouton, les deux frères. Et puis un jour, c'est arrivé.
Graine, il a tenté de tuer Mouton. Il a raté, sinon Abel ne serait pas là aujourd'hui. On dit qu'Abel a été attaqué au couteau, étranglé, et tabassé, mais dans les faits, juste tabassé. Parce que Mouton, il était chez les Cygnes, et Graine chez les Rats. Donc il avait sa réserve de muscles. Graine, d'ailleurs, on l'avait choisit pour donner son bout de pouce à la Rouge. Il avait pas aimé. Il aurait voulu couper le doigt à Abel en retour. S'il avait eu un couteau, il l'aurait fait.
Après l'incident, on les a renommés Caïn et Abel. Caïn le jaloux, celui qui cultivait la terre, et Abel le berger, l'innocent assassiné. Et peu après, Caïn est mort. Abel n'a jamais su comment, il ne sait même pas que Caïn est mort. Il pense qu'il est parti et c'est tout. Mais non, Caïn est mort. On sait même pas comment. La tragédie s'est inversée, le berger a survécu, pas l'agriculteur.

âge : Treize ans.

âge d'arrivée : Huit ans.

origines : Il vivait aux Pays-Basques avant d'arriver ici, avec une mère française et un père hispanique.

groupe : Cygne

rang : Dessine-moi un mouton

rôle : Éleveur de moutons... de poussière.

affiliation avec l'envers : Tombant

raison de l'admission : Abel, il est un peu bêbête. Pas trop, mais il ne comprend pas ce qui n'est pas dit avec des mots simples. Il comprend, marche, mange, agit, pense au ralenti. Il est très distant, très rêveur et enfermé dans son petit monde empli de petits moutons tout doux. Il est facilement désintéressé par tout ce qui n'est pas animal. Mais parlez-lui de moutons et vous trouverez un véritable moulin à paroles. Impossible de le décrocher. C'est d'ailleurs la seule méthode d'enseignement possible : faites lui des calculs de moutons. Il excelle. Mais pas ailleurs. Et que des formules simples. Il sera jamais intelligent, Abel.
Abel, il fait plein de cauchemars, depuis son presque assassinat. Avant, il dormait bien et paisiblement. Maintenant, il hurle la nuit. Les cauchemars, les terreurs nocturnes, c'est son fort. La lumière l'apaise, et la présence de quelqu'un aussi. S'il a trop peur, il déambule dans les couloirs et il cherche un peu de compagnie, qu'elle soit bonne ou mauvaise. Mais il fuit la mauvaise en hurlant, donc plutôt la bonne.
Abel, il est pas très fute-fute. Mais il est gentil. Il se contente de bonheurs simples, manger le midi le rend heureux et il se prend pas la tête avec l'avenir. Il s'imagine qu'il va rester pour toujours dans ce petit paradis, et il n'a pas l'air de comprendre quand on lui explique qu'il sera forcé de partir un jour. S'il ne se perd pas dans l'Envers avant.
Abel, finalement, s'il est là, c'est parce qu'il a un retard mental, des troubles de l'attention et une constitution trop fragile pour aider ses parents à survivre, bien qu'elle soit normale, si on omet sa fragilité naturelle. Il aurait été un boulet à faire survivre dans leurs conditions difficiles.
Comment votre personnage perçoit-il La Maison, son folklore et ses traditions ? —
La Maison, c'est sa maison. Pas autant que l'Envers, mais ça l'est quand même. Il n'a aucune idée de la définition de folklore et comprend peu le mot tradition, mais il aime tout de la maison. Sauf la violence. Il ne supporte pas les batailles, que ce soit pour les départs de la Maison – qu'il ne comprend pas, il pense que ces personnes restent dans la Maison après leurs dix-huit ans – ou pour la vente aux enchères. Ou pour quoi que ce soit d'autre. C'est un petit sensible qui pleure à la moindre goutte de sang, mais il serait capable d'en faire couler si on l'amenait à bout. Il faut pas l'énerver, Abel. Mais en attendant, c'est une fleur de verre. Si jolie, et si fragile... Si facilement brisable.

Comment perçoit-il L’Envers ? —
L'Envers, c'est son petit coin de paradis. Il est rempli de moutons, de ses rêveries, de son monde à lui. L'Envers, au contraire de la réalité, ne l'a jamais blessé ni malmené. Il n'est pas Sauteur, parce qu'il ne sait pas comment faire, mais il lui en manque peu pour l'être. Il tombe bien souvent dans l'Envers, et très rarement pour des mauvaises surprises. Quand il a peur dans l'Envers, il se met à chantonner une berceuse, et ça le rassure. Pour lui, l'Envers n'est pas méchant. C'est un petit monde de rêves, et si jamais il est méchant, c'est que quelque chose l'a contrarié. Alors il parle à l'Envers pour voir si ça le calme, il lui chante des berceuses, comme si ça pouvait réellement changer quelque chose. Il ne sait pas si ça marche, mais il continue et continuera. S'il a fait une faute, il le ressent généralement et se confond en excuses aussitôt, se forçant ensuite à donner le meilleur de lui-même dans tout ce qu'il entreprend pendant quelques jours afin de se faire pardonner. Il a tendance, dans ces moments là, à s'excuser à ses parents pour avoir importuné Dieu, qu'il surnomme Mama. Il y a Maman et Mama pour lui. Il pense d'ailleurs que tout le monde a accès à l'Envers, il ne se rend pas compte de sa chance. Lorsqu'il est dedans, il rapetisse, mesurant un mètre dix et portant autour de lui une cape grise pâle, ainsi qu'un bâton de berger dans une main, toujours suivi d'au moins un agneau. Son monde est un paysage de montagne, une lande aux herbes folles battue par le vent, avec un chalet chaleureux où il loge tout son troupeau adoré, bien à l'abri des méchants cauchemars, et non des éventuels loups qu'il apprivoise et improvise chien de berger. Il n'y a aucun méchant animal dedans.

Quel est son avis sur les adultes/enfants ? —
Les adultes, il les aime bien. C'est rare qu'il ait peur d'un adulte, le petit Abel. Au contraire, pour être rassuré, il va chercher le contact d'un adulte, peu importe qui. Mais si l'un d'eux lui fait du mal, il développera une paranoïa forte dès qu'il se rendra compte de sa présence. Il est très craintif, Abel, surtout face aux adultes qui sont, pour lui, un symbole de grandeur, de force et de sagesse. Mais offrez lui un sourire et vous l'avez dans la poche.

Les enfants, il y en a des gentils et des méchants. Il fait vite la différence entre les deux, mais c'est un jugement superficiel, et il pourra facilement changer. Si vous avez l'air pas commode, vous serrez méchant pour lui, et il vous fuira. Mais parlez-lui des moutons et il devient votre meilleur ami. Il évite comme la peste les gens avec une mauvaise réputation, fondée ou non.
Pensées en l'air

* Il fait plein de petits bruits, l'Abel. De ceux que font les bébés. Il joue encore à faire « blblblblbl » avec ses lèvres d'ailleurs, mais il déteste sucer son pouce. Il trouve ça dégoûtant.
* Il appelle les moutons « teupetons ».
* Il est terrifié par Fange. Dès qu'il le voit, il s'enfuit, et pour une raison bête. Simplement parce que Fange est le chef des Rats. S'il ne l'était pas, Abel le traiterait comme les autres.
* Il a peur des Rats en général, à qui il trouve les pires maux.
* C'est un imbécile heureux, littéralement.
* Il ne peut pas s'empêcher de s'approcher des animaux, même si on lui dit de ne pas le faire.
* A part les moutons, ses animaux préférés sont les chiens (surtout les grands), les chats et les souris.
* Il aime tout ce qui est sucré, mais ne supporte pas l'aigre, l'amer ou l'épicé. Il apprécie l'acide.
* Il sait dire le mot mouton en français, anglais, espagnol, allemand et russe.
* Il adore les contes et les histoires de l'Envers.
* Il est végétarien. Il regarde d'un mauvais œil ceux osant manger autre chose que du poisson, des œufs ou du lait. On mange pas mes amis !, qu'il dit.
* Quand il peut, il dessine des moutons sur les murs. Plein de moutons. Parfois ils sont dans des boîtes, on sait pas trop pourquoi. Mais il se cache pour le faire. Ou du moins, il croit se cacher. Il a jamais été très discret.
* Il est un fervent croyant et est convaincu que Dieu a guidé ses pas vers ce paradis, que ses parents étaient des saints alors que dans les faits, ils voulaient juste se séparer du turbulent et du faible.
* Il a une peur panique du nom de son frère. Prononcez Caïn ou Graine devant lui et vous ne le croiserez plus pendant un moment.
* Il a un doudou mouton du nom d'Eve. Il l'a appelé comme ça parce que c'était facile à prononcer, mais des rumeurs courent sur le lien avec la Bible.
* Il ne sait lire que le mot mouton.
* On avait songé à le renommer "Petit Prince", mais la référence biblique a pris le dessus. Qui sait, peut-être qu'à l'avenir, ça changera...
* Il adore les pommes, surtout les rouges, mais déteste les serpents.
* Quand il est heureux, il va porter ses mains à ses joues et se les frotter avec un sourire béat.
* Il ne sait conjuguer qu'à la première et deuxième personne du singulier.
* Il a un petit accent du patois.
Fragment d'Âme

Le petit diable s'est enfin endormi.
Ses jolis cheveux fins retombent sur son visage de nacre qui présente un léger sourire alors qu'il serre contre son corps maigre le petit mouton, son doudou qui le suit partout. C'est vrai qu'il est maigre, tu ne l'avais jamais remarqué. Il porte toujours des vêtements amples après tout, il refuse d'en avoir à sa taille. Si tu relèves la mèche blanchâtre, presque grise de ses cheveux, tu peux voir ses paupières fines masquant des yeux crème, semblables à des agates, ou au nuage de lait dans un petit café du matin. Tout son être crie sa fragilité et sa douceur, pour un peu, on pourrait le penser si facilement brisable que la moindre éraflure le ferait s'éclater en milles morceaux.

Quand on le voit, le jour, il n'est pas aussi précieux. Il est terriblement lent, mais en même temps, terriblement attachant. C'est l'exemple parfait de l'imbécile heureux. Il sait qu'il est bête, mais savoir ça le fait sourire. Donne lui un mouton, et le voilà aux anges. Il se contente de peu, parce qu'il a toujours eu peu, mais il donne beaucoup en échange. Il sait pas s'arrêter, surtout quand il parle de ses maudites bêtes. T'as entendu dire qu'il était berger avant, c'est marrant quand même, qu'un berger manque d'être assassiné par son frère agriculteur, non ? Abel, c'est bien trouvé pour ce petit bonhomme. C'est comme la réincarnation du mort dans un contexte bien différent, comme si son esprit avait été altéré par le passage entre les deux mondes.

Tu entends à peine sa respiration. Il est toujours discret, Abel. Il parle doucement, fait des gestes lents, respire à peine... Finalement, quand il est bruyant, c'est quand il chante. Et il fait pas du bruit. C'est quand il chante qu'on comprend que s'il paraît effacé, c'est parce qu'il est plus à sa place dans sa tête, où personne ne le juge, où personne ne veut sa mort.

Maintenant que t'y penses, il était pas comme ça avant, Abel. Il était réellement effacé et ne souriait qu'à son frère, ce petit con qu'a failli prendre sa vie. Et le passage d'un Abel à l'autre, c'était éprouvant. Le passage de Mouton à Abel, c'était dur. On t'a raconté des choses sur lui, à cette époque : il tombait sans cesse dans l'Envers, hurlait la nuit, fuyait tous ceux qui l'approchaient en hurlant... Heureusement que t'y étais pas hein ? Tu vois que l'Abel de maintenant, le gentil imbécile, l'obsédé des moutons et le tombant multirécidiviste. Faut pas que tu l'appelles comme ça, il comprendrait pas. Il est limité, Abel. Il sera jamais comme tout le monde. Ça craindra à ses dix-huit ans. Mais il en est pas encore là, alors autant profiter de l'ange endormi.
Le Début du Conte

Abel, il est né pendant le mois de septembre. Le 16 plus exactement. Il y avait beaucoup de vent, ce jour là. On entendait à peine les pleurs faiblards du petit gamin qu'on tenait dans ses bras. Abel, il a toujours été faible, même à la naissance. On a cru qu'il allait mourir avant de grandir. Et pourtant non. Il a réussi à grandir, comme la petite fleur qui éclot en pleine tempête de neige, si frêle, mais si déterminée.

Trop faible pour travailler aux champs, trop idiot pour étudier, trop naïf pour prier, il devint berger. La lande couverte de petits nuages remplirent ses yeux et son cœur, faisant naître son amour pour les moutons dès ses deux ans, le concrétisant à ses quatre ans, où il suivait sa maman gardant le troupeau à travers les champs. Il était autant à surveiller que ce fameux troupeau, se perdant à la moindre occasion parmi les nuages vivants, tombant à la moindre pierre et gazouillant sa joie au moindre papillon. Lors des naissances, il passait toujours du temps avec l'agneau nouveau-né, comme s'il venait de trouver son âme sœur. Abel, c'est vraiment un gamin simplet. Il a des bonheurs aussi simples que lui. Pas comme son frère.

Son frère, Caïn qu'on l'appelle, il crevait de jalousie. Toute l'attention était toujours porté sur ce gamin, cet attardé, et jamais sur lui. Toujours à s'inquiéter du bobo du bébé, toujours à le couver, toujours ! Il en avait marre, alors il a commencé à agir pour attirer l'attention de ses parents. En cassant. C'était pas la bonne méthode pour être aimé, pas du tout. Il se faisait punir, et gifler quand ça suffisait pas de l'envoyer dans sa chambre. Et sa jalousie grandissait. Il a été bien content quand il a entendu ses parents parler de ce qu'on leur avait dit au marché. Abel allait être envoyé dans une maison spéciale il paraît, puisque sa mère attendait un nouvel enfant, parfait ! Il serait de nouveau le chouchou, il aurait juste à supporter le début de vie de l'autre.

Abel, il avait pas compris, quand on l'a laissé dans la Maison. Il se disait que ses parents allaient revenir, qu'il devait juste être sage. Ce n'est pas pour autant qu'il perdit l'occasion de parler de ses tepeutons. Il sortit une feuille froissée sur laquelle était dessiné un grossier mouton, le barbouillage d'un enfant, et c'est de là d'où vient son premier nom. Laissé pendant la sélection, il fut accepté parmi les Cygnes.
Caïn, il a bien compris, quand on l'a laissé dans la Maison. Il savait que ses parents allaient pas revenir, qu'ils les avaient abandonnés. Lui et Abel. Il était heureux qu'ils aient abandonné ce sale gosse, mais terriblement en colère que lui aussi s'y retrouve, alors qu'il était normal. Il tentait de protester, de se battre, mais petit faiblard qu'il était, il ne donna même pas une petite tape. On l'a appelé Graine, parce qu'il cultivait le sol, et qu'on savait que c'était de la mauvaise graine. Il fut choisi par les Rats pour grossir leurs rangs.

Abel a toujours eu des difficultés pour apprendre, et ce n'est pas à la Maison que ses difficultés ont évolué. Incapable de retenir une information sans en effacer une autre, il vivait dans ses dessins de moutons. Il sait à peine écrire, alors qu'il a dix ans au moment des faits. D'ailleurs, même à treize ans, il gribouille plus qu'il n'écrit. Mais il sait se relire, aussi étrange que cela puisse paraître.
Caïn a jamais eu de difficultés pour apprendre et s'est vite adapté à sa vie parmi les Rats. Il apprenait bien vite à frapper, à se bastonner, et il aimait ça. Abel était toujours le chouchou, il était temps de lui apprendre qu'il n'aurait jamais dû naître, se disait-il souvent. Enfermé dans sa jalousie, il n'avait même pas remarqué que le trouble d'Abel était moindre comparé à certains.

Et c'est ainsi qu'un jour, Mouton fut attaqué par Graine. Coincé dans un recoin de la maison, frappé par son frère, il réussit à fuir grâce à ses hurlements de peur et sa course effrénée vers la sûreté : les adultes. L'incident fit le tour de la Maison, et les noms Caïn et Abel furent adoptés pour ces deux frères, mais il fut bien vite oublié. Sans leurs nouveaux noms, il n'y aurait rien eu pour se rappeler de cette histoire à la violence commune. Caïn était un Rat, après tout.
Abel cauchemardait. Il hurlait à tout moment de la journée, mais surtout la nuit. Impossible de dormir en paix avec ses nouveaux cauchemars, ses terreurs nocturnes et ses crises de paniques intempestives. C'était l'enfer, aussi bien pour notre protagoniste que pour les autres. C'est ce qui a conduit à son isolement, mais également poussé les autres à se rapprocher de lui dans un élan protecteur.
Puis un jour, plus de Caïn. Abel gardait ses cauchemars qui se faisaient cependant moins violents, mais Caïn disparut simplement. On raconte qu'il est mort, mais personne n'a réellement vu le corps. Peut-être se cache-t-il dans un recoin de la Maison, attendant le bon moment pour assassiner son frère ? Quoi qu'il en soit, il n'a jamais reparu, emportant avec lui son lot de terreurs qu'il fit subir à son frère.

Abel, lui, a continué sa vie. Son altercation avec son frère l'a rapproché de la Maison, et il a commencé à tomber. Absorbé par la Rouge, consolé par cette douce mère, il mène une double vie. Une simple, celle de la Maison, l'autre peuplée de moutons dans l'Envers. Il n'en parle que si on lui demande, il aime garder son jardin secret. Et il comprit alors. Papa, maman, vous étiez des saints pour m'avoir envoyé en ce lieu ! Aurait-il dit, s'il connaissait le mot « saint » et pouvait conjuguer à la deuxième personne du pluriel. Il continue encore de tomber à ce jour, plutôt fréquemment, pour son plus grand bonheur. Il n'est pas conscient de sa différence avec les autres Cygnes, pour la plupart Effacés. Il pense que tous ont accès à l'Envers après tout.

C'est vers ses onze ans que la fibre artistique l'a pris. Il dessine désormais des moutons sur les murs déjà plein de peintures et de dessins, témoins du passage du temps. Il demande d'ailleurs à tous les dessinateurs qu'il croise de lui dessiner un mouton, aimant les petits comme les grands, les malades comme les compétitifs. Appréciant énormément la musique, il s'est rapproché des artistes, les écoutant à chaque occasion, et vint le jour où il chanta pour la première fois. C'était catastrophique. Pourtant, il ne se laissait pas démonter et appris à chanter juste. Il retient par cœur les petites berceuses que lui a appris sa tendre maman, bien qu'il ne comprenne pas tous les mots. Il peut d'ailleurs très bien chanter une chanson qui lui est inconnue, pourvu qu'elle ne soit pas trop rapide, et les mots pas compliqués à prononcer. Il faut le guider au début, mais il tient debout à la fin, comme pour le vélo. Les petites roues, puis on fait sans, et Abel excelle. Il aime chanter, et chantera sans doute longtemps. Si vous voulez lui faire plaisir, demandez-lui de vous chanter une berceuse, il vous fredonnera sans doute « My Sunshine », chanson dont il ne connaît pas le sens des paroles.

Et le voilà à treize ans, toujours aussi benêt, toujours aussi doux. Une part d'ombre plane cependant sur lui. Il se trouve désormais trop grand, un mètre soixante deux pour son âge, c'est trop grand. C'est l'Araignée qui l'a dit, répète-t-il, sans même savoir que l'Araignée en question ne l'a jamais dit. Il se trouve aussi trop maigre, c'est léger 40 kg, qu'a dit l'Araignée. Il est facilement manipulable, Abel, quand même. On devrait le mettre dans le dictionnaire, en temps que synonyme du mot naïf. Il tombe de plus en plus fréquemment, et il lui en manque certainement peu pour sauter le pas. Il arrive toujours pas à apprendre, et c'est inquiétant, puisqu'il parle également mal. Comment apprendre des choses complexes à un gamin qui ne comprend même pas le sens du mot compliqué ? C'est un peu perdu d'avance. Mais l'important pour lui est de rester heureux, et ce, en toutes circonstances.

Voilà pour l'histoire du petit Abel, le gamin aux teupetons.

avatar
Messages : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Oct - 23:55
Merci de venir grossir les rangs des végétariens je sens qu'on va pouvoir créer un mouvement, genre la PETA de La Maison.

Très joli début de fiche, on veut voir la suite ! Et bienvenue ! amour
avatar
Messages : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Guillotine
Mar 3 Oct - 6:13
Le debut de fiche est biblique.

Bienvenue a toi !



avatar
Messages : 64
Âge : 28
Libre pour rp? : Oui
Voir le profil de l'utilisateur
Sables
Mar 3 Oct - 8:14
je change de peau pour te souhaiter la bienvenue avec mon petit prince de sable car il me paraît important déjà de te féliciter pour avoir si bon goût en matière de lecture. l'oeuvre de st. ex étant très importante dans mes écrits avec sables je viendrais o.bli.ga.toi.re.ment te demander un lien dès que tu seras validé.

je n'ai lu que le tout début de ta fiche mais j'ai déjà hâte d'en être à l'histoire. bienvenue sur le forum et bonne continuation à toi.
avatar
Messages : 46
Voir le profil de l'utilisateur
Tâche
Mar 3 Oct - 11:52
+1 pour la ref biblique.
+2 pour la ref Petit Prince.

Ce début de fiche est magistral .Bienvenue et bon courage pour la suite !
avatar
Messages : 65
Libre pour rp? : 4/4
Voir le profil de l'utilisateur
Pieds-Nus
Mar 3 Oct - 15:03
Hello et bienvenue! hi Voilà un personnage très intéressant. Je viendrai te demander un lien, une fois que tu seras validé. :) Bon courage pour la fin de ta fiche.


Lorian gribouille en #99cc66.

Forme dans l'Envers:
Spoiler:
 


Opaline, doudou favori:
Spoiler:
 

avatar
Messages : 11
Libre pour rp? : Non, 2/2. Mais je prends les idées !
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Oct - 17:28
Merci à tous pour votre accueil, j'étais tellement stressé, vous m'ôtez une épine du pied ;w;

Lardon - Merci pour ton accueil ! Les végétariens c'est le bien, Abel va nous dessiner des affiches avec des moutons dessus pour soutenir la cause !

Guillotine - Hihi, c'était bien mon but. Merci !

Sables - Toi et moi, on est amis pour la vie ;u; A la base, je ne comptais pas inclure le Petit Prince en référence littéraire, mais finalement, il s'est imposé tout seul... Du coup, je suis quand même content de l'avoir mis. Merci pour tout !

Tâche - J'ai déjà un score de +3, youhou ! Ce début de fiche va probablement changer, mais merci beaucoup !

Pieds-nus - Tu me dessineras un mouton ? ♡ Merci beaucoup pour ton accueil !

Vous êtes trop gentils par ici, faites gaffe, je vais poser mes valises et plus jamais les reprendre hein, z'êtes prévenus.
avatar
Messages : 65
Libre pour rp? : 4/4
Voir le profil de l'utilisateur
Pieds-Nus
Mar 3 Oct - 17:37
Owi bien sûr. Comme celui-là => sheep Héhé! ^^


Lorian gribouille en #99cc66.

Forme dans l'Envers:
Spoiler:
 


Opaline, doudou favori:
Spoiler:
 

avatar
Messages : 113
Âge : 27
Libre pour rp? : Complète mais je prends les idées/projets.
Voir le profil de l'utilisateur
Brèche
Jeu 5 Oct - 0:40
Bienvenue 'tit jésus, grand pâtre des moutons ! Il donne envie d'être cajolé ce cadet encore tout choqué de ce qu'il a vécu ici. Et maintenant que je sais qu'il a des origines basques, je vais l'imaginer avec un bon accent du patois (c'est assez rigolo) Bon courage pour la fin de ta fiche.
avatar
Messages : 11
Libre pour rp? : Non, 2/2. Mais je prends les idées !
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Oct - 21:27
Bonjour bonsoir !
Merci Brèche, tu peux cajoler Abel autant que tu veux, il adore ça. J'avais jamais pensé à l'accent tiens, mais maintenant que tu le fais remarquer, c'est logique - et assez rigolo oui. Je l'ai rajouté, du coup.

J'ai d'ailleurs terminé ma fiche ! Si jamais des choses sont à changer ou à préciser avant validation, je suis prêt à éditer tout ça. <:
avatar
Messages : 110
Âge : 21
Libre pour rp? : 2/2 actuellement !
Voir le profil de l'utilisateur
Raspoutine
Ven 13 Oct - 15:18



Tu es validé


Eeeet je viens enfin te valider, Abel ! Pardonne nous de t'avoir fait attendre é_è. Tu peux néanmoins FINALEMENT rejoindre les Cygnes, petite chose fragile que tu es. Espérons que la Maison ne te mange pas, délicate créature de coton. Les innocents tels qu'Abel sont rares sur le forum, et il est bon de voir que le contexte n'inspire pas à nos membres que des psychopathes infantiles et autres juvéniles dangers publiques ; il nous faut aussi quelques âmes lumineuses pour rp leurs victimes ~ (tu vas souffrir)(non pardon Abel est adorable)(et si vulnérable evil) (Tâche te protégera, tu ne le sais pas mais Tâche t'aime déjà. Et Petit Chien aussi. Même. Un peu. TROP.)
BREFOUILLE. C'est doux, c'est tout crémeux des orteils jusqu'aux tempes, ça parle du Petit Prince, ça dégage presque de la lumière tant c'est mignon, inoffensif et émouvant de naïveté : c'est donc avec plaisir que je t'ouvre les portes du forum afin que tu puisses venir mourir douloureusement jouer avec nous. (Non mais si Rasti le croise un jour je crois qu'il décède d'émotion devant tant de délicate candeur.) (ET APRÈS IL L'ADOPTE.)
Encore bienvenue parmi nous Abel !

Je t'invite à créer ta fiche de liens et à chercher un mouton rp ici, ou à en rejoindre un déjà existant. Je t'ai déjà inscrit à la chronologie du forum, donc pas de soucis à se faire de se côté là :D.






Spoiler:
 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Aelred Aodan Flaherty # "Vous voulez un whisky ?" "Juste deux doigts." "Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"
» Une nouvelle montre s'il vous plait !! [PV Dexter]
» De l'eau s' il vous plaît [ft Patte D'écume]
» Tavernier, je voudrais une rousse, s'il-vous-plait! (PV Gil et Lib)
» SOS amitié s'vous plaît [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: