Partagez|
Ce qui transforme une fille en femme, c'est le sang
avatar
Messages : 15
Âge : 27
Libre pour rp? : complète
Voir le profil de l'utilisateur
Tempête
Mer 13 Sep - 22:54
Jamais, jusqu'à présent, les pensionnaires ne s'étaient plaints de leur dentition préférant souffrir, en silence, leurs rages de dents plutôt que de subir un retrait forcé de sucreries de leur alimentation. Mais, depuis peu, les rumeurs de vols de dents de lait enflaient plus rapidement qu'un coquard. L'innommable fée des dents qui se permettait de tels larcins ne laissaient pas même une récompense en échange, arrachant des pleurs aux plus jeunes, ceux qui croyaient encore en son existence. Les plus âgés véhiculaient déjà la rumeur de nouveaux rituels pour contenter la Rouge – la phalange du pouce ne lui suffirait donc plus comme tribut ? On patientait, guettait, prêt à arracher une incisive aux plus faibles si la rumeur se révélait tangible. Tempête avait pu observer, à demi amusée, le manège des cadets chez les pensionnaires qui, dès qu'une dent tombait, la ramassaient et la cachaient dans les replis de leurs vêtements, comme s'ils détenaient là un trésor.

Dans le lot il y avait Roussette – nom attribué à cause de ses cheveux et de sa cécité lui conférant l'image d'une chauve-souris. On la décelait à dix mètres avec sa canne blanche et ses lunettes de soleil. Du haut de ses dix ans elle écoutait tout, oreilles grandes ouvertes, recueillant les informations qu'elle rapportait au nid des Cygnes. Peu à l'aise avec ses pairs elle mangeait à la Cafetière en fin de service lorsque les bancs se clairsemaient, profitant de la présence de Tempête comme de celle d'une grande sœur, se sentant apaisée en sa présence, écoutée.

Entre deux bouchées de chili con carne, Roussette laissa exploser ses craintes comme on vide un sac trop lourd à porter. L'écuelle vidée Tempête l'amena auprès de l'endroit la plus à même de l'aider : le Sépulcre. Le lieu ne prêtait guère au sourire. Néanmoins Tempête ne pouvait pas abandonner Roussette à ses tracas. Elle aurait bien voulu l'aider mais elle ne pouvait pas négliger le regard d'un personnel compétent – qui sait ce que son obstination pourrait coûter à une jeune fille ? La canne blanche ponctuant leur avancée de tâtonnements et coups brefs sur le plancher, elles finirent par se trouver devant la porte du Sépulcre.

Fermant le poing, Tempête frappa avant de pousser la porte.

Point de Carie à l'horizon ce qui arracha une grimace à Tempête. Elle espérait tomber sur l'infirmière qui, aussi détraquée soit-elle dans son amour possessif, n'était pas dénuée de douceur. Tout le contraire de son collègue masculin dont le crachotement de vinyle parvenait jusqu'à elles, preuve qu'il se trouvait bel et bien là.

Roussette se tendit, terrifiée. La réputation de Moustache n'était plus à faire, elle était à l'image et à la hauteur de la section qu'il occupait au sein de la Maison. Tempête ne l'aimait pas – c'était instinctif. Son visage, ses manières, il lui rappelait trop son ex, ne pouvait détacher son visage de celui de Bloody Jack. Et inconsciemment elle lui associait les mêmes tares.

Elle ne pouvait décemment pas laisser Roussette seule entre les mains velues de cet énergumène.

Lorsqu'elle poussa la porte de l'office, Tempête l'aperçut – véritable bête fauve avec sa chevelure grasse et indisciplinée, faciès de pirate couturé de marques (cicatrices du temps qu'il était Rat ?) surnageant de toute cette masse. Sa main se posa entre les omoplates de Roussette en une vaine tentative de réconfort.

« 'Jour. » En la présence de cet homme, elle mâchait ses mots comme à l'époque de la rue, de la survie en jungle urbaine. « Je t'ai amené une patiente. Elle a ses règles. » Cash pistache. Tempête n'était pas de celles à s'entourer de multitudes de métaphores pour désigner le cycle de l'ovulation. « Sauf que même moi je n'ai ni serviettes hygiéniques, ni tampons, alors si tu pouvais dépanner. Et vérifier que la petite va bien. Je sais que parfois peut y avoir des complications... »

Tempête se permit d'avancer de quelques pas dans la pièce laissant Roussette se raccrocher à sa canne.

« Par contre je reste le temps de son auscultation. Comprends-la. Ce genre d’événements on en cause entre filles. Ouvrir les cuisses devant un gars, un adulte en plus, y a de quoi te filer les chocottes. Surtout une face de Rat comme toi. » Même adulte, il en avait encore la moustache malsaine. « J'aurais bien demandé à Carie mais elle est absente. »

À son grand désarroi.



PortraitCarnet
Avatar par CCCrush
avatar
Messages : 64
Âge : 33
Libre pour rp? : Yep
Voir le profil de l'utilisateur
Moustache
Hier à 21:03


Journée de paperasse ou plutôt de dossiers à lire qui s'empilaient à force d’être repoussés au lendemain et aucun gamin à se mettre sous la dent. Ce fut dans cet état d'esprit que Moustache commença à lire les dossiers des gamins dont ils devaient normalement s'occuper cette année, avec une bouteille de Stroh sur le bureau et un verre à moitié plein à portée de main.

Une bonne heure et demie plus tard quelques dossiers de lu, Moustache en avait déjà plein la chevelure. Pourquoi il y avait tant de dossiers chez lui ? Car il avait délaissé cette tache. Certes, mais bon ne pouvait-il pas, en échange de soins corrects, engager un gamin pour qu'il lui fasse la lecture pendant que Moustache restait à côté du tourne disque à apprécier la musique ?

Moustache prit un autre dossier sans grande conviction et commença à le lire quand quelqu'un vint toquer à la porte. Moustache prit son verre en main et fit mine d’être concentré dans son dossier quand, à son grand étonnement, il vit Tempête entrer, certes par seule, mais avec une gamine.

Mais de mémoire c’était la première fois qu'elle venait directement le voir ici pour une raison ou une autre. Moustache répondit d'un « lut » à l'adulte face à lui posant le dossier sur la table pour lui prêter une oreille attentive tout en buvant son verre. Quand certains mots auxquels il ne s'attendait pas parvinrent à son cerveau il manqua, par la même occasion, de recracher son alcool.

Mais cette femme ne perdait pas le nord et continua, prenant ses aises comme si de rien n’était. Certes elle tenait la Cafetière et se la mettre en dos revenait à bouffer de la merde. Elle n'allait pas faire croire à Moustache qu'elle y foutait vraiment des morceaux de gosses dans la bouffe et puis honnêtement si c’était vrai bah cela faisait une peu plus de viande à bouffer. Voilà un petit bout de femme de caractère et qui plaisait bien à Moustache.

— Tu lui as au moins expliqué la procédure, question de la mettre en confiance comme vous dites.

Moustache n'avait rien contre le fait que Tempête reste. S'il avait quelque chose à faire qu'elle soit là ou non ne changerait pas grand-chose. Qu'elle ouvre les cuisses devant un gars ou non elle ne verrait rien. Bon ce n’était pas une excuse certes, mais au moins on ne demandait pas à Moustache de prendre une voix de femme pour faire le taff. Il les aurait envoyé chier sans ménagement.

—  Car les ouvrir devant un gamin c'est mieux ? Enfin tu peux l’installer sur la chaise là-bas j'arrive. T'as qu'à la rassurer sur la marche à suivre. Tu dois bien l'avoir fait toi aussi. Par contre les tampons ce n'est pas mon fort et je déconseille pour une gosse de son âge. Ce sera serviette pour vous deux, je n'ai que ça.

Puis demander à Carrie, était-ce si judicieux vu sa réputation auprès des filles ? Sûrement pas. Ce n’était pas pour rien que Moustache appréciait sa consœur. Quant à la face de rat pour Moustache c’était comme un compliment surtout vu son passé dans la maison. Moustache ferait bien remarquer que ce genre de commentaire n'aiderait en rien la gamine, mais ce n'était pas son problème. Si la gamine stressait pour ça, ça sera à Tempête de se démerder pour la rassurer.

—  Bon vous êtes prêtes ? On va commencer l’examen.

Moustache mit en marche la tourne disque sur un nouvel air et rejoingnit la jeune fille et la femme en mettant des gants et prenant une petite bassine sous le bras.


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Takumi & Fille
» Stand up all Night Long! [Dante & Lysandre]
» Quêtes et enquètes
» Intrigue 1
» LES FAMILLES DE SANG-PUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: