Partagez|
Bruits de Couloirs
avatar
Messages : 157
Voir le profil de l'utilisateur
La Rouge
Dim 25 Juin - 14:16



Les Rumeurs


Elles courent d'une oreille à l'autre, fusent en murmures et s'inscrivent en déliés fracassés sur les murs. On les coule aux milliers de messages cryptiques et gribouillis qui parsèment les couloirs, on les matérialise sur des feuilles punaisées, et pour les plus tenaces, les plus excitantes d'entre elles, on les chuchote avec fébrilité, les lèvres humides, les yeux brillants. Certaines ont la peau dure, d'autres sont éphémères, mais elles forment en tout cas une source d'informations -fiables ou non- non négligeable au sein de la Maison. Quand elles ne sont pas formellement véridiques, elles indiquent tout du moins les lieux et personnes d'importance, les préoccupations générales du moment. Soyez certains d'une chose : les rumeurs ne sont jamais tout à fait dénuées d'intérêt. Les garder à l’œil est conseillé, voir même indispensable.

Ne serait-ce que pour être certain de ne pas en faire les frais...

••••

Les rumeurs de la Maison prennent en compte les rps et personnages des membres. Chacun est susceptible d'en lancer, pour faire du tort à quelqu'un ou par plaisir de nourrir certaines légendes. Certaines d'entre elles, concernant en général le folklore de la Maison, sont particulièrement anciennes, et tendent à se transmettre en raison de leur caractère intemporel ; la plupart sont fugitives et ne suscitent qu'un bruit éphémère, un fracas vite oublié. Si tous n'y prêtent pas foi, ce n'est néanmoins pas tant pour leur sérieux tout relatif qu'on apprécie de les connaître ou de les accoucher : elles relèvent l'existence d'un peu de piment. On aime à frissonner, face au scandale ou à la peur. Vous pouvez bien entendu vous en servir lors de vos rps !

Merci d’adresser vos rumeurs par MP à La Maison afin que nous puissions les regrouper !

Rumeurs de Juillet - 1992.


• La plus fructueuse des rumeurs actuelles concerne Banshee, l'ancien chef des Cerfs. Celui-ci aurait tout bonnement disparu, sans que personne ne puisse déterminer comment, bien que les adultes n'aient pas daigné le confirmer. Certains impliquent la Rouge... D'autres l'Envers. D'autres, plus pragmatiques, parient que son corps sera trouvé un jour dans les bois environnants. Les plus fantasques parlent d'un peuple d'anciens élèves habitant les murs de la Maison, et entraînant certains dans un royaume d'ombres et de toiles d'araignée. Une chose est certaine : suite à sa disparition, Raspoutine, ancien chef des Loirs, a pris la tête du groupe. Et l'on murmure que ce dernier aurait été très bon amis avec Banshee.

• On dit que le nombre d'agressions a eu tendance à croître ces derniers mois. Si le dernier départ n'a pas été sanglant, il se chuchote néanmoins que certaines forces, ou certaines personnes, s'ennuient de la violence au point de passer à l'acte...

• On dit que de nuit, certaines pièces apparaissent, à mi-chemin de l'Envers. Des pièces conduisant aux entrailles physiques de la maison, là où pourrissent ses fondations. Il serait possible de les repérer en guettant les murmures de certains murs en journée, bourdonnements imperceptibles témoignant d'une nature cachée. Vous saurez quoi pensez de ceux qui aux aguets, marchent collés aux cloisons dans l'espoir d'y déceler quelque langage secret.

• Il serait possible d'invoquer les esprits des élèves décédés, moyennant certains rituels occultes- les présumés sanglants sont les plus appréciés.

• Un voleur de dents de lait rôderait dans la Maison. Et bien moins généreux que la petite souris.

• Des réserves oubliées d'alcool seraient cachées à certains endroits de la Maison depuis plusieurs années. Une ivresse anthologique serait promise à celui qui mettrait la main dessus.

• La forêt alentour serait, dit-on, parfois le théâtre de cérémonies mystérieuses. On dit des Cerfs qu'ils y pratiquent d'étranges rituels païens, à la gloire de la Maison ou d'autres divinités secrètes. On dit également qu'il y rôde des adultes mal intentionnés, ou des animaux sauvages, les deux étaient assez approchants dans l'esprit des enfants.

• Un élève particulièrement joueur nommé Capitaine -en raison d'une jambe boiteuse, d'une passion pour l'alcool et d'une volume vocal devenu légendaire- aurait, plusieurs années auparavant, caché un inestimable trésor quelque part dans la Maison ou dans ses alentours. Des indices laissés par Capitaine seraient dispersés ici et là, marqués de ses initiales. Réserves de nourriture succulente, objets ramenés de l'Envers par le biais d'une secrète magie oubliée depuis lors, couteau en dent de Rouge, philtres étranges, magazines sulfureux, archives révélant des mystères persistants, et bouteilles dangereusement spiritueuses... Le butin est laissé à l'imagination de chacun. D'autant plus que personne n'a pu encore confirmer aucune de ces versions.

avatar
Messages : 157
Voir le profil de l'utilisateur
La Rouge
Mar 22 Aoû - 16:19



Les Rumeurs


Rumeurs de Septembre - 1992.


Ce sont des Rats fouineurs qui l'auraient rapporté- les juvéniles chasseurs de Fange, petites mains meurtrières qui saignent la forêt en y posant des pièges. (D'où pensez vous que viennent les pattes de lapin servant à vos grigris ?) Du moins, c'est ce que l'on dit : ils auraient, paraît-il, noté la multiplication au cours des ans d'étranges cercles de pierres et autres signes occultes, témoignant de rituels pour le moins ésotériques, même de l'avis des autres pensionnaires. On parle de gravures dans la pulpe des arbres, au plus profond des bois, aux lisières même de l'En-dehors. On parle de constructions de brindilles, de fils, d'éclats de miroir et autres babioles pendues à certaines branches, parmi des attrapes-rêves artisanaux miteux. Et l'on dit qu'en cherchant sous l'humus, on pourrait trouver d'autres troublants indices : pochette plastiques hermétiquement fermées, enfouies, au sein desquels reposeraient des feuilles enluminées de poèmes ou de dessins géométriques étranges. Boîtes emplies de poussière, de jouets, d'amulettes... et d'os ?

Les plus paranoïaques ou avides de frisson iront jusqu'à vous dire que la forêt se fait définitivement plus profonde et plus sauvage d'une année à une autre, que l'on s'y perd plus facilement, comme entraîné contre son gré vers la Maison pour peu qu'on s'en éloigne. Quant aux fugueurs -car il y en a toujours, tentant de quitter la Rouge en passant par les bois pour faire de l'auto-stop en gueulant sur le bas-côté-, ils iront jusqu'à affirmer que la frontière séparant le terrain de la Maison de l'Extérieur est devenu presque palpable, que l'on peut la sentir au moment de la franchir, acouphènes au fond de l'oreille, imperceptible sentiment d'une résistance physique. Comme une impression de passer à travers un rideau de toiles d'araignée.

Mais ainsi sont les enfants et les adolescents : ils aiment jouer à se faire peur. Alors que croire au fond ? Quelle part de vérité, quelle proportion de mensonge ? Et après tout, quelle importance ? Il ne s'agirait de rien d'autres que de cercles de pierres, de gravures dans le bois, de constructions miteuses balançant dans la brise. Tout au plus d'une curiosité à observer soi même afin d'en avoir le cœur nette.

A moins que... ?


• Il paraît, il paraît que Moustache a chopé Charogne. Ou serait-ce Charogne qui aurait chopé Moustache ? Quoi ? Comment ? Une araignée et un membre de l'Église ? On se croirait dans un mauvais feuilleton télévisé ! « Depuis combien de temps ? Combien de fois ? C'est fini entre eux ? Mais pourquoi ? » « N'importe quoi, je les connais ces deux-là, ils peuvent pas se supporter. Hier je les ai vus se disputer ! » « Mais non ça c'était des années, maintenant ils se donnent des sobriquets ! Qui se ressemble s'assemble ! » « Tu veux plutôt dire que les opposés s'attirent ? ».
La vérité, personne d'autre ne la connait. Et pourquoi pas ne pas demander directement aux deux principaux intéressés juste pour voir ?


avatar
Messages : 157
Voir le profil de l'utilisateur
La Rouge
Ven 17 Nov - 13:57



Les Rumeurs


Rumeurs de Novembre - 1992.


• Connaissez vous Vésuve ? Vésuve le Crevard, un Rat. Gueule d'ange arrosée d'ondulations bleutées, pour demi-crâne rasé tapissé d'un duvet noir frisé. Il est discret Vésuve, n'est-ce pas ? Tellement discret que la plupart du temps, on l'oublie jusqu'à ce qu'il ouvre la bouche- mais lui voit, et entend tout. C'est en tout cas ce qu'on en raconte. Que Vésuve alimente les rumeurs plus qu'aucun autre pensionnaire. Qu'il se glisse furtivement aux recoins de la Maison pour mieux vous espionner, qu'il aime à découvrir tous vos petits secrets. Vésuve explose, il hurle. Vésuve n'a pas de bras armé pour agir à sa place : il empoisonne lui même votre thé, votre bouffe ou votre dentifrice. Quand il veut faire le mal, entailler dans la chair, c'est bien sa main qui tient le couteau, se sont ses dents qui vous déchirent la peau. On raconte que Vésuve aime faire souffrir ceux qui ont l'outrecuidance de le contrarier, de lui sembler trop beaux, trop talentueux ou même encore trop purs... Personne ne brocarde Vésuve sans le regretter ensuite. Plus qu'amèrement.

Mais les langues se délient ces temps-ci, et on serait bien en mal de dire qui a commencé ou lancé la rumeur... selon laquelle le Rat traînerait dans certains endroits louches, un peu trop près d'un mur qui cachait autrefois une bien étrange réserve, laissant derrière lui des signes mystérieux. Selon laquelle il ne serait pas étranger aux agressions de l'Envers. Selon laquelle il n'aurait pas porté Banshee dans son cœur. Comme quoi Vésuve serait plus éthéré qu'auparavant, bien trop discret pour ne pas être louche... serait-ce juste un début de paranoïa faisant suite aux évènements étranges ayant secoué dernièrement la Maison ? Seraient-ce les rancœurs trop longtemps ruminées qui referaient surface ? Ou le début d'une piste ?

• L'Envers n'est plus le même depuis la Fête des Loirs. Ou tout du moins, c'est ce que vous diront la plupart des gens, à tord ou à raison, poussés ou non par la psychose ambiante qui s'installe à croupetons. Certains Sauteurs vous affirmeront qu'ils ont plus de difficulté à l'atteindre à leur guise, que parfois même ils s'y retrouvent fugacement piégés avant de pouvoir en sortir- que l'Envers se resserre, qu'il est bien moins fluide et poreux qu'il ne l'était avant. Les Tombants se laisseront aller à affirmer qu'ils s'y sentent plus souvent épiés, presque traqués parfois. Et d'autres, indistinctement de leur lien avec l'Envers, évoquent d'occasionnels battements de cœur résonnant jusqu'au fond de leurs viscères.

Plus que jamais, la Maison semble hantée.

• De nombreux témoignages évoquent des yeux qui parsèmeraient l'Envers depuis des mois déjà. Si personne ne s'en inquiétait auparavant, on commence désormais à les chercher plus volontiers, à y voir plus qu'une bizarrerie de plus, et à craindre ces regards impromptus qui se cachent dans les branches, dans le ciel, en mille recoins discrets au sein desquels ils clignent, épient, inoffensifs et pourtant angoissants... à qui appartiennent-ils ? A la Maison, ou...

• Si certains ont vite fait d'accuser leurs camarades, d'autres pensent plutôt qu'un pareil bouleversement de L'Envers ne peut être dû qu'à une intrusion ennemie, qu'a un envahisseur... Et tournent donc plus volontiers un regard soupçonneux vers les adultes. Ne sont-ils pas après tout des intrus en ces murs ? Quelques noms se glissent déjà aux lèvres...

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chassé-croisé et potins de couloirs.
» Gang of three in the couloirs [pv Nealou and Ruthlou]
» Une rousse armurée flane dans les couloirs du Louvre
» Quand on flâne dans des couloirs désert ou presque
» "Tu sais que les bruits qui courent sur les gens sont pas toujours vrai."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: