Partagez|
Brûle petite flamme.
avatar
Messages : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 21:42


ft. Asui Tsuyu - Boku No Hero Academia

fiche médicale
Sous les Briques

Je suis un grand Moustachu!


nom : Bougie, dû au fait que quasiment tout le temps elle a une bougie avec elle, même le jour du Marché où elle n'avait que faire d'où elle finirait du moment qu'elle avait cet objet qui produit une flamme avec elle.

âge : 16 ans.

âge d'arrivée : 15 ans

origines : Allemande

groupe : Loirs

rang : A venirr.

rôle : Brûleuse de mauvaises herbes et de feuilles mortes qu'elle ne brûle pas en un gros tas de feuilles. Elle fait toujours en sorte de faire un dessin avec les feuilles ou des signes divers.  

affiliation avec l'envers : Tombant

raison de l'admission : Pyromanie et bruxisme (bruxisme excentré pour elle). Bougie n'est pas une pyromane comme la plupart des gens l'entendent, ceux qui brûlent pour le plaisir sans se soucier des conséquences. Si seulement elle pouvait être comme cela, ce serait tellement plus simple pour elle et sûrement pour les autres. Elle est atteinte d'une pyromanie plus poussée et surtout bien plus rare, une pyromanie pure, un très faible pourcentage de personnes sont atteintes de cette variation.

En effet Bougie ne brûle pas pour brûler, mais pour être apaisée. Voir des choses brûler provoque en elle un apaisement et un bien-être que rien d'autre au monde ne peut remplacer. C'est d'ailleurs à cause de cela qu'elle a développé un bruxisme lié à la provocation d'un gros stress et une anxiété aiguë. Car quand rien ne brûle près de Bougie au bout de quelques minutes l’angoisse la gagne de plus en plus vite et, sans qu'elle s'en rende compte, elle grince des dents, ce qui est comme un signal d'alarme montrant que son corps stresse de plus en plus malgré elle. Cela marche aussi la nuit. C'est pour cela que pour elle les meilleurs nuits ne sont pas dans une chambre dans un lit, mais sur une peau de bête ou même un simple tapis près d'un feu de cheminée où la chaleur du feu crépitant dans la cheminée lui fait faire de beaux rêves enflammés. Elle a d'ailleurs, à cause de son bruxisme, les gencives extrêmement fragiles et qui saignent souvent en se brossant les dents ou en grinçant des dents.
Comment votre personnage perçoit-il La Maison, son folklore et ses traditions ? —
Un endroit où elle va peut-être enfin pouvoir vivre. Elle n'a pas d'avis négatif. Il y a des gens stupides et égocentriques ou mauvais, mais aussi des gens qui savent profiter du peu qu'ils ont et respectent les autres. En soit c'est déjà beaucoup plus que ce qu'elle avait avant pour le meilleur comme le pire. La Maison abrite des gens différents comme dans l'En-Dehors. Pour elle la Maison est une demeure comme une autre avec juste des règles différentes.

Comment perçoit-il L’Envers ? —
L'Envers est un endroit particulier alliant peur et bien être. Son Envers n'est  qu'eau et feu intense, un brasier que la pluie n'arrive pas à éteindre. Elle redoute l'eau mais l'Envers lui prouve qu'un feu ardent ne s'éteint pas facilement. Chaque fois qu'elle tombe elle est saisie d'une peur intense qui lui fait grincer des dents, la peur de ne voir que la pluie, la peur de ne pas voir le feu qui la soulage, la peur de se perdre sous l'averse. Puis, dans l'Envers, il y a la Blanche qui essaie de l'attraper. Pourquoi ? Bougie pense que c'est dû à sa forme lapin dans l'Envers. Blanche veut-elle lui faire un câlin, ou la manger ? Elle n'a pas vraiment envie de le savoir et préfère rester loin d'elle.

Forme de Bougie dans l'envers https://i.pinimg.com/originals/70/69/c1/7069c1fb69f561919568b269d2773dfc.jpg

Quel est son avis sur les adultes/enfants ? —
Elle n'a vraiment aucun avis sur la chose. La confiance peut-être donner à tout le monde, mais malheureusement certains n'en sont pas vraiment dignes. Mais ayant été bien souvent seule et entourée d'adultes chez elle, elle se sent globalement plus à l'aise avec les enfants de son groupe. Elle a du mal avec les Rats qui sont juste là pour faire parler d'eux selon elles,. Du coup elle a beaucoup de mal à ne pas avoir d’à-prioris à leur encontre.
Pensées en l'air

Fille d'une noble famille allemande d’où elle en a reçu l’éducation qui va pour ce genre de milieu, Bougie a une façon bourgeoise de parler. Quand elle est en état de stress cela est moins prononcé. Mais sinon, elle a un dialecte plutôt soutenu qui peut paraître hautain pour beaucoup de gens. On l'a aussi formé aux arts de la musique. Elle joue correctement du violon pour son âge et a des notions de piano. Mais la photographie lui parle beaucoup depuis quelques temps. La plupart des photos qu'elle prend représente des foyers de feu. Elle espère que cela puisse servir comme substitut pour se calmer. Mais rien ne remplace une véritable flamme. Du coup Bougie a continué, sans trop intérêt, jusqu'au jour où elle découvrit comment fabriquer des bougies. Elle s'amuse à en sculpter de diverses formes.
Fragment d'Âme

De par son éducation qui visait à faire d'elle la digne héritière de l'entreprise familiale, Bougie a acquis une culture large et éclectique. Elle peut vous citer de grands classiques de littérature comme d'autres vous ressortent les répliques du dernier Star Wars. On lui a fait dévorer du Dickens, du Balzac, du Mark Twain avec la même avidité que ses semblables regardaient les dessins animés en prenant leur petit-déjeuner.

Elle sifflote du Mozart et du Bach là où les enfants de son âge fredonnent du Nirvana et du U2. La pop culture, les références populaires, tout cela lui échappe encore sortant de ses sentiers battus. Mais ça l'intrigue, elle écoute, observe sans savoir encore si elle aime. Créative elle est toujours prête à tester de nouvelles forme d'expression, à s'adonner à des pratiques obscures quitte à y passer des journées avant d'exécuter quelque chose de correct. Impliquée dans ce qu'elle entreprend, Bougie lâche difficilement l'affaire et tâchera d'aller toujours jusqu'au bout de ses convictions. Se plonger dans une activité artistique ne l'empêche pas, malheureusement, d'être rapidement proie au stress et seul le fait de brûler quelque chose peut apaiser ses tourments.

Sans quoi la jeune fille se renferme sur lui-même rongeant ses angoisses au rythme de ses dents grinçantes. Mais que ses angoisses la rongent ou la quittent, Bougie fait preuve d'une franchise désarmante auprès des autres. Elle ne vous cachera pas son dégoût ou son approbation à votre encontre, quitte à blesser par ses mots. Elle ne voit pas l'utilité du mensonge, le trouve inapproprié.
Le Début du Conte

Bougie n'a pas toujours été Bougie. Elle était, avant la Maison, une jeune fille plutôt ordinaire. Elle était impliquée dans tous ce que ses parents lui inculquaient. La firme parentale avait déjà placé ses espoirs sur elle, comptant assurer l'avenir de la filiale sur ses épaules. Bougie suivait des cours particuliers à la maison prodigués par des enseignants qui tâchaient de faire durer les cours pour mieux être payés. Durant ces cours Bougie était silencieuse, sans saveur, moments dénués de vie, morts comme une pièce noire, elle subissait ce que ses parents avaient décidé pour elle, suivait la voie érigée.

Au fil des jours elle devint sèche, démunie de toute envie personnelle. La vie était une routine sur laquelle elle n'avait aucune prise. Elle n'avait pas même l'envie de nager à contre-courant. Qui sait, un jour, elle serait libre de nager librement dans l'océan qu'était ce monde qui lui était encore inconnu. C'était cette pensée qui la maintenait à flots.

Son seul réconfort de l'époque était un lapin, le seul caprice qu'elle avait émis auprès de ses parents et auxquels ils avaient répondus. Dans son grand lit, Bougie avait laissé une place à cette boule de poils rousse, la laissant dormir à ses côtés sur un coussin. Ces moments passés auprès de Braise, son lapin, lui permettait d'avancer pas à pas vers le monde des adultes sans avoir regarder en arrière.

Mais une nuit tout ceci fut réduit en cendres. La maison où résidait Bougie pris feu depuis une chambre voisine. La demeure s'emplissait de hurlements, de cris de douleurs, des appels des serviteurs de tout part. Bougie, elle, ne bougeait pas. Toutes ces flammes qui dansaient autour elles étaient, pour elle, comme une délivrance qui allumaient son existence. Le vent était dans son dos, et non plus face à elle. Elle se sentait apaisée par ce brasier malgré l'axphisie qui la gagnait. Elle ne remarqua pas l'absence de Braise et la porte entrouverte de sa chambre. Rien d'autre n'avait plus d'importance que ce sentiment de bien-être qui lui conférait une pleine sérénité.

Lorsque les pompiers vinrent sauver les résidents de l'incendie, Bougie se débattit, indifférente au secours qu'on lui portait. Elle ne comprenait pas qu'on chercha à l'extirper de cette danse enflammée qui la fascinait. Prisonnière des bras de l'homme elle ne put que se débattre aveuglément. Ce soir-là Bougie avait allumé la mèche de sa vie. Elle avait gagné des tuteurs qui ne voyaient en elle que l'argent suscité par les affaires de ses parents décédés. Les examens et le suivi psychologie qui suivirent n'augurèrent rien de bon. Les médecins la pensaient à jamais marqué par le choc de l'incident au vu de ses demandes répétées d'avoir une bougie, quelque chose à brûler auprès de lui. Les refus à ses demandes se concluaient par des pics de stress accompagnés de grincements de dents.

Le suivi, les soins, tout cela coûtait bien trop aux yeux des tuteurs de Bougie qui préfèrent stopper toute prescription malgré le refus de l'équipe médicale. Ils savaient où envoyer une telle gamine, ne plus en avoir la charge : la Maison. Là-bas Bougie trouva un nouveau foyer et de quoi l'apaiser. Ce fut ainsi que Bougie fit couler les premières gouttes de cire de sa vie-bougie.

avatar
Messages : 72
Âge : 28
Libre pour rp? : Oui
Voir le profil de l'utilisateur
Sables
Lun 4 Sep - 21:56



Tu es validée


Petite plume de cendre. Petite chose aux fascinations incompréhensibles pour ce monde. A l'entêtement de brasier. Ce petit lapin tu vas venir le retrouver mais fait gaffe à la Blanche qui te poursuivra bien vite. Je te félicite une nouvelle fois pour ce personnage étrangement délicat, créatif et original. C'est du grand cru comme tu sais nous en faire je ne suis pas déçue !

Tu peux désormais créer ton carnet de liens et à poster une demande de rp. Tu peux également ajouter ta patte à  la chronologie du forum. Amuse toi bien par ici et encore une fois, bienvenue !




Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ishi, petite flamme
» Nouveau Sang |PV : Petite Flamme|
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: