Partagez|
héroïne / acide
avatar
Messages : 50
Libre pour rp? : non sauf si ça vous dérange pas d'attendre 10 ans pour une rep
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse
Sam 2 Sep - 0:02

faire semblant voilà le nouveau crédo j'échange mes neurones contre des bédos

il y avait ce petit mur au fond de la cour
et juste derrière ce coin de béton rongé de verdure et d'amour flanqué entre la forêt et la bâtisse - où les gosses se glissent vont se faire la bise la baise s'éclopent viennent se filer des clopes
où acide l'avait conduit grand valet poussant son carrosse (il n'avait pas eu un merci).
mais il y avait ce murmure au fond de la cour
ce genre d'endroit un peu perdu mais connu de tous dont tous les gamins ont besoin pour rester à l'abri des adultes (incultes à leur propre culte). et la maison ne fait pas exception ; puisque de l'enfance elle s'est faite bastion.

- acide

le nom qui pique sur le palais princier,
dévisage le concerné de haut lui qui est en tailleur pas constamment cloué à son putain de trône (comme si elle ne devait pas quitter ses fonctions) - de souveraine des cons.
le jour en déclin qui enrobe leurs silhouettes courbées,
observe les doigts d'acide jaunis de brûlures qu'elle se souvient avoir volontairement causé (quand elle perd un peu de sa majesté) les voit rouler des rêves dans les feuilles encore vierges - futurs bâtons de mort.

- acide la nuit va tomber

(boum)
sauf que la nuit ici tout le monde le sait elle ne tombe pas elle dégringole comme une gangrène inarrêtable ; un voile nocturne tissé de cauchemars et de fantasmes
(un envers du reflet). que sarah n'a pas envie de revivre surtout pas quand t'es dans les parages, quand elle sait qu'elle pourrait se réveiller en pleurs (une course effrénée de plusieurs heures) avec ta sale gueule de bridé sous le nez. mais elle se dit que peut-être que ton sourire et ton écran de fumée pourront lui servir de barrage - quand tombera l'orage. parce qu'en ce moment princesse est exténuée des nuits sans sommeil teintées des couleurs de la grande vermeil - rouge et noir les rêves sans espoir
(mais pour le moment nous n'en sommes qu'au soir et elle n'a pas fini de te charrier pour mieux se sentir exister)
toi la seule charogne voulant bien la supporter telle qu'elle est ; car princesse n'est pas héroïne et même elle a besoin d'un chevalier.

- c'est pas parce que t'es un chinois que tu dois travailler toute la nuit hein

trop concentré sur la mort qu'il porte à ses lèvres
princesse dans sa détresse ; viendrait presque à l'en envier.

- mais tu sais, je fais l'effooooort de te tenir compagnie aussi tard donc
je pourrai essayer ? fais pas ta pute, même si c'est compliqué pour toi je sais


sourire effilé au rasoir - y a bien qu'les rêves pour chasser les cauchemars
BY MITZI
Dim 3 Sep - 0:43


Acide.

Clac.
Bruit du zippo qui dérape sous ses ongles défoncés et ses doigts tremblants (y en a un qui est cassé).
Il s'y reprend à mille fois, ça l'agace. sIl n'a même pas la présence d'esprit de soupirer lourdement à la remarque de sa Grandeur.
Acide la nuit va tomber.

Il est assis sur le muret, elle sur son trône en contrebas.
La nuit va tomber le ciel est rouge et violet foncé. Meilleur moment de la journée mais ça Princesse elle peut pas le comprendre hein. Elle peut rien apprécier faut toujours qu'elle se plaigne. Et même face à son silence elle continue c'est pas parce que t'es chinois que tu dois travailler toute la nuit. Ça le fait doucement rigoler.
Imperceptible.
Juste les épaules qui se secouent doucement alors qu'il fait carapace autour de son briquet pour en conserver la flamme.
Putain de vent de merde.

Mais tu sais, je fais l'effooooort de te tenir compagnie aussi tard donc je pourrai essayer ? fais pas ta pute, même si c'est compliqué pour toi je sais.

- Chhhh.

Il lève les yeux vers elle, enfin, il les baisse du coup, avec l'expression du mec qu'on dérange, sincèrement, comme s'il était là toute seule et qu'elle venait lui taper la discute. Mais c'est juste sa tête normale en fait.

- Tu la fermes des fois, princesse ?

Princesse sans majuscule, c'est un surnom affectueux, c'est chérie, trésor, mon cœur, ma royale petite connasse.

- Fais pas trop la meuf, je te rappelle que si je veux je me casse et je te laisse là. Tu vas faire quoi, tu vas ramper ?

Sa menace préférée.
Qu'il met jamais à exécution.
(Même si imaginer la rouquine se traîner jusqu'au dortoir en pleurnichant sa peur du noir, ça a quelque chose d'hilarant.)
Il fait glisser le joint de sa bouche jusqu'à la main de Princesse.

- Juste une taffe après tu rends.

Sourire narquois.
On dirait qu'il lui met un flingue entre les mains ou un truc comme ça ; c'est pas loin vu comment il est chargé. Elle va s'étouffer la pauvre chérie.
Tant pis.
avatar
Messages : 50
Libre pour rp? : non sauf si ça vous dérange pas d'attendre 10 ans pour une rep
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse
Mar 5 Sep - 22:53

faire semblant voilà le nouveau crédo j'échange mes neurones contre des bédos

autant répondre à la question tout-de-suite

- jamais, il faut bien quelqu'un pour relever le débat ici

ici c'est la maison c'est cette cour c'est cette nuit c'est ce coin c'est cette discussion précise où l'éloquence fait tant défaut - discuter avec acide avait toujours eu quelque chose de jouissif dans le sens où princesse avait tout le loisir de monopoliser la discussion. de cracher les pires insultes, déverser tout le flot de haine dégueulasse qui lui serrait si souvent les entrailles
vomir les pleurs pour ravaler sa fierté
(avec acide elle pouvait laisser tomber sa dignité) et dieu ce que ça la soulageait
de savoir que les menaces ne l'atteindront jamais ; une princesse n'est jamais trahie par son valet.

- moooh tu n'oserais pas bichon, si ?

si elle le pouvait elle irait lui caressait la tignasse
ses cheveux d'ébène et la crasse dégueulasse
(bon chien)

- je sais que tu m'aimes trop pour ça

ça elle ne le sait pas après tout les chiens ça n'en divulgue pas beaucoup (les sentiments chez vous c'est un peu tabou)
alors elle préfère se complaire dans cette ironie princière et ce sarcasme carnassier (plein de tendresse)
alors que le vent se lève chaude goulées d'été soulèvent les pans de sa jupe - la jolie valse du zéphyr
qui déferle sans éteindre la flamme qui brûle les rêves enroulés

- merci chéri

sourire badigeonné de rouge (elle en laissera sûrement dessus) qu'est-ce qu'elle en a à foutre tant que ça peut lui donner quelques secondes de répit
le temps que la fumée la dévaste comme le feu à l'intérieur des poumons
comme la douce odeur des herbes brûlées qu'on finit par ne plus sentir car on est beaucoup trop loin ; trop haut
tire une première taffe
toussote ça brûle ça pique mais
qu'est-ce que c'est bon
(en reprend veut s'embraser)
s'envoler et partir en fumée

- ça tousse va brûle ça passe c'est bon

le temps de s'habituer et ses yeux commencent à se plisser
partir vers des cieux plus cléments - fragile princesse qui décolle trop facilement

- je la garde un peu, s'teplaît

elle commence à voir des couleurs qui n'existent pas

- je me sens grave bien..
ça va t'es pas trop con au final tu connais des trucs cools...


une taffe de plus et elle sera debout

- haha..

ricanement d'ailleurs - d'autrui
(c'est autre chose que le whisky)
lâche le joint dans sa folie

- acide.. aciiiiide j'ai envie de voler
tu veux bien m'aider ?


un peu plus et elle sautera à son cou - la princesse déchirée à jeter aux égouts.
BY MITZI
Ven 15 Sep - 20:19

Moooh tu n'oserais pas bichon, si ? je sais que tu m'aimes trop pour ça.
Acide la regarde l'air de réfléchir sérieusement à la question.

- Non.

Mais en vrai il sait pas. Il ne voit pas l’intérêt de blesser Princesse, de la faire tomber de sa chaise, la regarder pleurer ou supplier et rigoler de ça, se satisfaire de son impuissance – non, ce genre de persécutions c'est pas son créneau – il préfère mille fois que ce soient eux deux contre le reste du monde, que lui contre elle.
C'est peut-être à ça qu'il mesure son affection pour elle.

Elle dit merci chéri il regrette instantanément.
Elle va mettre du rouge à lèvre sur son joint en plus la connasse (il trouve même pas ça sexy avec elle).
Princesse tousse et s'étouffe comme une grosse débutante – il est chargé on a dit – mais elle dit quand même ça passe c'est bon et je la garde un peu, s'teplaît . Acide grogne déjà. Et puis elle prend une autre taffe alors qu'on avait dit une seule, et lâche le joint dans la terre.

- Putain t'es chiée.

Elle écoute pas évidement elle est déjà défoncée elle glousse comme une conne.
Même presque elle en devient niaise.

acide.. aciiiiide j'ai envie de voler tu veux bien m'aider ?

Il se laisse tomber du muret sans souplesse, prend le temps d'abord de ramasser sa précieuse – éteinte bien sûr – qu'il époussette vaguement avant de se la recoller entre les lèvres. Gout de terreau et de rouge à lèvres cheap, c'est dégueu mais c'est la dèche. Puis il s'accroupit devant Princesse bien assise sur son trône, pose les mains à plat sur ses accoudoirs et la fixe avec sérieux droit dans les yeux.

- Ok je vais t'apprendre écoute bien.

Il plisse les yeux, baisse le ton, ses instructions se tissent dans le velours.

- Pour voler c'est très facile tu as besoin d'élan. Tu fais comme les avions, princesse, tu t'élances, tu cours tu cours tu.

Et il ouvre les yeux en grand comme un enfant qui réalise une grosse bêtise, prend un air terriblement navré. Oh le comédien, comme monsieur jeudi serait fier !

- Ah bah non. Ah non je suis con tu peux pas, oh Princesse je suis tellement désolé.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» De derrière le reflet [Royaume Acide ~ quête solo ]
» Sang acide et réaction en chaîne
» Le coeur d'un homme est plus rocailleux qu'un sol acide. - OZ
» de l'utilisation des plantes...
» Les wip de la Waaagh Keléplugross'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: