Partagez|
« Si tu les perds, t'es dans la merde ! — Binocle
avatar
Messages : 12
Âge : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Binocle
Mar 29 Aoû - 20:07


ft. Velma Dinkley - Scooby-Doo

fiche médicale
Sous les Briques

Salut ! Alors moi c'est Mo', j'ai la vingtaine et j'suis tombée sur vous grâces à un Top-Site (lequel ? je ne sais plus). Je tenez à vous dire que j'aime beaucoup le design du forum, il est très très beau. Vous m'avez l'air tous super sympa, petite communauté (ça me change) et ça fait du bien. Keur keur sur vous ♥


nom : Binocle ; elles cachent les deux tiers de son visages, sans elles, le monde est flou. C'est la première chose que l'on remarque quand on croise son regard, même si ce n'est pas très original et pourtant, si bien trouvé.

âge : 15 ans.

âge d'arrivée : 9 ans.

origines : Anglaises.

groupe : Cygne.

rang : L'Apothicaire.

rôle : Créatrice de Remèdes Naturels à base de plantes, sous formes d'infusions ou plus rarement de crèmes ou d'huiles essentielles.

affiliation avec l'envers : Tombante.

raison de l'admission : Kleptomanie & Hémophilie ; elle prend sans le vouloir, elle s'approprie sans le savoir. Elle saisi des choses, un rien et parfois même de la poussière. Elle garde, des souvenirs des autres, d'un instant, précieusement alors que c'est sans valeur.
Saignements sévères et soudains, sans explications et sans raisons. Mère Nature et ses caprices, toujours plus dur à surmonter. Une vie à l'infirmerie, à s'inquiéter des ecchymoses et à surveiller les angles des portes.
Comment votre personnage perçoit-il La Maison, son folklore et ses traditions ? —
En réalité, malgré le fait qu'elle soit une Cygne, Binocle se plie sans mal aux traditions de La Rouge. Son folklore elle le trouve captivant, intriguant et ça éveille sa curiosité. Parfois, ça lui fait même grimper l'adrénaline dans le sang. Pourtant elle sait qu'il est violent et si... carmin à la fois cramoisi, une couleur qu'elle connait si bien, mais qui au contraire du noir et du bleu violacé, la rassure intérieurement. Chez moi. Le seul endroit où l'ont a bien voulu de toi.

Comment perçoit-il L’Envers ? —
Comme un monde à part entière qui ne demande qu'à être exploré. Il lui donne peut-être des fourmis au bout des membres et lui rend de temps à autre les genoux mous, mais Binocle elle aime gambader dans l'Enver en essayant de le comprendre d'y chercher de la sécurité dans sa quête d'avenir. Binocle elle y tombe et y cède en rêvant secrètement d'un jour pouvoir y aller à sa guise et peut-être même y rester.

Quel est son avis sur les adultes/enfants ? —
Les adultes ils ne font pas toujours bien leur travail, ils sont chiants et prises têtes. Ils font même un peu peur parfois et Binocle, il ne lui tarde pas d'être une grande. Pour ce qui est des enfants, Binocle elle ne porte pas spécialement dans son cœur les autres groupes. Ceux qui l'on laissé sur le carreau le jour de la Vente aux Enchères ; mais elle sait que ce sont des enfants, tout comme elle, des reclus de la société et qu'ils jouent et rient, tant qu'ils le peuvent encore.
Pensées en l'air

Malgré que cela soit quelqu’un d’ordonné, Binocle c’est quelqu’un qui trouve toujours le moyen d’oublier un truc, de le perdre un objet et de s’étaler dans le couloir en trébuchant sur un obstacle invisible. Binocle elle n’a pas beaucoup d’équilibre. Elle aime lire, beaucoup trop même, elle passe son temps à la bibliothèque, c’est probablement le seul endroit de la maison où on est sûr de la trouver si on la chercher ; faudrait-il encore la chercher. Binocle elle collectionne les objets brisés, cassés et dysfonctionnels. Parfois elle les trouvent sur son passages et d’autres fois elle les subtilent à leur propriétaire. Elle n’en a pas conscience, pour elle elle conserve un souvenir, un instant, un lien en mémoire dont ne sait quoi et elle garde tout ça sous son lit dans des vieilles boites à chaussures. Binocle elle aime écrire, à la machine et avec de l’encre au bout d’une plume. Des fois elle gribouille des petits personnages dans les angles des feuilles. Comme tout les Cygnes elle tient un journal intime, mais un journal un peu codé. Binocle elle est pleine de mystères et elle ne veut pas qu’on sache que c’est de sa faute si les choses disparaissent dans La Maison, même si elle est certaine que des fois, ce n’est pas son œuvre. Des fois il lui arrive encore de jouer de la clarinette, mais c’est bien rare, elle préfère de loin écrire des poèmes ou bien en lire. Écouter de la musique sur vinyle et dans son walkman, des vieux trucs qui claquent bien. Binocle elle coud, au crochet, elle aime bien faire des pulls et des écharpes, c'est souvent cela qu'elle offre aux habitants de La Maison pour Noël, avec des huiles essentielles ou du thé et infusion qu'elle prépare elle-même. Elle lit aussi beaucoup de SF et en regarde quand c'est possible à la TV, elle crois dur comme fer à l'existences des aliens. Binocle elle aime les animaux, leurs venir en aide et jouer à l'infirmière avec eux, de part ce fait elle déteste ceux leur font du mal, surtout par plus plaisir sadique.
Fragment d'Âme

Binocle elle se sent seule là-haut, dans ce monde semblable à un jeu d’échec. Elle se sent seule dans son intellectualisme et dans ses manières, ses façons si caractéristiques. Binocle elle s’invente un pays, un univers et ses constellations, elle a beaucoup d’imagination, mais à la fois elle est catégorique, autoritaire un peu. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et essaye rarement de comprendre l’opinion des autres ; ce n’est pas qu’elle ne croit que ce qu’elle voit, c’est plus complexe, plus profond. Binocle elle a de l’ambition, par exemple, si Binocle était la chef des Cygnes, elle se battrait, pour montrer aux nouveaux que les gris ne sont pas que ceux dont l’on n’a réellement pas voulu. Binocle elle voudrait changer le monde et elle pense qu’elle le peut. C’est aussi une personne très secrète, qui parle peu d’elle, ou du moins qui évite. Elle est curieuse Binocle, curieuse comme personne. Elle aime enquêter, tout noter et surtout, tout savoir ; mais Binocle elle ne se crève pas, son énergie elle la garde précieusement et elle ne fait jamais rien par pur impulsivité, elle n’aime pas ça les gens trop vifs, les sanguins comme on dit. Avec Binocle tout est réfléchi, calculé, rien ne se fait sur de la totale improvisation. Elle aime partager son savoir, ses connaissance, apprendre et faire apprendre aux autres, mais ce n’est pas quelqu’un qui se perdra en bavardage, pourtant elle tient aux personnes qui l’entourent, même les être cupides et les paresseux. Binocle elle aime ce qui cabossé, brisé, tordu et distordu. C’est une fille pleine de contradictions flagrantes. Binocle elle est cette innocence idéaliste et à la fois cette personne cyniquement amer. C’est un capharnaüm d’émotions opposées et complémentaires, parfois même fusionnelles. Binocle elle est timide et a un mal fou à prendre la parole en publique, elle déteste être le centre de l’attention. Sous le feu des projecteur. Pourtant quelqu’un qui a plutôt confiance en sois et qui à la fois renvoie un aura mystérieux. C’est une perfectionne, tout est bien ordonnée dans ses affaires, même sa tenue est toujours propre et bien soignée. Et parfois Binocle, il lui arrive d’agir sans conscience morale, parce qu’elle ne l’a pas pris en compte dans son plan si bien ficelé et donc il lui arrive de blesser, de faire mal, mais elle se dit que c’est bien souvent dérisoire vis à vis de son histoire.

Binocle elle n’est pas bien grande, juste au dessus du mètre soixante pour un poids de cinquante-cinq kilogrammes. Oui, Binocle elle a des formes. Elle est de ces filles à la poitrine pulpeuse et aux cuisses garnies déjà à un jeune âge. Binocle elle a la peau porcelaine, laissant entrevoir le circuit violacé des veines, parfois entrecoupé de pansements et autres bandes. Elle a de grand yeux, qui prennent de la place sur son visage circulaire, des yeux aux iris bleus et cachés sous d’épais verres. De grandes lunettes rondes, frôlant ses pommettes couvertes de tâches de rousseurs. Ses lèvres son charnues, elle sont de celles qu’on veut embrasser. Ses pieds tout comme ses mains sont petits, elle a les doigts fins, mais pas autant que les pianistes. Binocle elle a les cheveux auburn, coupé au carré avec une frange droite masquant son grand front. Souvent elle s’habille avec des jupes, des chaussettes hautes et des chaussures Mary Jane. Elle passe des chemises manches courtes ou longues, tout dépends de la saison et des pulls en laine douce. Binocle elle porte des couleurs automnes, du rouge, de l’orangé, du jaune, des marrons et même du taupe. Parfois elle se glisse dans du noir et accessoirement du gris.
Le Début du Conte

C’est dans un tout petit village du nom de Wootton Courtenay de la région Somerest en Angleterre, perdu au milieu de Dunkery & Horner Wood National Nature Reserve qu’à vue le jour Primrose Grants. Elle n’était pas partie avec grand nombre d’avantages dans sa vie la pauvre petite. Myope comme une taupe et hémophile jusqu’au bout des ongles, mais ce n’était pas une plaie, loin de là. Faut juste croire que c’est le destin qui a voulu joué, qui s’est mis entre elle et un possible bonheur.

Primrose ne se souvient pas de ses parents et encore moins de sa vie à Wootton Courtenay. Ses géniteurs ont trouvé la mort dans un accident de voiture. N’allez pas croire qu’elle fut la seule survivante de ce drame, on ne conte pas ici l’histoire tragique d’une héroïne de comics, mais bien d’une gamine plus ou moins comme les autres, qui à perdue ses parents. Primrose n’était pas dans la voiture, non, elle était chez ses grands parents à Bristol entrain de faire la sieste dans son lit à barreaux. Peut-être a-t-elle fini par pleurer un long moment au bout d’un certain temps, on dit que les jeunes enfants ont surtout besoin de leur mère, alors peut-être lui a-t-elle manqué ? Toujours est-il qu’elle ne refusait pas le biberon que lui tendait sa chère grand-maman, qui elle, à l’instar de son mari, étaient dévastés.

Les pédopsychiatres ainsi que sûrement de grands auteurs portés sur la philosophie infantile et la vie, irait probablement dire que c’est le traumatisme d’avoir perdu des parents si jeune qui fut la cause des troubles de Primrose Grants. Peut-être est-ce vrai et peut-être que non ? Mais il est vrai que cette manie de voler des choses étant aux autres, sans raisons, souvent des choses bancales, dysfonctionnelles qui plus est, pouvait se traduire par un manque. Mais un manque de quoi ?
Primrose n’a pas déclencher le moindre symptôme de kleptomanie avant son arrivée aux États-Unis alors qu’elle n’allait tout juste que sur sa sixième année de vie. Ses grand-parents lui avaient donné tout l’amour possible, elle ne se sentait pas plus perturbait que cela, même de savoir que ses parents était morts ne la dérangeait pas tant que ça. Elle ne les avaient jamais connu et grand-mama et grand-papa savaient y faire avec elle. Pourtant la donne changea quand le dit grand-père contracta un cancer, au début, ce n’était pas flagrant, on avait espoir, puis la médecine a fini par faire comprendre qu’il ne s’en sortirait pas. Sa femme, ne supportant pas déjà l’idée de voir mourir son mari lentement à petit feu, ne pouvait se résoudre à ce que sa tendre petite fille assiste à un tel spectacle, même si cela est une preuve que nous sommes tous éphémères en cette Terre. Tu retourneras à la poussière. C’est donc dans ces conditions que Primrose fit route vers les USA, pour aller vivre chez sa tante, l’abominable sœur de son paternel.

Sophie-Anne Rosenbach épouse de Douglas Rosenbach, un américain plus américain que tout les ricains de cette foutu plantète. Ils vivaient en Caroline du Nord, en banlieue de Charlotte et essayaient vainement de se faire passer pour des bobos richou, alors qu’ils étaient à moitié sur la paille. C’était la vie du faux-semblant à pleins nez. Ils étaient plus jeune que ce qu’auraient été les parents de Primrose et ils n’avaient pas d’enfants. Sophie-Anne ne voulait pas perdre sa ligne, mais Douglas voulaient au moins un marmot, un bambin pour porter son nom quand il serait dans la tombe. Ils envisageaient de faire appel à une mère porteuse. Lui il n’arrêtait jamais de manger, s’était un espèce de beauf qui ne pouvait s’empêcher de mater toute les femmes qu’il croisait dans la rue en se rendant chez son pote Bill, alors qu’il disait aller au travail. Elle, elle buvait bien trop, toujours un verre de vin à la main et un rire condescendant qui s’ensuivait toujours d’excès de colères démesurés.
Pourquoi donc la grand-mère avait-elle pensé que c’était une bonne idée d’envoyer Primrose chez de tels gens ? Tout simplement parce que personne ne savait toute cette vérité, des années qu’on ne les avaient pas vue. L’enfant n’était pas tranquille à l’idée d’aller vivre chez des inconnus et elle avait bien raison. Elle avait du mal à s’adapter à l’école et vue qu’on appeler souvent Sophie-Anne à cause de problèmes, comme des vols ou autres, ce n’était jamais gai. La tante tapait des crises et la privait de repas, argumentant qu’elle était grassouillette, parfois elle ce mettait à la frapper, ce qui déclenchait des hémorragies et les obligeaient à l’amener à l’hôpital. On se questionnait là bas, mais Sophie-Anne était une reine du mensonge et Primrose bien trop effrayé pour dire la vérité.

Primrose espérait qu’elle pourrait un jour retourner en Angleterre que ce calvaire serait fini, mais un jour le téléphone sonna avec une mauvaise nouvelle, une terrible annonce. Sophie-Anne pleurait de désolément, d’épuisement et de rage. Sa mère mère ne s’était visiblement pas remise de la perte de son mari parti il y a un an ; pas du tout même, les autorités locale l’avaient retrouvé ce matin même pendu dans sa cuisine.
Sophie-Anne était anéantie, mais pas tant par la nouvelle, plutôt par la constatation qu’elle allait devoir garder Primrose, la fille grasse, bigleuse, fragile et voleuse de son défunt grand frère. C’était trop. Elle, elle voulait des enfants beaux, en bonne santé, qui la rendrait fière, du moins, si elle avait voulu des enfants. Elle ne voulait pas de cette erreur de la nature qu’était sa nièce. Alors elle s’est renseignée est c’est ainsi qu’elle à su pour La Maison.

Primrose ne vit pas cela comme un nouvel abandon, pas comme une libération non plus. Elle n’avait que neuf ans à l’époque et tout ce qu’elle voyait s’était un lieu sinistre, mais peut-être pas autant que chez sa tante. Elle ne lui a même pas dit au revoir au passage, ni même adieu, c’était sûrement mieux ainsi.
Elle se souvient très bien du jour de la Vente aux Enchères, de l’instant où elle est devenue Bincole et de quand ils se sont battus. De quand personne n’a voulu d’elle, une fois de plus. Heureusement il y avait les Cygnes, mais l’auraient-ils prit s’ils s’étaient eux aussi battu ? Cette interrogation a souvent hantée les pensées de Binocle, puis avec le temps elle a fini par se dissoudre. Les choses étaient ainsi, elle serait une Cygne, un point s’est tout. Elle avait sa place dans cette maison, comme chacun des enfants ici et en un sens, c’était bien la seule et unique chose qui comptait pour elle. La seule chose qui avait de l’importance et dont elle pouvait se soucier. Chez elle.



avatar
Messages : 104
Âge : 28
Libre pour rp? : Complet / prends les projets en mp
Voir le profil de l'utilisateur
Fange
Mar 29 Aoû - 20:11
je viens saluer ton personnage ainsi que ton originalité. je suis déjà sous le charme et assoiffé d'en savoir un peu plus. à très vite par ici et bonne continuation *sourit*



avatar
Messages : 28
Âge : 18
Libre pour rp? : Ouep !
Voir le profil de l'utilisateur
Gamin
Mar 29 Aoû - 20:19
Bienvenue Binocle ♥

C'est la première fois que je vois quelqu'un jouer Velma en Rp, ça me fait chaud au coeur parce que j'aimais beaucoup ce personnage dans ScoobyDoo (c'est mon enfance hé hé).
Ton personnage est intéressant, j'aime bien son côté Kleptomane en fait. Bon courage pour finir ta fiche, je viendrai lire la suite héhé.
avatar
Messages : 74
Âge : 33
Libre pour rp? : Yep
Voir le profil de l'utilisateur
Moustache
Mar 29 Aoû - 20:31
Bienvenue à toi.

Jouer l'hémophilie est sympa ça change de ce qu'on peut voir en général. Je te souhaite bon courage pour le reste de ta fiche. ^^


avatar
Messages : 113
Âge : 27
Libre pour rp? : Complète mais je prends les idées/projets.
Voir le profil de l'utilisateur
Brèche
Mar 29 Aoû - 20:40
Bienvenue Miss Binocle ! Je suis comme tout le monde, déjà sous le charme de ce cygne à lunettes et fan des raisons de sa venue à la Maison. Hâte d'en découvrir plus sur sa bouille !
avatar
Messages : 44
Libre pour rp? : non sauf si ça vous dérange pas d'attendre 10 ans pour une rep
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse
Mar 29 Aoû - 22:39
VELMA OMD TU SAIS MÊME PAS A QUEL POINT JE PLUSSOIE CET AVATAR

ça fait mille ans que je voulais l'utiliser quelque part (cf les 36 fanarts d'elle dans mes dossiers) mais j'ai jamais eu l'occasion, bah voilà ça me fait chaud au cœur de la voir incarnée. ♥ binocle est adorable, elle m'a l'air tellement attachante comme gamine j'ai hâte d'en savoir plus avec l'histoire !!

GROS BIENVENUE
Mer 30 Aoû - 1:19
Une cygne à lunettes, quelle bonne idée aaaah ça se diversifie et ça se peuple dans la Maison, ça fait plaisir à voir. Bienvenue à toi et bonne fin de fiche !! joy
avatar
Messages : 54
Libre pour rp? : Pas pour le moment
Voir le profil de l'utilisateur
Fantoche
Mer 30 Aoû - 9:26
Bienvenue à toi petite Binocle ! Le groupe des cygnes se remplit, ça fait plaisir !

Ce que m'évoque cette petite tête à lunettes :




( pardon, j'étais obligé de le partager ♥ )




icone de 100x100
Mer 30 Aoû - 18:05
je me remets pas de la cuteness de cet avatar ohlala
binocle est tellement attendrissante, et en plus tu viens chez les cygnes, que demander de plus ?

bienvenue parmi nous ♥
avatar
Messages : 110
Âge : 21
Libre pour rp? : 2/2 actuellement !
Voir le profil de l'utilisateur
Raspoutine
Jeu 31 Aoû - 13:22
Bienvenue parmi nous Binocle :D. Un personnage diablement intéressant que tu nous proposes là, dans ses contradictions et les petits détails qui parsèment sa fiche. L'alliance d'hémophilie et de cleptomanie est surprenante, mais elle n'en rend le personnage que plus singulier, intriguant.
Il y a chez Binocle une fragilité qui ne suffit pas à la définir, et j'apprécie beaucoup son caractère complexe, nuancé. En fait, je la trouve charismatique, mais d'un charisme à déceler, qui se révèle quand on prend la peine d'écouter et de regarder son interlocuteur. Une intensité cachée.
BREF. J'ai hâte de lire son histoire et de la voir se cogner dans les couloirs de la Maison :D.


Spoiler:
 
avatar
Messages : 12
Âge : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Binocle
Jeu 31 Aoû - 14:46

OMG, vous êtes tous autant que vous êtes, des amours. Merci beaucoup beaucoup de votre accueil bien trop beau ♥ #tropdemotions

@Fange > Merci honey, c'est adorable, parce que je ne me sens pas du tout originale, mais bon /die C'est toujours très agréable d'entendre ça ^^ *sourit aussi*

@Gamin > Haha, Scooby-Doo notre enfance à tous faut croire x) merci à toi aussi, il me tarde de la jouer et de mettre en scène sa cleptomanie, parce que pour le coup, ça je ne l'ai jamais fait en RP.

@Moustache > Merci o/ l'hémophilie est un domaine que je connais bien par contre, pas faute de l'avouer jouer pendant deux ans avec un perso, alors j'espère être à la hauteur !

@Brèche > Awh c'est chou ce que tu dis, et au passage, j'aime beaucoup beaucoup le pseudo que tu as choisie :3

@Princesse > Owwh ! Really ? 36 ? xD Faudra que tu m'en montre quelque uns dis-moi 8D contente que cette réf plaise autant en tout cas et aussi merci beaucoup o/

@Oubliette > Merci beaucoup à toi (huhu j'aime beaucoup les gens qui ont des lunettes ^^') ! ♥

@Fantoche > Huhu Jack et la Mécanique du Cœur, j'ai beaucoup aimé ce film et merci sweetie ^^

@Porcelaine > Pour l'avatar faut remercier Quenotte, c'est elle l'artiste ! Et merci beaucoup à toi Porcelaine o/

@Raspoutine > Blbll. Je ne sais plus quoi dire devant tant de compliment, je suis confuse et je m'incline dzeduauzpprjnzgcbh. Merci en tout cas, c'est adorable ce que tu dis et pauvre Binocle qui se cogne ^^'


Huhu, merci encore à vous tous et sinon, j'annonce officiellement que cette fiche est fini /o/ voilà voilà et amour sur vous ♥


avatar
Messages : 110
Âge : 21
Libre pour rp? : 2/2 actuellement !
Voir le profil de l'utilisateur
Raspoutine
Jeu 31 Aoû - 15:02



Tu es validée


Eeeet j'ai donc le plaisir de te valider le jour même :D. Pauvre Binocle qui semble avoir vécu sa vie comme ces enfants dont personne ne veut jamais en cours de sport (il n'y a aucun vécu là-dedans, non) (si), sur le côté et affrontant simplement les évènements sans rien reprocher au monde. Parce-que c'est comme ça.
Puissent les Cygnes mesurer leur chance d'avoir une adorable Binocle attentive et réfléchie parmi eux !

Je t'invite donc à créer ta fiche de liens et à quêter un rp pour venir trébucher parmi nous. Promis, nous aurons des pansements- demande donc à Moustache.
fange




avatar
Messages : 104
Âge : 28
Libre pour rp? : Complet / prends les projets en mp
Voir le profil de l'utilisateur
Fange
Jeu 31 Aoû - 15:04
je laisse quenotte ou raspoutine te valider.
perso je suis amoureux.

édit : HAHA EFFICACITÉ MA GUEULE GG RAS



avatar
Messages : 12
Âge : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Binocle
Jeu 31 Aoû - 15:10
Vous êtes tout les deux adorables omg ** je plore de joie ♥ (heureusement je n'ai jamais connu ça d'être celui qu'on ne veut pas en cours de sport, mais je me suis toujours imaginé que ça devait être une sensation des plus déplaisante *patpat Raspoutine (ptn ce pseudo me fait penser à la poutine Québécoise (osekou g f1))). Jm'occupe de ma RS et de quêter des RPs dès que je sors de la douche o/
Huhu, jtm Fange ♥♥


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je suis dans la merde, j'ai besoin de toi → ELIOTT MON POUSSIN.
» Ségolène est foutue
» Haïti de Martelly est dans la merde.
» un monde en paix ..non je rigoles ce monde est dans la merde
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: