Partagez|
la couleur d'une ecchymose // (porcelaine)
Mar 22 Aoû - 1:49


ft. lillie - pokemon moon & sun

fiche médicale
Sous les Briques

moi c'est pharéole mais porcelaine c'est tout aussi bien  sebastiancastellanos
c'est richter et princesse qui m'ont ramenée ici et j'ai été séduite parce que tout est si beau si bien écrit, j'ai pas les mots??
je fais partie de la team sans majuscules et EN PLUS j'écris avec en espèce de vers moches donc j'espère que ça ira ohlala.
je sais jamais quoi écrire dans ce genre de trucs donc je vais conclure en disant que vous êtes beaux et que je vous aime déjà.
LOVE


nom : (bleu de cobalt) porcelaine comme le blanc de sa peau, on la brise et on recolle les morceaux. porcelaine ça se casse facilement dans un bruit d'os. blanche fragile et abîmée comme une tasse ébréchée, porcelaine ça passe de main en main jusqu'à ce qu'on la laisse tomber (porcelaine est cassée). elle fut barbie à son arrivée, reine de plastique, de cheveux blonds couronnée ; poupée aux grands yeux bleus écarquillés ; précieuse et proprette armée de son sac vuitton et de son manteau sandro (gamine gâtée).

âge : (violet sali) quinze ans brouillés par la douceur de ses traits ; repoussant les frontières floues entre l'enfance et l'âge adulte, porcelaine c'est un visage encore enfantin et une sensualité amère déjà nichée en son sein ; mauvaise graine ou délicieuse pourriture déjà gangrenée au fond des os.

âge d'arrivée : (violet meurtri) quatorze ans chaussures prada aux pieds claquant sur le parquet ; les quatorze ans pourris les quatorze ans gâtés d'une fille (fausse femme) trop apprêtée.

origines : (bleu marin) américaine, californienne, c'est l'océan qui coule dans ses veines.

groupe : (noir et blanc) cygnes. petite brisure de porcelaine dont personne ne veut, blancheur d'albâtre dévorée dans sa petite robe noire, la peau teintée déjà par les moires des ecchymoses comme des fleurs noires à peine écloses. porcelaine clac clac clac on lui casse les os en un craquement sec, on la brise comme une poupée on l'utilise comme un jouet (pour collecter des secrets comme on collecte des dents de lait) ; porcelaine un petit cygne blafard (vilain petit canard) aux couleurs étouffées
pour toujours l'esclave de la princesse des rats.

rang : (je vous fait confiance ♥️)

rôle : (l'iridescence des mots) souris rongeant les secrets, longeant les murs et les fenêtres ; petit rongeur aux oreilles traînantes, voyeuse aux yeux globuleux qui vous guette par le trou de la serrure (cherche des faille dans votre armure). porcelaine court entre les doigts de sa princesse joueuse à l'oreille de laquelle elle murmure, et dont elle n'est que la souris de compagnie.

affiliation avec l'envers : (bleu embrun) elle tombe elle tombe comme dans une abysse océane.

raison de l'admission : elle voit des couleurs tant de couleurs qui glissent de vos lèvres de vos paupières
il y a le chagrin jaune et l'allégresse rouge et elle avait l'amour du bleu
le bleu félicité le bleu nirvana son seul délice

la vérité elle le sait (violet dégueulasse) c'est que papa ne veut plus d'elle c'est qu'elle ne peut plus être daddy's girl
parce que même la semelle rouge de ses louboutins ne masque pas
ses couleurs salies
(elle fait trop tâche sur le portrait de sa nouvelle famille)
Comment votre personnage perçoit-il La Maison, son folklore et ses traditions ? —
(rouge cruor)
barbarie sans nom aux couleurs qui s'entremêlent
elle voit rouge rouge rouge rouge
rouge rubis
rouge framboise
et ce rouge sanglant elle l'aime elle l'aime
en tâches sur sa peau en tâches sur les murs
biberonnée des histoires des plus grandes
(des reines des souveraines alors qu'elle ne sera jamais que
porcelaine)
il y a des règles il faut s'y plier
car les couleurs ne mentent pas
(et ici tout est rouge rouge pivoine rouge grenat)

Comment perçoit-il L’Envers ? —
(bleu déluge)
dans cet abysse elle tombe sans oser y croire
abreuvée de son bleu son odeur d'écume à
lui en faire tourner la tête
elle ne hait rien tant que le noir et le blanc
alors l'envers est bleue félicité au goût salé
(elle tait l'existence de ce havre entrevu
qui un jour peut-être l'engloutira
tant l'ivresse est grande de seulement pouvoir l'entendre

le bruit des vagues)

Quel est son avis sur les adultes/enfants ? —
(iridescences)
elle ploie le genou précieuse servante
face à ceux qui la surplombent
adultes comme enfants
ils sont bariolages régissant son monde
elle ne se préoccupe que de ceux qui peuvent la blesser
et
la protéger
utilisable et utilisée porcelaine ne sait que courir entre les doigts de ceux
qui sont bien plus forts qu'elle
souffler des mots (pas si) doux dans les oreilles de ceux
qui veulent bien l'écouter
(elle vous montrera ses couleurs)
Pensées en l'air

NOIR et BLANC les cygnes
elle se plie aux lois dans sa petite robe NOIRE
(papa serait fier de toi)
plissée bien repassée (c'est pas prada mais c'est pas le bagne)
vous lui donnez envie de gerber avec vos couleurs mortes
(on peut même pas dire des couleurs)
et les BLEUETS de ses ecchymoses sont couleur délice
et elle se trancherait les veines rien que pour se teinter de rouge
(mais elle est sage porcelaine très sage elle ne se le permettrait pas
parce que des plus grandes l'ont déjà cassée une fois
et qu'elle ne veut pas
être
seule)

parfois au creux de son oreille
elle entend un roulement
(OCÉAN)
porcelaine n'avait qu'un amour
et c'était la mer

v i l a i n e  rapporteuse
la bouche dégoulinant toujours d'un suave poison
(VIOLET)
au détour d'un couloir elle vous fixe de ses yeux globuleux
pour mieux aller baver auprès de ses dieux
(de sa princesse)
elle a compris désormais
(depuis que ses os furent brisés)
que si elle veut rapporter
il faut le faire auprès de celle qui peut la protéger

la clope entre les lèvres
(tu crapotes porcelaine)
fausse rebelle fifille à son papa elle crache la fumée
(BLEUE)
à l'ombre des couloirs

dans son journal elle met
des
COULEURS
tant de COULEURS
(la teinte des gens
de leurs secrets déments)
comme pour faire du bruit dans ce quotidien morose
car porcelaine ne hait rien
sinon le blanc
le noir
le blanc des pages et des pages et des pages qui se succèdent et
le noir de vos mots monocordes MONOCHROMATIQUES
(vous parlez comme des morts)
alors elle collectionne les stylos les jolis stylos rouges bleus verts roses violets
(cachés dans sa taie d'oreiller)
pour écrire des couleurs en secret

prada louboutin ici ça ne leur dit rien
(sauvages)
elle garde sous son lit
les trésors de son ancienne vie
à la couleur souvenir à l'odeur de cuir
pour ne pas oublier les jours où
elle était la préférée de daddy

porcelaine ne
jure pas
de ses lèvres ne sortent que des mots de reine
car il n'est pire couleur
que celle des injures
(ses insultes sonnent comme une élégie
mais elle n'en est pas moins mesquine)

Fragment d'Âme

porcelaine on la voit blancheur d'albâtre dans les couloirs
déambulant
(sac d'os)
(BLEU COBALT)
cachée dans l'ombre projetée des grandes dames
ses pas martelant le parquet au rythme d'une valse
elle ne veut qu'une chose
(que vous l'oubliiez)
ses bras aux fleurs écloses croisés sur sa poitrine florissante
recroquevillée
presque
(mais altière aussi)
ne désirant rien sinon se cacher dans le creux d'un cou
car si ses os sont réparés ses plaies sont encore vives en
rouge CRUOR
là où sa peau qui fut pureté de neige se crible de cicatrices
(BLEU(et) ecchymose ; la plus belle couleur)

porcelaine se vend se donne
esclave des grands gargarisée par leur domination
jamais reine toujours servante jouissant de cette inaptitude à décider
porcelaine se laisse diriger
gentil chien en laisse
incapable de vivre sans qu'une reine des fourmis
ne le lui ordonne
(et elle aime n'être que corps sans âme
exécutante sans pouvoir de décision
la tête vide et les mains sales tâchées
de vos teintes moirées)
et elle s'en fiche d'être manipulée
tant que la souveraine la nourrit
des
belles COULEURS
de ses mots
car porcelaine ne hait rien tant
que le noir et le blanc
(les cygnes fadasses enfants)
dont même les mots sont opalescents

porcelaine
si ses cheveux sont soie et sa peau
ivoire éraflé
elle n'en est pas moins dénuée de toute pureté
(blanc souillé
ROUGE enflammé)
ses yeux clairs vides comme le ciel brillants de cette avidité
malsaine
voyeuse ses prunelles courent sur votre peau sur
vos mots (se délecte de leurs couleurs)
par l'interstice de la porte le trou de la serrure ou même
un carreau cassé
elle vous fixe de ses yeux embrumés
(dans la maison elle fait partie des meubles)
du coin de l'oeil vous l'apercevez glissant vipère dans votre ombre et
en un battement de cil
elle s'est évaporée

(et vous la savez déjà en train de ramper dans les jupes des plus grands
pour souffler les secrets vilement amassés)

Le Début du Conte

dans ses lèvres de poupée il y avait
une cigarette coincée
(la fumée BLEUE comme les volutes de ses mots)
fausse rebelle à la sortie du collège

(in the town where i was born
lived a man who sailed to sea)

les bras croisés sur son manteau trop cher elle attend
dans le froid de l'hiver
écrase sa clope sur le pavé
(ses gestes sont encore maladroits
gamine
entrainée contre son gré dans cette révolte stupide)
elle se glisse
votre majesté
dans la berline de papa

(and he told us of his life
in the land of submarines)

tu fumes toi maintenant ?
ses mots sont VIOLETS et ça la dégoûte
ce paternalisme avorté
d'un père qui prétend s'inquiéter
(elle le sait il s'en fout et l'argent des cigarettes
c'est lui qui le lui a donné)
lolita réponds-moi.

(so we sailed up to the sun
till we found the sea of GREEN)

LOLITA son prénom est bleu de cobalt
lo-lee-ta elle hait les syllabes qui roulent sur sa langue
dansent sur son palais
les immeubles coulent le long de la route et tout est GRIS
le ciel est gris le béton est gris et
ses mots aussi
quand elle répond
oui.

(and we lived beneath the waves
in our YELLOW submarine)

elle se penche en avant et augmente le son de la radio
pour couvrir les remontrances
de la voix des beatles
j'adore cette chanson.

▲▲▲

juré tu l'as embrassé ?
ses mots sont BLEUS et c'est si beau
bleu comme le ciel bleu comme l'océan
(étendu sous leurs yeux)
ses mots se marient au tumulte des vagues en
un menuet d'été aux couleurs pastel
elle confirme lolita d'un signe de tête
(elle ne veut pas parler car ses mots seraient
ROSES
fierté et
gêne un peu aussi)

(we all live in a YELLOW submarine
YELLOW submarine, YELLOW submarine)

t'as mis la langue j'espère. on n'est plus des gamines.
elles gloussent
c'est VIOLET c'est sale (vous êtes pourries) mais elle fait comme si
tout était bleu
(peut-être a-t-elle mal vu les couleurs éthérées qui s'envolent en
arabesques sinueuses)
bien sûr.
son sourire il flanche un peu
(couleurs vacillantes)
face aux mots roses (maux roses)
et elle déglutit lolita elle
se sent un peu sale peut-être (violette violette)

(we all live in a YELLOW submarine
YELLOW submarine, YELLOW submarine)

on est pas sérieux quand on a treize ans
(et demi
treize ans et demi
on est plus des enfants)
les voix s'éteignent rongées par les vagues qui roulent et qui
s'échouent sur le sable
comme les mots sur ses lèvres
à lolita
(lèvres encore jeunes mais souillées déjà)
paroles mourantes comme l'écume salée
et après... vous l'avez fait ?
ferme la ta bouche
ta bouche
tu la dégoutes la lolita
avec le VIOLET VIOLET VIOLET (presque noir) qui dégueule de tes lippes comme
un venin salissant et tu sais les mots
(les couleurs)
on ne peut jamais les ravaler on est pour toujours tâchés

(and our friends are all on board
many more of them live next door
and the band begins to play)

oui.
ARRÊTEZ DE GLOUSSER
(violet violet violet c'est pourri c'est fini lolita)
son blanc est souillé de ROUGE ROUGE ROUGE
elle attrape la radio portable et de ses doigts ensablés
elle monte le son pour s'en enivrer

(we all live in a YELLOW submarine
YELLOW submarine, YELLOW submarine)

▲▲▲

il avait dit
c'est mieux pour toi
pour tout le monde

mais ses mots étaient VERTS mensonge
(papa toi aussi tu me dégoûtes tu craches du VIOLET)
elle regardait le paysage défiler par la fenêtre et tout était gris cette fois encore
tu te plairas là-bas.
il dit là-bas comme si c'était sur une autre planète
(loin de toi papa de ta parfaite femme
famille
de ta nouvelle fille)
elle fait claquer sa langue lolita
tapote son sac prada de ses ongles vernis
(tu MENS MENS MENS papa)

(we all live in a YELLOW submarine
YELLOW submarine, YELLOW submarine)

il veut se débarrasser d'elle elle le sait lolita
la jeter sur le bord de la route comme un déchet
VIOLET
tant elle s'est maculée de ces couleurs sales
(avec un prénom pareil n'était-elle pas destinée à être souillée ?)
(mon péché, mon âme. lo-lii-ta. nabokov l'avait écrit)
lo-lee-ta trois syllabes peuvent-elles définir ta destinée ?
elle ne sait pas lolita car vous savez
elle ne lit pas de livres
(les filles populaires ne lisent que des magasines)
et ce pavé-là est posé sur son bureau depuis la nuit des temps

(as we live a life of ease
everyone of us has all we need)

je pense que ça sera bien pour toi d'être éloignée de ces filles.
lolita elle comprend très bien
papa
ce que tes mots veulent dire
tu pourrais juste souffler lolita je ne veux plus de toi
car les COULEURS ne mentent pas
elles ne mentent jamais à lolita

(sky of BLUE and sea of GREEN
in our YELLOW submarine)

elle ne peut plus se voir penser
et les couleurs sont à gerber
éteins la radio. je hais cette chanson.


avatar
Messages : 77
Âge : 14
Libre pour rp? : no
Voir le profil de l'utilisateur
Richter
Mar 22 Aoû - 1:55
ma protégée, LIGHT OF MY LIFE, je vais enfin pouvoir te sauver des griffes de la vilaine princesse (faut croire qu'ici elle est plus dragon que demoiselle en détresse à sauver)
tu sais à quel point j'aime ta plume et que je suis CONTENTE de te voir ici
choquée mais pas déçue comme toujours
bisous de nous
avatar
Messages : 51
Libre pour rp? : non sauf si ça vous dérange pas d'attendre 10 ans pour une rep
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse
Mar 22 Aoû - 2:03
enfin

ai-je besoin d'en rajouter??

genre tout est super beau et magnifique et je pleure car porcelaine est trop drama et qu'elle mérite pas tout ce qui lui arrive (et lui arrivera ;))))) ).

bref gros bisous et je stalkerai pour la suite maintenant j'arrête de faire la folle parce que jme suis inscrite y a une heure woh.

♥️


avatar
Messages : 54
Libre pour rp? : Pas pour le moment
Voir le profil de l'utilisateur
Fantoche
Mar 22 Aoû - 2:42
oooh , un nouveau petit cygne pour remplir les rangs ♥️ Richter sera moins seul émerveillé

Porcelaine a l'air toute adorable, toute douce toute fissurée
et j'aime l'idée où elle est assurée que sa mère viendra la chercher ( elle me rappelle un peu le petit bonhomme, dans les Choristes, qui attend à la grille tous les samedi )

Bienvenue à toi et au plaisir de te retrouver dans les couloirs de la Maison ♥️




icone de 100x100
avatar
Messages : 143
Âge : 28
Libre pour rp? : Complète.
Voir le profil de l'utilisateur
Brèche
Mar 22 Aoû - 8:43
Une cygne, bienvenue ! Quelle drôle de bouille qu'elle a sur son avatar - son apparence dans l'Envers ? (en tout cas j'approuve, mais sûrement parce que j'ai une affection particulière pour les sirènes-méduses) Et j'aime, j'aime (oui doublement) sa famille de souris/rongeurs, son statut de reine des souris. Hâte d'en voir plus ! excited



PortraitCarnet

Avatars par Quenotte et Cassiel. Award par Quenotte
Feu/Brèche par Fantôche
avatar
Messages : 221
Âge : 22
Libre pour rp? : 2/2
Voir le profil de l'utilisateur
Quenotte
Mar 22 Aoû - 11:47
Ok bah je t'aime du coup meh.
Tous les petits détails ajoutés au personnage sont juste parfaits. J'aime l'idée qu'elle puisse ramasser des souris et surtout l'histoire du téléphone avec sa mère. Personnage qui m'a l'air fort sympathique donc! J'ai hâte d'en apprendre un peu plus avant de te valider!

N'hésite pas à demander si tu as besoin d'aide, d'informations ou autre pour ta fiche en tout cas! Et surtout bienvenue parmi nous!




Dim 27 Aoû - 0:14
vous êtes SI CUTE jpp

richter ; j'ai trop hâte qu'ils fassent du repassage ensemble bisous amour

princesse ; oui bonjour c'est le drama

fantoche ; merci beaucoup ohlala, je valide mille fois la ref des choristes qui m'a rendue trop nostalgique

brèche ; merci bbchat ! (oui les sirènes c'est la meilleure chose jpp dans un envers océanesque ça serait parfait)

quenotte ; aww merci beaucoup ! (je suis en amour avec ton avatar ohlala)

merci pour vos jolis compliments, je vais faire une petite refonte par contre parce que j'ai du mal à avancer avec le personnage tel quel, donc j'espère ne pas vous décevoir ♥

edit ; je pense avoir terminé ma fiche, j'espère que ça ira et que j'ai pas fait de bourdes ;;
avatar
Messages : 51
Libre pour rp? : non sauf si ça vous dérange pas d'attendre 10 ans pour une rep
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse
Dim 27 Aoû - 2:55
♥♥♥♥♥♥♥♥

porcelaine le rose à mon âme


avatar
Messages : 221
Âge : 22
Libre pour rp? : 2/2
Voir le profil de l'utilisateur
Quenotte
Mar 29 Aoû - 0:06



Tu es validée


Je l'adore ta lolita.
Je l'adore, comme elle est réaliste dans son semblant d'innocence, qu'elle voudrait piétiner, piétiner mais qu'elle regrette déjà. Je l'adore dans sa bêtise de gamine de quatorze ans poussée par les autres, comme elle aussi a dû les pousser. Je l'aime pour son jeu de couleurs. La sienne et celles des autres.
Je l'aime dans son jeu désabusé d'adolescente qui se voit déjà adulte, dans ses petites robes cintrées parmi. Je lui souhaite d'ailleurs un bon voyage dans la cohue colorée de La Maison, en espérant déjà nouer avec elle un lien intéressant.

Tu peux désormais créer ton carnet de liens et à poster une demande de rp. Tu peux également ajouter ta patte à  la chronologie du forum. Amuse toi bien par ici et encore une fois, bienvenue !








Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haradrim: quelle couleur?
» Couleur de la cape de haut elfe
» Schéma de couleur tyranide. votre avis .
» Couleur du pet
» Intrus... [PV: Couleur d'Opale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: